fais ta pub !
Bonjour, si vous aimez les retrouvailles guimauves, et les situations cocasses, Kelly Eve KIRK n'attends que vous , merci de votre attention :)

Pour mettre votre annonce sur ce panneau d'affichage, rendez-vous dans ce sujet !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Deadwood, ca sonne comme une fin... [ONE SHOT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 25/04/2017
« Messages : 47
« Pseudo : Farabriver
« Localisation : Deadwood

Message Sujet: Deadwood, ca sonne comme une fin... [ONE SHOT] 9th Mai 2017, 14:02

Deux hommes chevauchent lentement en arrivant dans cette ville qu’on dit à l’abri de bons nombres de lois. Jackson n’a jamais dû fuir de la sorte, pas même lorsqu’il était soldat, du moins, il n’en a pas eu l’impression. Maintenant, il se retrouve avec une prime au-dessus de sa foutue cabosse, il se dit qu’il est temps de recommencer, comme si sa vie n’avait déjà pas été une succession de nouveau départ. À son côté, aussi muet que lui, le jeune Ben, gamin envahi par la vengeance. Pour Jackson, il est bien trop jeune pour ce genre de bataille, c’est d’ailleurs l’une des raisons qui ont fait qu’il se trouve maintenant hors la loi. Mieux lui que ce gamin, si toutefois le gosse ne vient pas à s’attirer encore les foudres des Dieux quels qu’ils soient. La mâchoire du plus vieux s’active sur un morceau de tabac, il crache par moment, l’un des seuls sons qui tranche avec le pas des chevaux et les bruits communs à une ville en pleine journée. Les deux hommes remontent la grande Main Street mirant les quelques curieux qui les toisent à leur tour. Jackson est calme, son visage fermé à toute émotion visible, il ne sait pas à qui ou à quoi, il peut avoir affaire dans cette bourgade et il n’est même pas certain d’y rester une semaine. Il veut se donner le temps de penser, en paix, loin de l’angoisse de voir débarquer des types armés pour le descendre. Il n’est pas stupide, il a bien saisi qui était l’homme que Ben a descendu ce jour-là, c’est loin d’être une fin, il va falloir qu’il soit sur ses gardes et plutôt deux fois qu’une.

« Reste là ! » Lui lance-t- il avant d’entrer dans l’établissement donc l’enseigne précise qu’il s’agit qu’un Hôtel. Pas de chance, plus de chambre, il demande où il pourrait aller dormir pour plusieurs nuits. Le propriétaire, un type au teint foncé et au regard interrogateur, lui recommande la pension un peu en dehors de l’axe principal. Ça fera l’affaire. L’ancien Shérif, glisse une pièce sur le comptoir pour la forme et le renseignement, et d’une pression sur son chapeau, salut l’homme avant de sortir. Le môme est toujours sur sa monture, il n’est pas rassuré, Jackson le sait, ils en ont beaucoup discuté de ce qu’il a fait, mais surtout de ce qu’il comptait faire de sa vie. Visiblement, il ne compte pas lâcher son sauveur de si tôt. « Il y a une pension de famille, un peu en dehors. On y trouvera une chambre… » Le gosse maintient la monture et Patterson remonte lestement sur la sienne, claquant sa langue dans sa bouche pour faire reculer son cheval et partir en direction de l’établissement. Déjà, il songe à une histoire à raconter, faisant passer Ben pour son fils…il va falloir qu’il trouve et vite, mais surtout, il lui faut des liquidités dans l’immédiat, le temps que le banquier d’ici, fasse venir l’argent qu’il possède dans une autre banque. Les choses vont se mettre en place, il a juste besoin d’un peu de repos, d’un bain et d’un bon repas avant de se mettre à monter un plan qui tient la route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Deadwood, ca sonne comme une fin... [ONE SHOT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LILITH + bohemian rhapsody
» A comme Amour, A comme Astrid
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Bastards :: One armed bandits :: Garbage can :: Dead end - Rp-