fais ta pub !
Bonjour, si vous aimez les retrouvailles guimauves, et les situations cocasses, Kelly Eve KIRK n'attends que vous , merci de votre attention :)

Pour mettre votre annonce sur ce panneau d'affichage, rendez-vous dans ce sujet !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 L'apprentissage, un dur labeur [PV Killian O'Gowan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Re: L'apprentissage, un dur labeur [PV Killian O'Gowan] 22nd Mai 2017, 21:33

Amélie écouta Killian parler de son passé, de comment il était devenu un chasseur de primes et comment il avait arrêté. McTire était une preuve vivante de ce qui avait pu le faire arrêter.
Mais la jeune femme n'arrivait tout de même pas à comprendre, comment quelqu'un pouvais perdre, même temporairement perdre tout culpabilité face au fait de tuer quelqu'un. Et vint le commentaire du forgeron qui lui confirma que ses cauchemars étaient tout sauf discrets. Elle soupira légèrement lorsqu'il parla de dieu.

« -Dieu ? Il n'existe pas pour tout le monde à mon avis. »

Oui elle n'y croit pas elle et elle ajoute calmement.

« -Ma conscience ne vient pas de dieu. J'ai été élevée dans l'idée qu'ôter la vie n'était pas quelque chose de bien à faire sauf en cas d'extrême urgence lorsque plus aucune solution n'existe. Mais je n'ai pas franchement envie de me lancer dans un tel débat actuellement. »

Elle se pince légèrement l'arrête du nez lorsque Killian dit qu'elle a une belle lame.

« - C'est un héritage un peu trop convoité. »

Enfin...En partie. Car cette lame vaudrait encore cher au vue de la personne à qui elle a appartenue et de son bon état, excellent même de conservation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Re: L'apprentissage, un dur labeur [PV Killian O'Gowan] 22nd Mai 2017, 22:50

Effectivement, il s'y attendait. Même à cette époque, la plupart des gens qui avait des problèmes, avait tendance à se fermer dés qu'ils entendaient juste le mot "Dieu", c'était presque quasi-automatique, pour une raison qu'il s'était longtemps évertuer à comprendre. Certains avait été déçu par des charlatant, des "illusionnistes" qui promettait monts et merveilles... En échange d'une compensation financière. D'autres étaient juste déçu, parce qu'il prenait demander des choses, et ne les avait pas eût... Ou n'avait juste pas attendu, Killian se trouver plutôt dans celle-ci avant.

- *Un profonds soupir* Tu as raison Amélie. Il ne peut-être là, que pour ceux qui ose lui faire confiance.

Puis il l'écoute, de nouveau sur la moralité qu'elle a reçu, puis sur la fameuse lame.

- Il y a une phrase qui dit : Celui qui agit par l'épée, périra par l'épée. Apparemment, tu es en parfaite adéquation avec cette citation. Je serai toi, je réfléchirais à un moyen de me sortir du guêpier ou je suis, de façon définitive au plus vite, sinon tu te doute bien quelqu'un d'autres le fera pour toi.

Puis en dodelinant de la tête, il reprends son travail de forge, et reprends tout en travaillant :

- Range tes cures dents, avant que quelqu'un d'autres ne soit blesser, ensuite tu apprendra à manier autres choses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Re: L'apprentissage, un dur labeur [PV Killian O'Gowan] 23rd Mai 2017, 18:18

Amélie laissait Killian lui faire une dernière remarque comme quoi Dieu était là pour ceux qui y croyaient, elle ne releva pas ne voulant pas entrer dans ce genre de long débat ou aucun partit n'a tort ou raison au final.

La jeune femme laissa entendre un long soupire. Mourir par l'épée? Cela était certainement son sort dans un futur plus ou moins proche. Et oui contrairement à ce qu'elle laissait croire elle cherchait à se sortir de ce guêpier qui était le sien et elle le fit d'ailleurs savoir.

''-C'est déjà pour cette raison que je voulait venir m'installer ici...''

Pourquoi ici? Parce que le goût de l'aventure qu'il pouvait y avoir peut-être par ici et pouvoir prendre un nouveau départ loin des grandes villes. Toujours est-il que c'est un début de révélation sur elle-même. Elle alla rapidement ranger ses armes, cures dents comme les avaient surnommés le forgeron.
Lorsqu'elle revint l'apprentie forgeron reprit bien rapidement les tâches qui lui avait été assignées, tant pis pour sa robe déjà tachée de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Re: L'apprentissage, un dur labeur [PV Killian O'Gowan] 26th Mai 2017, 15:32

La fuite. C'était un réflexe naturelle paraît-il, mais pourquoi certains ne fuit-il pas ? Folie ou courage ? Courage ou Témérité ?... Chacun était différent. Amélie avait toute à fait l'air d'une jeune fille courageuse, surtout pour accepter d'être une apprentie forgeronne. Cependant, pour Killian, le courage ce n'est pas de ne pas avoir peur, mais c'est le fait de la mettre de côté, la surpasser. Cela dépends des gens, des situations... On fait beaucoup de chose par peur, bien peu par courage, et quand la peur de tel ou tel chose régie notre vie... La peur d'être déçu, d'être trahie, de souffrir, de mourir.

Sa petite apprentie avait fuit le problème, mais dans sa situation, qui aurait pu lui jeter la pierre ? Pas même le forgeron. Venir à Deadwood lui avait fait gagner du temps, mais pas pour longtemps, la preuve aujourd'hui. Peu importe ou elle irait, ceux qui la recherche la retrouverait. On pense parfois à tort que l'Amérique est grande et vaste, que l'on peut s'y cacher facilement, mais quelques centaines de dollars, parfois même juste quelques dizaines, aux bonnes personnes, avait le pouvoir de rétrécir le pays... Dans que le cas d'Amélie ce n'était pas une dizaine de dollars, mais bien 5000$. Le chasseur de prime d'aujourd'hui, n'en resterait donc sûrement pas là...

- Aujourd'hui jeune fille, ce sera ton premier jour de cinglage *il lui tends son plus gros marteau (2,5kg) une tenaille basique, son grand tablier de cuir épais, et sa pair de gant*, je dois ressortir vite-fais, pour aller prendre ce que j'étais parti chercher tout à l'heure. Tu va continuer à me dégrossir cette loupe de fer... Et peut-être que j'te laisserai continuer quand j'arriverai. *Il fait mine de partir, puis se retournant, arquant un sourcils, un sourire* Essaye de nouveau de ne pas mourir, pendant que je ne suis pas là. *silence* Cette fois, McTire ne pourra pas faire grand chose.

Alors il part de nouveau, montant Montana, pour aller chercher ce qu'il avait prit pour Amélie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Re: L'apprentissage, un dur labeur [PV Killian O'Gowan] 29th Mai 2017, 19:58

Amélie restait plutôt calme, même si la descente de l'adrénaline la laissait quelque peu tremblante. Ce genre de situation était nouvelle pour elle et stressante, qui ne serait pas inquiet dans sa situation lorsque des gens peu recommandable sont à leur trousse?
Elle prend le marteau que Killian lui tend surpris du poids mais ne se plaint pas, les tenailles lui semblent bien plus légères à côté. Elle pose les deux outils à côté d'elle le temps d'enfiler gants et tablier finissant avec une drôle d'allure, comique quand on y assiste.
Le forgeron commence à partir mais s'arrête juste pour lui dire d'essayer de ne pas mourir faisant rouler des yeux la jeunes femme qui répond quelque peu sarcastique.

''-Comme si j'allais m'amuser à me faire tuer.''

La jeune femme tente, une fois Killian partit, de faire ce qui lui a été demandé, tant bien que mal mais surtout mal, elle n'est pas habituée à manier les outils encore. Mais ça aurait pu être pire. C'est assez proche de l'homogénéité voulue même si c'est encore assez loin de la perfection et Amélie commence à avoir un peu de mal avec le marteau, elle a vraiment besoin de se muscler les bras la petite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Re: L'apprentissage, un dur labeur [PV Killian O'Gowan] 29th Mai 2017, 22:58

Ainsi donc, le forgeron s'est empresser d'aller chercher ce qu'il avait acheter, pour Amélie. En revenant, il descendit de cheval et l'amena dans son box de fortune, avant de s'arrêter devant la porte. Le bruit de la forge. Le bruit du marteau...

C'était la première fois qu'il entendait cette musique, sans qu'il en soit l'auteur. En fait, non. Les seules fois ou il entendait ce rythme, c'était quand son père forgeait... Quel impression étrange. Il se trouvait dans la situation du l'enseignant, comme son père l'avait fait, pour lui. Amélie n'était pas sa fille, elle pourrait tous juste être sa petite sœur. Mais qu'est-ce que cela serait, quand il aurait un enfant, la chair de sa chair, à qui il pourrait apprendre le peu qu'il sait, partager, transmettre...

Killian finit par entré, il fut alors surpris par l'image qu'il eût devant lui : Amélie vêtu de ses affaires de forge, trop grande pour elle. Le grand brun ne put s'empêcher d'éclater de rire !

- Désolé, excuse-moi *Il essuie une larme* Tiens, enfile ça.

Alors il tends les affaires qu'il vient d'acheter à Amélie : 2 Jeans, un tablier en croûte de cuir, une paire de gant et une chemise à longue manche en coton, toutes à sa taille, et attends qu'elle revienne. Puis il reprends, en regardant la loupe d'Amélie :

- Ne t'inquiète pas. C'est pas encore parfait, mais ça viendra avec la pratique. Il faut te souvenir d'une chose, peu importe les coups que tu donne, ce sera toujours l'enclume qui fera la plupart du travail. Que se soit pour toi, ou pour moi, ou même pour n'importe quel forgeron. *Il renfile ses affaires, et reprends le cinglage devant Amélie* Le marteau tenu d'une main ferme. Pense... Que c'est une épée. Pas comme ta rapière, mais plutôt comme une Claymore, ou plutôt comme un sabre *Il sourit en regardant la jeune fille* Oui, j'en connais quand même un peu sur les cure dents. Le tous n'étant pas dans la force, mais dans la précision. Savoir comment frapper est une partie du boulot, car tous le monde sait frapper. Savoir où frapper, voilà toute la différence.

Après ces mots, il arrête de cingler, sourit de nouveau à sa jeune apprentie et lui tends de nouveau son marteau :

- Je pense franchement, qu'on peut arriver à faire quelques chose de toi. Qui sait, peut-être qu'un jour s'il t'arrivait d'abîmer ta rapière, tu pourra la réparé toi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Re: L'apprentissage, un dur labeur [PV Killian O'Gowan] 29th Mai 2017, 23:22

Amélie était parfaitement consciente que l'image qu'elle renvoyait dans sa tenue hilarante était des plus comiques mais au point de faire éclater Killian de rire tout de même pas, mais passons. La jeune femme pris les affaires que le forgeron lui tendait et partit rapidement se changer, les affaires parfaitement à sa taille ce qui la mettait déjà bien plus à l'aise lorsqu'elle revint.

Elle observa Killian faire pour cingler la loupe alors qu'il lui expliqua comment bien se servir du marteau, autant Claymore ne lui disait rien, sûrement une lame autant sabre elle compris pour s'être entraînée d'abord au sabre avant d'avoir la rapière, l'image lui parla donc très clairement. Mais elle demanda seulement.

''-Qu'est-ce qu'une claymore?''

Non elle n'a pas honte de demander quand elle ne sait pas quelque chose, enfin dans une certaine limite. Elle repris le marteau lorsque Killian lui tendit et le regarda après ce qu'il semblait être un compliment.

''-Réparer ma rapière? Peut-être. Elle serai mieux au fin fond de l'océan je pense.''

Pourquoi ne pas l'y avoir jetée alors qu'elle aurait pu? Héritage, un souvenir quelque part. Il est marrant de voir à quel point on peut s'attacher à des objets quand bien même ils sont une des causes de nos problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Re: L'apprentissage, un dur labeur [PV Killian O'Gowan] 31st Mai 2017, 15:34

La question d'Amélie sur la "Claymore" étonna Killian. Voilà une interrogation qui le surprenait de la part d'une jeune se trimballant avec une rapière de pirate, et une "main-gauche trident". Cependant, il n'était pas non plus un Maître forgeron, lui-même ne connaissait certainement pas toute les techniques de forges, surtout que les siennes n'était que peu actuel :

- Hum... Une Claymore est une sorte de grande épée, qui se tient *Il mime la tenu, en allant chercher sa grande masse* à deux mains. La seule lame de ce type d'épée doit faire dans les environs de 1m. Sa longueur serait dans les 1m30, si l'on compte le manche. *Il sourit et range sa masse* D'ailleurs le terme "Claymore", vient de la langue gaélique écossaise, ce qui nous donne Claymore, qui veut juste dire "Grande épée". Il y a aussi le gaélique Irlandais, c'est que je pense que mon père, pouvait m'en parler. Pour tout te dire, c'est mon grand-père en parler à mon père. Il lui parlait de la forge de mon arrière grand-père, qui lui forgeait ce type d'arme.

Quand elle fit la réflexion, sur le fait de jeter sa rapière à l'océan, il lui répondit :

- Si tu l'dis. Après tout, à ce que j'ai compris, elle a passer la plupart de sont temps en mer, à sillonner l'océan. Cette rapière à sûrement du voir de belle chose... Mais dans quel but. Moi je n'ai pas pu hérité de grand chose, matériellement. Mais parents et ma maison sont parti en fumée, à cause de gens qui pensait qui parmi les humains, il y a des hommes, et des sous-hommes, c'est à dire les noirs, les indiens, ainsi tous ceux qui ne pensait pas comme eux... Mais ce que j'ai réussi à garder, je le garde aussi précieusement, leurs souvenirs, leurs paroles... et le seul objet que j'ai pu garder de mon père : Sa bible. Tous dépends de l'héritage Amélie, du but qui y est attacher. Certains héritages, sont de bien lourds fardeaux qu'il faut savoir laisser tomber, avant qu'il ne soit trop tard.

Bien-sûr, il parlait de tous le lourds passif, qui s'attachait la rapière de la jeune fille. C'était certes un héritage familial, mais quel poids à porter, surtout en pensant au nombre de vie, à laquelle cette lame avait mit fin, au sang qu'il avait permis de verser depuis plusieurs décennie, et même jusqu'à aujourd'hui.

- Bon, trêve de discussion, cette loupe ne va pas se transformer en fer à cheval toute seule, au travail jeune fille *lui tapote sur l'épaule*.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Bastard and proud of it

Message Sujet: Re: L'apprentissage, un dur labeur [PV Killian O'Gowan]

Revenir en haut Aller en bas
 

L'apprentissage, un dur labeur [PV Killian O'Gowan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» La Voie Du Sabre [Shimotsuki, Rang B, CdP, Apprentissage, Réservée]
» 04 - Apprentissage de Techniques
» Apprentissage technique: Choumanin, la surcharge.
» /!\URGENT/!\L'apprentissage de la Vie [Libre]
» Hé, bébé ! | PV Juliet & Killian

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Bastards :: One armed bandits :: Garbage can :: Dead end - Rp-