fais ta pub !
Bonjour, si vous aimez les retrouvailles guimauves, et les situations cocasses, Kelly Eve KIRK n'attends que vous , merci de votre attention :)

Pour mettre votre annonce sur ce panneau d'affichage, rendez-vous dans ce sujet !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Une pierre deux coups - Ft Mabel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 25/04/2017
« Messages : 47
« Pseudo : Farabriver
« Localisation : Deadwood

Message Sujet: Une pierre deux coups - Ft Mabel 15th Mai 2017, 23:21


☩ Une Pierre deux coups ☩

Cela ne fait que quelques jours que nous sommes à Deadwood avec Ben. Le gamin ne manque pas de ressources et c’est dégotté un bon travail pour une femme qui vend des confiseries. Je ne suis pas contre les petites douceurs de temps en temps, c’est plaisant en bouche et sucré, c’est évident que ça change de ce qu’on mange dans les montagnes. Cependant, je dois bien admettre que le Ben m’a surpris, à peine avait-on posé nos sacs et pris un bain qu’il s’est mis dans l’idée de se trouver de quoi vivre. C’est un bon gamin, un brin têtu, revêche et revanchard, mais avec un bon fond. Ce qui ne me fait pas regretter un seul instant d’avoir pris sur moi le meurtre de cette crapule qui le méritait. Je crois qu’il se sent redevable, au départ ce n’était que de la curiosité, mais les jours que nous avons passés dans les montagnes, lui on fait comprendre que mon but était de lui préserver un avenir. Il ne le dit pas, mais il fait tout pour être à la hauteur de mon « sacrifice ». Il est parti tôt ce matin, le môme, pour s’occuper des animaux de la Dame. Bien que je lui fasse confiance, je sais que parfois avec tout ce qu’il a vécu, il a tendance à vouloir être…le mâle dominant et à se montrer un brin…disons…rebelle. Voilà pourquoi après un bon petit déjeuner à la pension, je repose mon chapeau sur mon front, saluant la tenancière et allant prendre mon cheval pour rejoindre la maison éloignée de la ville. Grimpant sur la selle de mon cheval, j’émets un cliquetis avec ma langue, lui ordonnant par là, de se mettre en marche. L’animal hennit et obéit prenant le chemin de terre que je lui indique. Cette ville est plus calme et plus normale que je ne l’aurais cru. Après tout, lorsqu’on entend parler d’une bourgade pleine de bandits et sans loi pour la gérer, je ne sais pas…je pense que je m’attendais à de la décadence, des hors-la-loi qui font la loi, mais pas à cette ville qui pour conserver sa sérénité tient les cow-boys par les bourses. Ils savent en venant ici qu’ils ont tout à gagner à ne pas faire de vague et je peux comprendre aisément les raisons. Les sabots de ma monture résonnent sur le pont et me font sortir de mes pensées égarées. Je croise deux hommes, des mineurs,je les salue avant de faire aller plus vite ma monture pour atteindre les dernières habitations et la ferme de Mme Darcy, la vendeuse de douceurs. Lorsque j’aperçois son domaine, je fais ralentir le pas, trottant sur le chemin et passant l’arche mentionnant le nom de la ferme. Une fois devant la maison, j’aperçois un homme qui vient sur le perron, sans doute m’a-t-il vu arriver de loin. « Que puis-je pour vous, Monsieur ? » Je descends de ma jument, caressant son encolure pour la féliciter avant de l’accrocher rapidement à la rambarde. « Je désire voir Madame Darcy pour une affaire ne concernant qu’elle et moi… » Une voix féminine et très belle, légèrement cassée me parvient de derrière l’homme moins avenant. Elle me demande quelle pourrait être cette affaire dont elle n’a pas connaissance, puisqu’elle ne me connait pas. Mon sourire charmant s’affiche sur mon visage, alors que j’ôte mon chapeau pour la saluer et me présenter. « Madame Darcy…Je suis Jackson Patterson…et il se trouve que vous avez récemment engagé un jeune garçon, Ben… » Elle me confirme, tout en me demandant en quoi cela me regarde. Nous sourire de ma part. « Madame, il est mon protégé depuis que ses parents sont décédés et…je me suis fait un devoir de m’assurer qu’il fait correctement son travail. Ma présence n’a pour but que de vous prévenir qu’en cas de souci lié à son caractère tempétueux, je suis tout disponible pour me porter garant pour lui » Je toise l’homme aux bras croisés devant lui, qui n’a pas bougé d’un pouce entre moi et la propriétaire des lieux.

by beraberel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 22/04/2017
« Messages : 64
« Pseudo : Beraberel (alex)
« Localisation : Deadwood depuis un an.

Message Sujet: Re: Une pierre deux coups - Ft Mabel 16th Mai 2017, 13:15

une pierre deux coups

ft. jackson + mabel

« Miss Darcy ? » Je relève la tête de ma baignoire, croisant les yeux de Rose aussi sombre que le charbon, qui attend au niveau de la porte. « Il y a une lettre de votre père. » Oh. Je la remercie et elle ressort, tandis que j’enroule un linge autour de mon corps en quittant l’eau tiède. Je sors de la pièce pour aller me vêtir, me faisant aider par la fille de Rose, Jane. Peu après, je descends pour aller lire cette fameuse lettre, m’installant à table en compagnie d’un vieil homme à la peau sombre. « De bonnes nouvelles miss Darcy ? » J’étire un sourire, remuant de la tête. « Mon frère a eu un autre enfant, une petite fille. » « Félicitation à votre frère. » Je remue de la tête, déposant la lettre sur la table tout en prenant ma tasse de thé. « Rose m’a dit que vous n’êtes pas allé voir le Docteur. Pourquoi ? » Il soupire, lançant un regard vers ladite Rose, avant de revenir sur moi. « Vous faites déjà beaucoup pour ma famille, je ne souhaite pas abuser de votre générosité Miss Darcy. » Je claque ma langue contre mon palais avec agacement. « Ce n’est pas de la générosité. Parlons plutôt d’affection à présent. » Il sourit et nous conversons un moment, autour de mon déjeuner. Le vieux Pete et sa femme Rose, ainsi que leurs deux enfants travaillaient déjà pour l’ancien propriétaire de la ferme. Quand il a vendu, je n’ai pas eu le cœur à les renvoyer pour qu’ils se retrouvent sans travail. Et avec cette grande bâtisse, j’ai besoin de me faire aider de toute manière. Ce sont des personnes très gentilles, que j’ai appris à réellement apprécier et à considérer comme des amis. C’est la raison pour laquelle il partage parfois ma table. Je me retire un moment dans mon bureau pour rédiger une lettre lorsque j’entends la voix du vieux Pete me parvenir : « Il y a de la visite Miss Darcy. » Je fronce des sourcils, me levant pour le rejoindre à la fenêtre, observant un homme à cheval qui se dirige vers l’entrée. Pete ouvre la porte pour l’accueillir, lui demandant ce qu’il peut faire. « Je désire voir Madame Darcy pour une affaire ne concernant qu’elle et moi… » Je fronce des sourcils, son visage ne me dit rien. Je me place derrière Pete, afin qu’il puisse m’entendre à défaut de me voir pour le moment. « Quelle est cette fameuse affaire dont vous voudriez me parler, Monsieur, alors que je ne vous connais pas ? » Pete bouge sa canne légèrement, changeant de position tandis que j’écoute la réponse de cet homme : « Madame Darcy…Je suis Jackson Patterson…et il se trouve que vous avez récemment engagé un jeune garçon, Ben… » J’aperçois entre le bras de Pete la silhouette de cet homme et je fronce des sourcils à la mention du jeune garçon que je viens d’embaucher. Il fait du bon travail, j’espère qu’il ne vient pas m’annoncer qu’il doit partir. « C'est bien lui. En quoi cela vous regarde Monsieur Patterson ? »

« Madame, il est mon protégé depuis que ses parents sont décédés et…je me suis fait un devoir de m’assurer qu’il fait correctement son travail. Ma présence n’a pour but que de vous prévenir qu’en cas de souci lié à son caractère tempétueux, je suis tout disponible pour me porter garant pour lui. » J’étire un sourire. Voilà une situation totalement inattendue et surprenante. Je m’approche de Pete, posant ma paume sur son épaule afin qu’il me laisse la place. Il tourne son visage dans ma direction et je lui offre un sourire, le laissant se retirer à l’intérieur tandis que je me redresse devant Jackson Patterson. « C’est tout à votre honneur Monsieur Patterson. Je vous rassure, votre jeune protégé travaille très bien et je n’ai aucun reproche à lui faire. » Je croise mes paumes devant moi, étirant légèrement les lèvres en observant autour de nous. Ce n’est certainement pas le bon endroit, sans compter que le jeune Ben pourrait entendre ce que l’on dit. Même si je ne compte rien dire de mauvais à son encontre, je me mets à sa place et je n’aimerai pas savoir qu’on parle de moi. « Voulez-vous entrer boire un thé ? Nous serons plus à l’aise pour discuter de votre protégé ? J’y tiens… Monsieur Patterson. » Il ne semble pas refusé et je recule, l’invitant à pénétrer dans ma demeure. « Rose, préparez-nous du thé s’il vous plait. » « Bien Miss Darcy. » J’entraîne Jackson jusqu’à la table autour de laquelle nous nous installons. « Ben m’a dit que vous êtes arrivés récemment ici. Je suis navrée pour ses parents… » Je grimace légèrement, remerciant Rose lorsqu’elle dépose un plateau avec deux tasses pleines et une assiette de biscuit et quelques confiseries.

by beraberel


come on skinny love


by beraberel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une pierre deux coups - Ft Mabel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Amalia Petridis - D'une pierre deux coups
» Combien ont coûté à Haiti les deux coups d'état contre Aristide ?
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Hommage bien mérité à Gérard-Pierre Charles un grand mapou
» Selon prof Sauveur Pierre Etienne Aristide pap fè ront pot nan Afrik di Sid

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Bastards :: Deadwood :: South Deadwood-