fais ta pub !
Bonjour, si vous aimez les retrouvailles guimauves, et les situations cocasses, Kelly Eve KIRK n'attends que vous , merci de votre attention :)

Pour mettre votre annonce sur ce panneau d'affichage, rendez-vous dans ce sujet !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Taper sur la faucille avec un marteau ???!? ( avec Killian O'Gowan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Re: Taper sur la faucille avec un marteau ???!? ( avec Killian O'Gowan) 26th Juin 2017, 22:59

Le russe regarda le forgeron, il avait l'air furieux, il avait cet fureur d'homme fier à qui on rappelait de douloureux souvenir ignobles dont il avait été le héros....exactement ça...Il le regardait toujours de la même manière, la main droite dans la poche, la main gauche en l'air qui s'efforçait de représenter ses paroles dans l'air, avec quelques mouvements réguliers et secs. Il l'avait vu se tendre pour ensuite s'éloigner de son marteau...une haine ? une peur de faire du mal ? Ce Killian semblait être un homme bouffé par des remords. D'un côté la mort de ses parents qui étaient la haine qui activait la flamme vengeresse et emplie d'ignominie au fond de ses yeux et de l'autre, l'horreur de l'Union, que l'Union causât, qu'il avait causé, qui était cette pluie âpre qui éteignait la flamme quand elle devenait brasier....jusqu'à quand ?

Il le fixa, apaisé presque et lui tînt quelques mots.

Une façon de mieux faire ? Bien sûr qu'elle existait mais il fallait de la célérité dans tout ça, trop de vieux philosophes engagés n'ont pas vus que la jeune génération ne pousserait pas ses idéaux assez loin car elle n'en n'était pas la source. Aujourd'hui qu'il en avait l'occasion Souverain tuerait et Souverain convaincrait, l'autre avant l'un enfin l'autre en cas d'échec de l'un. Car il ne voulait pas détruire, il voulait détruire ce qui poserait problème, ceux qui ne peuvent pas vivre heureux...


-Ma non-foi, vous vous y prenez bien pour éviter la question politique, dissimuler son inculture en changeant de sujet....c'est du déjà vu, mais soit....Vous pensez réellement que l'on souffre une fois mort ? Pensez-vous franchement que je fasse le boulot à moitié ? Non, je ne suis pas de ces abrutis armés qui ne tuent que le père pour faire pleurer la mère et les enfants ! Non quand je tues je m'y renseigne par mille fois avant et je fais attention de faire le moins de malheur possible. Les mineurs n'étaient que des familles entières ! Les bourges également ! Les faibles et les lèches-bottes des gens esseulés ! Car quand vous refusez l'avancée égalitaire sans faille quand on vous jure protection et liberté c'est forcément que vous préférez l'ancien monde et que vous n'êtes qu'un traître !

Alors non, jamais aucun innocent n'a payé un prix avec mes méthodes. Comprenez-vous bien cela, du haut de votre République de lâches, de tueurs, d'assassins en uniformes ? Dont vous avez fait pourtant parti ? Je ne vous en veux pas pour peu que vous abandonniez vos idées pourries de l'intérieur ! J'accorde mon pardon à tout ceux qui l'acceptent et qui réfléchissent dûment à la chose. Réfléchissez y et si vous êtes doté de raison, nous serons d'accords...

Quant à ma faucille, je viendrais la chercher demain si vous n'y voyez pas d'inconvénients, peu m'importe quand, je passerais...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Re: Taper sur la faucille avec un marteau ???!? ( avec Killian O'Gowan) 27th Juin 2017, 21:07

Se faire traité d'inculte, soit d'idiot : C'est fait !
Se faire encore intimidé : C'est fait !
L'entendre dire, une fois de plus, qu'il tue des gens pour sa cause, mais que quand lui le fait, c'est mieux : C'est fait !
Plus il l'écoute, plus l'idée du marteau lui revient en tête...

Se faire, subtilement, sous-entendu, traité de traître... : C'est fait !
L'entendre justifier une énième fois, "ses méthodes" : C'est fait !
Se faire de nouveau traité, toujours aussi subtilement, de lâches, tueurs, assassins en uniforme, soit en résumé de "Monstre sanguinaire" : C'est fait !
Comment tenir se dit Killian...

S'entendre dire que ses idées et valeurs sont "pourries" : C'est fait !
L'entendre, comme, se prendre pour Dieu : C'est fait !
Ah ! Voilà...

- *Sourit à Aranche* Si vous le permettez, Mr.Aranche, je ne vous en veux pas non plus. Pourquoi vous en voudrais-je ? Vous êtes tout à fait dans le vrai. J'ai tuer des gens, des soldats qui se battaient pour que des hommes, ayant la peau plus foncer que la leur, reste sous leur pieds. J'ai tuer des criminelles, qui ne m'ont laisser le choix, que de ramener uniquement leur dépouille froide à la justice. En tous cela, Je, Nous n'avions quand même aucun droit, de faire couler le sang, que se soit d'un côté ou de l'autre, car ce n'est pas à nous qu'appartient le droit de vie, ou de mort sur quiconque. *Il commence à renvelopper la faucille* Cependant, je n'ai pas besoin, de votre pardon. Je l'ai déjà reçu de quelqu'un... De plus haut placer que vous, ou quelconque autre gouvernement ou politique.*S'avançant, il dépose la faucille, remballer, à sur le rebord de la fenêtre* Sur ceux, je vous rends votre précieux bien, en vous souhaitant une très bonne journée *Toujours avec le sourire*

Puis, revenu à son enclume, saisissant une paire de pince, afin de chauffer de nouveau la pièce, sur laquelle il travaillait plutôt. Le dos tourner, surveillant la couleur du métal, sans daigner le regarder de nouveau :

- Je ne pense pas, Mr.Aranche devoir vous montrez la sortie. Par contre, il doit y avoir un forgeron à Central City je pense, à 4km d'ici. Peut-être sera-t-il plus en clin à vous discours.

Et il continue son ouvrage.

Effectivement, le russe parlait d'idéologie. On ne peut pas, tuer une idée. Une idée, une idéologie comme il dit, si elle trouve messager est immortel, pour peu qu'on la propage. Killian n'était pas fonder sur la politique en elle même, mais c'est la politique qu'il avait suivi, qui correspondait plus à son idéologie. Plus qu'une idéologie pour lui, une personne, né il y a déjà environs 1878 ans...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Re: Taper sur la faucille avec un marteau ???!? ( avec Killian O'Gowan) 28th Juin 2017, 21:12

Voilà un homme inutile et traître qui ne réfléchit plus et campe sur ses positions bêtes et conservatrice. Il se nota bien au creux de son esprit sur une longue liste son nom, et y ajouta "à tuer" sans oublier d'y annoter de ne pas oublier les recherches de sa famille qu'il faudrait aussi convaincre de réfléchir ou tuer.
Bientôt la ville aurait un feu de joie, un feu d'artifice qui effacerait la marque imbécile et abrutie que laissait cet homme.

Il reprit son ustensile et sortit sans un mot, enfin presque il lâcha juste quelques mots : "À la Saint-Jean"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Bastard and proud of it

Message Sujet: Re: Taper sur la faucille avec un marteau ???!? ( avec Killian O'Gowan)

Revenir en haut Aller en bas
 

Taper sur la faucille avec un marteau ???!? ( avec Killian O'Gowan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Je tue, je me marie avec, je couche avec...
» Amy rose + l'hérisson rose débarque en ville avec son marteau en quête de SON Sonic
» [Flashback] Did you get the joke ? [PV Harley Quinn]
» Les Ev's / Les IV's ou DV's
» Adieux avec Damon/Retrouvaille avec Elena (PV Elena-Damon-Hannah)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Bastards :: One armed bandits :: Garbage can :: Dead end - Rp-