fais ta pub !
Bonjour, si vous aimez les retrouvailles guimauves, et les situations cocasses, Kelly Eve KIRK n'attends que vous , merci de votre attention :)

Pour mettre votre annonce sur ce panneau d'affichage, rendez-vous dans ce sujet !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Une journée sous des airs de musique (Killian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Une journée sous des airs de musique (Killian) 3rd Mai 2017, 13:17


Une journée sous des airs de musique
Killian and Penny
J'auras pu demander un autre jour. Non, il a fallu que je propose cela pour le lendemain !! Après avoir récupéré les fers à chevaux, j'en suis allée voir père pour lui dire que je prendrais ma journée et que je la passerais avec Killian. Il fut surpris et étonné, avant de finalement accepter avec beaucoup de réticence. Le soir-même, en plus d'avoir préparé le dîner, j'ai préparé le repas et quelques gâteau pour le lendemain. Père vint faire son curieux et se prit quelques tapes sur la main. Je lui souris amusée, tandis q'il fronce le nez vexé. Père resta silencieux pendant le repas, il n'aime pas cela, je le sais, je le connais. Mais j'ai réussi à faire tomber la glace et à faire en sorte qu'il me laisse partir le lendemain.

Le lendemain arrive et après avoir aidé père dans la matinée, je me prépare et prépare le repas dans un panier alors que la cloche sonne. Père ouvre et accueil Killian. Je déglutie, gênée, et arrive les bras remplies non seulement du panier, mais aussi de mon violon. En ce vendredi après-midi, le temps était propice à un déjeuner près de la rivière, il avait plu la veille mais le sol n'était plus si boueux que cette nuit. Tandis qu'il m'attend sur sa monture, je monte avec lui (je lui avais prévenu la veille que je ne savais pas tout à fit monter, père voulait m'y emmener, mais j'ai insisté pour qu'il me laisse faire les choses). Après avoir salué mon père, nous nous en allâmes vers la rivière. Sur le chemin, je décide d'engager la conversation « Je suis ravie de passer un peu de temps avec vous ... enfin, loin de cette ville ... » dis je en rougissant

Nous finissons par arriver près de la rivière. Je descends et hume agréablement l'air frais e la nature. Aucun bruit l'horizon, si ce n'est des vagues et des animaux. McTire aboie et s'en va faire le fou, tandis que je ris, amusée. Nous commençons par installer notre petit endroit de fortune avant de nous y asseoir. Je prend mon étui avec le violon et le sors. Je regarde ensuite Killian et avec le sourire, mais aussi le cœur battant, je commence à jouer. D'abord un morceau lent, puis quelque chose de plus enjoué et agréable à attendre. McTire s'amuse sous le son du violon, je souris et continue, sans fausses notes, experte.

Au bout de quelques morceaux, je finis par ranger le violon dans son étui et regarde Killian « Je jouerais peut être plus tard ... je pourrais vous apprendre quelques airs si vous le souhaitez ? » lui propose je. Je suis intimidée de le voir auprès de moi. Killian n'est pas seulement un gentilhomme et adorable, il est aussi séduisant. Il pourrait faire tomber plusieurs coeurs. Ce qui me rassure, c'est qu'il n'est pas du tout un bougre et je me sens en sécurité et à l'aise avec lui. Assise non loin de lui, j'observe le paysage, mon cou est nu et, contrairement à la veille, dénué de toute trace de strangulation. Je suis un peu plus à l'aise que hier et je e souhaite toujours pas parler de cet incident, étant plus sereine. Le vent se lève, doux, faisant voler quelques cheveux rebelles ayant décidé de ne pas se loger dans mon chignon.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Re: Une journée sous des airs de musique (Killian) 3rd Mai 2017, 21:04

Vendredi, le 5ème jour de la semaine, jour ou en général le forgeron travail. D'habitude on entend le son métallique de ces cinglage, du soufflet, ou alors de la machine à charbon... Mais pas aujourd'hui. C'était un jour spécial. Un jour spécial ou Killian n'avait de... Comment dire, rien de "spécial" à se mettre. D'ordinaire c'est le cadet de ses soucis, un T-shirt ou vieille chemise, un jean, son tablier en croûte de cuir et ses gants, et c'était parti pour une journée de boulot. Mais pas aujourd'hui... Un jour spécial, et donc un jour... Effrayant. Il n'y a pas beaucoup de chose qui l'effraie, mais aujourd'hui... C'est autre chose.

Il tombe alors sur son vieille uniforme de l'union ! Ah ! Voilà qui a de l'allure !... Pendant quelques minutes. Effectivement, il avait peut-être gagner la guerre de sécession, mais il avait perdu la guerre des boutons. Entre autres accros, de plus ou moins grande tailles. Il devait avouer sa défaite au ministère des vêtements, se tenant dans sa commode. Celui-ci le condamna donc à une simple chemise blanche au moins propre, et son pantalon de tissu du Dimanche, qu'il n'avait pas mis... Depuis longtemps.

Mr.O'Gowan arrive donc sur son preux "Montana", escorter de son fidèle "McTire"... Une vraie ménagerie. Surtout quand il y avait des volatile sur le chemin, sortant d'on ne sait où...

- McTire ! A-ARRÊTE ! M-McTIRE !, dit-il entre ses dents en regardant l'animal, qui n'en fait qu'à sa tête.

Un dernier coup sur le pantalon, question de poussière, on dresse du mieux qu'on peux son col, sans le voir, et après une grande inspiration, on sonne... J'AI DIS ON SONNE !

- *Killian fait sonner la clochette à la porte, attends un moment et...* Hum... M-Mes respects Mr.Hale *"Mes respects Mr.Hale, non franchement" se dit-il* Je viens, prendre votre fille.

Le mot "Prendre", peut-être était-il à éviter. Quoiqu'il en soit, le Docteur avoir l'avoir un "tout petit peu" fusiller du regard, l'invite à entrée. Point positif, Killian est encore vivant... Du moins il commence à se poser la question : Melle.Hale viens d'arrive, fraîche et charmante comme à son habitude. Charger de victuailles en tous genre, et de son précieux violon. Celui-ci la débarasse, sous l'observation de Mr.Hale.

Après bien sécurisé le panier et le violon sur sa monture, il l'invite à monter. Peut-être aurait-il fallu qu'il la fasse monter, et ENSUITE qu'il monte... Pauvre forgeron au crâne épais... Ainsi il partir sous l'escorte de McTire, restant à proximité de son comparse équin, Montana. Quelques mots furent alors échanger, Penny lui s'engageant la première :

- C'est un plaisir partager Melle.Hale... J-J'avoue avoir un peu... Appréhender ce moment. Mais en même temps... J'avais hâte de vous revoir, lui répondit-il.

Arrivez au lieu de rendez-vous, ils profitent de l'air frais, un nouveau bref instant de calme, admiré l'environnement, la rivière, Penny... Enfin, Melle.Hale. Mais vraiment un très bref instant de calme, la faute à quadrupède le plus petit. Montana s'en va brouter un peu, il commence à déjeuner avant tous le monde. Ainsi donc, ce fût le signal de s'installer, et la musicienne se mit à jouer. D'abord une introduction lente et calme, avant d'enchaîner sur des mélodies joyeuse, la nature était le théâtre, Killian le spectateur, au son de l'instrument se sentais transporter vers un autre monde, yeux fixés sur la Belle, les bêtes elle même se mirent danser sur le flot des notes, dans une harmonie quasiment parfaite, au centre du spectacle, Pénélope. Quel Odyssey les attendaient, aucune idées, mais elle l'avait choisi lui, elle lui accorder son don, la voix de ses mains enchanteresses et mélodieuse, son sourire en étant le zénith.

Puis, comme toute bonne chose a une fin, elle rangea son instrument. Killian se dit que le plaisir allait avec la mesure. Cependant, après la virtuosité de ce moment, vint une question :

- Oh... Moi ? Jouer du violon ? *Il sourit amusé* sans vouloir vous offensé, non. Je *Il lève ses mains en les regardant* Je n'crois pas que se soit possible. Il n'y a les regarder. Rude, massive... Au contraire *Il lui prend la main gauche, en regarde celle-ci, puis dans les yeux* Celle-ci sont faite pour apaiser, des instruments d'enchantement, pour calmer les esprits, les adoucir autant qu'elle même le sont.

Ainsi donc, il se plonge dans se regard doux et pétillant. Se visage, et parfois se sourire, comme à cette instant... Si ce moment pouvait durée une éternité. Il la regarde admirant le paysage, mais lui ne peut la quitter des yeux, même malgré les tours et détour de son compagnon canins autour d'eux, qui part se coucher, et poser sa tête sur Penny. Puis lui vont une idée :

- Melle.Hale, je... Puisque vous avez des chevaux vous-mêmes, comment se fait-il que vous ne montiez pas ? En fait, j'ai réaliser que je ne vous avez jamais vu monter, dit d'un air interrogateur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Re: Une journée sous des airs de musique (Killian) 3rd Mai 2017, 22:49


Une journée sous des airs de musique
Killian and Penny
Avant que je ne parte, père grommelle derrière sa pipe, je le souris, amusée. Il finit par ouvrir à Killian, arquant un sourcil face aux mots du jeune homme, mais n'en dit rien, connaissant ce dernier il savait pertinemment comment il était. D'un signe de tête, le deuxième bras derrière son dos, il finit par se retourner et me chercher, mais je ne mis guère longtemps à apparaître devant la porte, les affaires à la main. Je regarde Killian, bon sang qu'est ce qu'il est séduisant ! Le coeur battant je m'approche de lui et sourit, tandis qu'il m'aide à me débarrasser de mes affaires. Je me tourne face à père, d'un regard, je lui sommes d'arrêter de s'inquiéter et lui dépose un baiser sur la joue avant de me diriger vers Killian qui m'aide à monter à cheval. Père me regarde, inquiet, il connait ma crainte et ma non expérience à cheval. Assise en amazone - à cause de ma robe - Killian monte à son tour et nous voici partis vers la rivière. Sur le chemin, je lui partage ma joie de le retrouver et rougis quant à sa réponse. Nous restons silencieux, mais ce n'était pas désagréable, j'étais contre lui et ça, c'était agréable.

Nous nous installons après être arrivés avant de s'installer confortablement. Une fois assise, je commence à jouer, jonglant entre les cordes et faisant danser mes doigts dessus. L'archer frotte sur les cordes, donnant des sons doux, harmonieux et parfois plus sec. Après quelques minutes, je finis par ranger le violon dans son étui et propose à Killian d'essayer. Je rougis et souris, secouant la tête face à ce qu'il me disait. J'allais rétorquer lorsqu'il me prit la main, mon sourire se perd doucement, mon coeur bat comme un fou, ma main tremble. Je suis surprise, agréablement surprise même, de sentir sa main si doux et pourtant si forte. « Je ne ... crois pas qu'elles soient rudes vous savez ... elles ... proviennent d'un forgeron certes ... mais ... enfin ... » je ne termine pas ma phrase, je me sens nulle pour le coup.

Un silence s'établie entre nous ou mes tempes et mon coeur explosent en choeur. J'ai terriblement envie de l'embrasser et de le prendre dans mes bras, comme dans les livres. Mais, je m'y abstiens, me plongeant volontairement dans ses yeux. McTire me tire de sa rêverie, après avoir dansé autour de nous, il finit par se coucher posant sa tête sur mon genoux. Je le regarde, enlevant subitement ma main de celle de Killian et sourit, amusée. Killian reprit la parole et je rougis de plus belle « Oh ... c'est que je ne sais pas ... monter ... j'ai un peu peur en réalité » dis je maladroitement en mettant une mèche derrière mes cheveux « Mais j'aimerais apprendre » ajoute je en souriant

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Re: Une journée sous des airs de musique (Killian) 3rd Mai 2017, 23:32

Voilà un moment, un moment de partage que Killian n'avait pas eut depuis bien longtemps. Certes, il sentait que quelques chose brûlait en lui, presqu'autant que le foyer de la forge. D'ailleurs, tout était présent : La rivière, l'eau pour la trempe, l'air frais qui faisait flotter les cheveux de Penny, comme son soufflet, la Terre d'où le fer est tiré, terre même sur laquelle il sont assis, et le feu... Le feu de leur cœur, ou seulement du siens. Comment pourrait-il se permettre de parler pour elle.

Ainsi donc, elle finit par répondre à sa question : La peur. Peur de monter à cheval. Il y avait une sorte de paradoxalité dans ses propos. Vouloir apprendre, mais avoir peur de le faire. Killian n'était pas professeur d'équitation, mais il savait qui serait le mieux placer, pour déjà "apprendre" à Melle.Hale, à justement ne plus avoir peur : Montana.

Montana, cette canaille. Il devait avoir 5 ans, à peu près comme McTire, d'ailleur eux deux, même eux trois, c'était une sacrée histoire. Montana un étalon, un Mustang du Mont Pryor, qui est justement dans le Montana, une "robe Isabelle", un corps au ton jaunes, avec le bas des membres noir, et le crin aussi. C'est lui même qui l'avait en quelques sorte débourrer... Enfin, c'est qu'il croit. Montana est aussi spécial que l'est McTire, peut-être est-ce du fait qu'il le connais depuis sa naissance, d'ailleurs qui aurait cru à une possible "amitié", entre un cheval et un chien-loup ?... Sûrement pas Killian, malgré-lui.

Après s'être donc remémoré quelques souvenirs, l'artisan se lève et invite sa compagne à le faire. Puis, il siffle. Suite à cet "appel", arrive le fameux canasson.

-*Il caresse l'encolure du cheval, puis regarde Penny* Je pense, que vous vous connaissez. Melle.Hale je vous présente Montana, Montana, Melle.Hale. *il se rapproche de l'équidé, et lui murmure à l'oreille* Allez garçon, un coup de main.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Re: Une journée sous des airs de musique (Killian) 4th Mai 2017, 17:17


Une journée sous des airs de musique
Killian and Penny
Nous sommes enfin ensemble, l'un en face de l'autre dans un moment propice à ce genre de conversation et d'échange. Yeux dans les yeux, nous restons là, silencieux. C'était un moment agréable, mais aussi stressant, parce que je ne sais pas du tout comment réagir, ni comment être. C'est assez déroutant. Je déglutie et il finit par briser le silence, gardant malgré tout ma main dans la sienne. Je finis par l'enlever et répondre à sa question, tout en mettant un mèche derrière mon oreille.

J'ai peur, mais en même temps, je suis curieuse, je rougis, me sentant idiote pour le coup. Il finit par se lever et me tendre sa main, je la prend non sans hésiter me demandant ce qu'il me veut. Je compris par la suite, lorsqu'il siffle pour que son cheval vienne, que ... il allait s'improviser professeur. Je rougis « Oh ... non enfin je ... je ne veux vraiment pas vous ennuyer vous savez » lui dis je mal à l'aise. Mais il continuait et me laissa approcher de son cheval. D'une caresse et de quelques mots, l'étalon, avec une robe magnifique, fit en sorte que je puisse le monter sans trop de difficultés. Je connaissais quelques gestes, je me laissais guider par le jeune homme, mettant mon pied dans l'étriller, m'aidant du pommeau pour me lever vers la selle et enjamber ensuite la selle pour être correctement installer, plus en amazone. Je prends ensuite les rennes, mal à l'aise, en espérant que le cheval ne le sente pas

« Je suis désolée si je suis maladroite, j'avoue que je n'ai vraiment pas l'habitude » fis je en souriant. De là où j'étais, je notais réellement que Killian avait un très joli sourire te de merveilleux yeux. Je rougis, honteuse de penser à de telles choses. Je déglutis et le regarde « Si je tombe vous me rattraperez n'est ce pas ? » demande je soucieuse, mais je ferais en sorte de ne pas tomber. Ma robe est légèrement remontée, j'essaye de cacher au mieux mes jambes, pudique. Je suis ensuite les consignes de Killian, priant pour rester d'abord au pas pour l'instant
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Re: Une journée sous des airs de musique (Killian) 4th Mai 2017, 23:12

Le temps était calme, magnifique d'un soleil radieux. Radieux comme Penny ? Killian hésitait. Le forgeron observa la jeune femme, s'installer sur sa monture, en "Amazone" donc. Il avait déjà entendu parler de cette, manière de monter, de cette posture, mais jamais il ne l'avais observer. Melle.Hale était une excellente illustration, un peu comme ces illustration de conte, sur les chevaliers et leur princesse au moyen-âge, mais en mieux. Après, il est vrai pour apprendre, une robe, à son humble avis, était un peu encombrant. Cependant, lui pouvait le penser, parce qu'il était un homme, et le fait que chaque jambe n'était pas, de chaque côté du canasson... Ne le rassurais pas trop. Sauf qu'il ne devait pas laisser voir sin inquiétude, non seulement pour Penny, mais aussi pour Montana :

- Ne vous inquiétez pas Melle.Hale, on a tous dû commencer à un moment, ou un autre. Je n'ai moi-même pas tenu plus d'une minute, la première fois que je suis monter sur un cheval *Pourquoi est-ce que j'ai dis ça ! Se dit-il*

Killian a confiance en ses compagnons, et il sait qu'il peut avoir confiance en eux. De toute façon, pendant longtemps ils ont été sa seule compagnie, ses confidents, mis à par les moments où il prit Dieu. McTire et Montana ne connaisse vraiment que lui, le canidé a appris à connaître Penny, mais Montana est un animal spécial, c'est un cheval. D'après le peu que Killian avait observer, ces animaux avait comme, le don de ressentir les émotions des Hommes, comme-ci, il ne devenait qu'un avec celui ou ceux qui était autour d'eux. Dans ces conditions, la peur, l'angoisse, le stress... Toutes ses sensations était de sérieux freins à l'apprentissage, il en savait quelques chose, alors le pédagogue d'un jour partagea sa pensée :

-*Il regarde Penny droit dans les yeux* Ce que je vais vous dire, est très important. *Il respire profondément* J'aime à penser, que vous avez confiance en moi, ou du moins, que vous n'avez pas peur de moi. Ce vous devez faire, c'est accorder cette même confiance à Montana. C'est peut-être un peu difficile, mais il faut vous dire que à partir du moment ou il vous a laissé monter, il a fait le premier pas. C'est en quelques sortes à vous, de lui rendre la politesse. Au contraire, si vous avez peur de lui, il aura peur de vous. J'aime à dire, que monter à cheval est une épreuve de foi. Vous ne savez absolument ce qui va se passer, quand vous approchez une de ces créatures, mais avant même que vous ne montiez, il sait ce que vous pensez de lui. *Il sourit amusé* On ne peut pas mentir, ou tricher avec un cheval. Comme on ne peut pas mentir ou tricher avec Dieu, vous me direz que c'est normal, car c'est lui qui les a créés. *Il reprends un air plus sérieux* Maintenant, c'est à vous de continuez. D'ailleurs, j'ai eu une idée, parler lui. Moi je vais reculer un peu, mais ne vous inquiétez pas, je suis en cas de besoin.

S'étant éloigner de deux, trois pas, il fait de son mieux pour garder son calme, et rappel McTire auprès de lui, puis s'accroupie auprès de celui-ci pour le garder en main, afin de le tenir tranquille et paisible. Alors tout en caressant le chien-loup :

- *Avec un sourire* Allez-y, j'ai pleine confiance en vous. En vous deux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Re: Une journée sous des airs de musique (Killian) 5th Mai 2017, 16:39


Tous ce que ta main trouve à faire, fais-le
Killian and Penny
Une fois debout, j’aperçois Killian appeler son cheval, qui arrive dès lors. Je deviens blanche, comprenant ce qu’il souhaite. Je pourrais refuser, mais je n’en ai pas envie. Il m’aide à monter en selle et je me tiens fermement et prends les rennes. Je ne m’y connais vraiment en rien en cheval, ni comment les conduire. Killian tente de me rassurer avant de dire quelque chose qui ne me rassure pas et vu sa tête, je devine qu’il doit se demander pourquoi il me disait ça. Je souris et ris, amusée

« Appelez-moi Penelope. Ou Penny » lui dis-je en souriant. Mère fut la seule à m’appeler Charlotte ou petite fraise. Elle aimait tellement ce prénom. Killian reprend et je l’écoute, attentive, gardant le sourire, avant d’arquer un sourcil « C’est gentil de me faire confiance, mais je ne m’y connais vraiment pas du tout. Je ne sais pas comment diriger un cheval » je me sentais réellement nulle pour le coup et l’angoisse me monter. Je ne voulais pas faire ça seule « Restez avec moi, s’il vous plait » lui demande je

A Boston, je voulais apprendre à faire du cheval, mais ce n’était pas très utile à cet instant et puis, étant petite, Wyatt aimait beaucoup me terroriser et je pense que c’est resté. Je ne sais plus exactement ce qu’il me disait, mais grossièrement, les chevaux aimaient faire tomber les humains, surtout les petites filles … et pour illustrer son propos, il m’avait montré une fillette qui s’était cassée la figure à dos de poney. C’est très bête, mais ça traumatise pour rien ! Puis il avait essayé quelques années plus tard à me faire monter à cheval, mais n’y est pas parvenu ! Le comble n’est-ce pas ? Je ne me sens pas très à l’aise, je voudrais à la rigueur faire quelques pas et ensuite redescendre. « Par contre, ne me faites pas courir s’il vous plait » supplie je en devant blanche, les mains serrant fermement les rennes


Emi Burton

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Re: Une journée sous des airs de musique (Killian) 5th Mai 2017, 18:09

Voilà, un nouveau venez d'être passer, elle l'avait autorisé à l'appeler par son prénom : "Pénélope", ou alors "Penny" qui en était l'abréviation. Il avait déjà entendu Mr.Hale l'appelait ainsi, mais comment aurait-il pu s'autoriser cette familiarité, sans en avoir la permission. D'ailleurs, la demander aurait été sûrement, impoli, voir irrespectueux, sans qu'il y ait une valable, pour qu'il le fasse. Maintenant, c'était chose faite :

- *Un grand sourire* Penny... Cela vous va à ravir. *Il arqua alors un sourcil en lui répondant* Alors vous devrez m'appelez vous aussi, par mon prénom : Killian.

Devant l'inquiétude persistante de Penny, le jeune homme s'avança de nouveau, en la regardant de nouveau dans les yeux :

- Melle... Penny. Je... Je suis là. Ne vous inquiétez pas pour ce qui est le diriger. Pour l'instant, ce compte le plus, c'est que vous établissiez cette relation de confiance entre lui, et vous.

Effectivement, cette expérience semblait commencer à l'effrayer, voir même à la terrorisé. il reprends alors :

- Je vais vous dire une chose Penny. Ne me dîtes pas de ne pas vous faire courir. Parce que je ne peux juste pas le faire. C'est vous Penny, qui tenait les rennes, d'ailleurs à ce propos. Prenez les 2 rennes avec votre main gauche, et tenez-les... Comme-ci teniez... Un cornet de crème glacer *il sourit* ou un verre de votre boisson favorite. *Il attends qu'elle le fasse* Puis... dîtes-lui juste d'avancer, en lui donnant un tous petit coup de talons, sur le flan.

Cependant, Killian reste à au moins un pas, un pas et demi. Non pas qu'il n'ait pas confiance en Montana, mais une personne qui a peur, elle, est imprévisible. La première qu'il a apprit, avec son père, Killian chevauchait la mère de Montana. Une bien belle jument, qui a l'époque était encore jeune. Lui, ce n'était pas vraiment de la peur, mais de l’appréhension, puis de la colère. Or, la colère d'un jeune garçon et une jeune jument en plein débourrage... Cependant, après plusieurs échec cuisant, et s'être ensuite calmer, Brian l'a encourager à réessayer "Fiston, qu'est-ce que tu croyais ? C'est une femme, et ne traite pas une femme n'importe comment... Même si c'est une jument. Si tu veux la chevaucher, il faut d'abord que tu lui fasse voir que tu la respecte, et réciproquement.". le jeune adolescent est restez des heures à observer "Camilla", et un matin, Brian à pu voir son fils monter pour la première fois. "Comment as-tu fais Killian ? - Je lui ai demander pardon pour attitude, et puis je lui ai fais confiance - C'est bien mon garçon".

- N'est pas peur de lui Penny. Si tu lui fais confiance, il te respectera, et s'il te respecte, il t'obéira. Montre-lui que tu n'as pas peur, que tu crois en lui, et tu n'aura rien à craindre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Re: Une journée sous des airs de musique (Killian) 10th Mai 2017, 12:59


Une journée sous des airs de musique
Killian and Penny
Mevoila sur Montana et j'avoue avoir peur mais Killian est là et me rassure alors je lui souris et lui fais confiance. Je finis par lui accorder de m'appeler Pénélope voire Penny, mais pas devant papa. Il est tellement adorable et respectueux que ça me fait fondre. Tut le contraire de ce rustre de Christopher qui est parti de la ville sans demander son reste ! Je le regarde tandis qu'il fait en sorte de me rassurer,
me tenant la main et me donnant des directives. Je les écoute sagement puis, comme devant une de mes présentations au violon,
j'imagine que le monde est rempli de champignon rigolo et, je ferme les yeux et souffle un moment. Je fais exactement les mêmes gestes que me conseillent Killian et Montana commence à marcher. J'ouvre mes yeux et souris, ravie « Oh ... » fis je

Amusée, je laisse le cheval faire quelques tours, alors que Killian a finalement jugé bon d'enlever sa main du coup, mais reste toujours auprès de moi. « Bon et bien ... je sens que c'est un bon début » fis je en rougissant. « C'est agréable mine de rien mais je ne pense pas être capable d'aller plus loin » fis je en souriant et en rougissant, alors que je fais encore quelques tours « je te remercie, je ne pense pas que j'aurais réussi ... quoi que avec père je pense que oui, mais comme il est tellement débordé » oui père m'avait promis qu'il m'apprendrait à monter à cheval, étant donné que nous en avons deux.

Je finis par décider de descendre, seule, et me retrouve devant Killian. Je suis là entre lui et le cheval et mon corps tout entier tremble. Mon coeur explose dans ma poitrine et je me sens rougir et défaillir. Tombe je amoureuse et/ou sous son charme ? Très certainement. Je secoue doucement la tête, j'ai envie de rester avec lui « Hum ... je te remercie .... tu es une personne que j'apprécie et ... enfin tu es quelqu'un d'adorable » je bégaye, me sentant un peu cruche pour le coup « On devrait peut être manger » propose je en rougissant encore plus, lui tendant les rennes et partant vers notre lieu de pique-nique. J'aimerais tellement que cela se passe comme dans les livres où il m'attrape et m'embrasse avec passion. Être dans ses bras, sentir son corps contre le mien. Rien que d'y penser, mon ventre se tord, je me sens si honteuse de penser cela. Je ne devrais pas, mais c'est si agréable. De vouloir être dans les bras de quelqu'un
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Re: Une journée sous des airs de musique (Killian) 10th Mai 2017, 17:07

Une après-midi quasiment, même totalement Idyllique. Effectivement, c'était un bon début, tant pour Penny et la fin de sa peur de monter à cheval, que pour leur relation en général. Quand la jeune descendit de sa monture d'un jour, et tomba tous près de lui... Ce regards, ce visage... Ces joues qui rougissent. Mignonnette jeune femme, à qui il savait des à présent, que son cœur d'homme lui appartenait. Un jour peut-être, aurait-il le privilège, de lui demander à ce que leur cœur à tous deux, battent l'un près de l'autre à l'unisson, formant le duo d'un orchestre symphonique jusque dans l'éternité.

M'enfin bref... La fuite de la gazelle mit fin à sa rêverie. Il était l'heure de manger, des mets qu'elle avait préparer avec grands soins, avec ses virtuoses petites mains ! Comment douter de la qualité de préparation de la nourriture, si présente, quand on voyait la dextérité et la grâce, avec laquelle elle dirigeait son archer, droit au cœur ! Ses doigts l'assistant sur les cordes de son violon ! En fait, si l'on devait comparé cela à la forge, l'archer serait le marteau de Killian, et le corps du violon l'enclume, parce qu'en forge c'est l'enclume rends la plupart du travail, tous comme c'est le corps du violon, qui rends le son de la mélodie.

Après s'être bien remplis la panse, en essayant d'être le moins "barbare" possible, il la remercia de ce moment de gourmandise. Même si la plus belle de ces gourmandise était devant ses yeux... Oh ho ho ho ! On se reprends Killian, on se reprends ! C'était maintenant à son tour, humblement, avec les moyens qu'il avait, d'assuré un petit spectacle musical :

- *Il se lève, et cherche McTire du regard, puis en regardant Penny* C'est à mon tour, de vous... Hum... De TE faire part... De... Bref, écoutez donc.

Enthousiaste, Il mets ses mains autour de sa bouche, comme-ci il allait hurler, mais pas n'importe quel "Hurlement". Le jeune homme prit une grande inspiration, puis, il le lança. Retentissant dans le calme de cette après-midi, cet endroit silencieux, ou seul la rivière chantait : Le loup. Une imitation du hurlement du loup. Un appel auquel, McTire répondit alors qu'il s'était furtivement installer près de Penny. Killian se retourna alors vers son comparse canin, quand Montana se mit à hennir en se cabrant, se qui provoqua le rire de Killian. Soudainement, il reçu d'autres réponses inattendu... Killian fût surpris de ce qu'il venait de déclancher : Un Chœur de loups, auquel McTire se donna à cœur joie, pendant 1 à 2 minutes.

Le spectacle fût un mélange d'étonnement et de frayeur, d'émerveillement... Et de frisson. Il été arriver au forgeron, par habitude avec ses amis à quatre pattes, dont McTire, de "jouer leur jeu". En hurlant comme un loup, ou juste leur courant après pour s'amuser et se détendre... C'est que le fait, quand on peut compter les visites d'amis humain, sur les doigts d'une main. Sauf que ce qui venait de ce produire, ne l'avait jamais été avant...

-* Un peu gêné et embarrasser et se frottant derrière la tête*
C'était... C'était le... Le Deadwood... Euh... Le Deadwood symphonie... Orchestra *Sourire un peu gêné*

Killian revient alors s'asseoir près de penny, en regardant 1 à 2 fois derrière lui, et autour d'eux... Histoire de voir, si les "choristes des bois" alentours, ne tenterait pas de s'inviter par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Bastard and proud of it

Message Sujet: Re: Une journée sous des airs de musique (Killian)

Revenir en haut Aller en bas
 

Une journée sous des airs de musique (Killian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Sous ses airs de crapaud ~Arthur
» Anne de Gallerande, un esprit diabolique sous des airs angéliques
» Une journée du roi Louis 14
» [GS: Lion vs Griffon] Le roi des airs face au roi de la nature, sous une pluie d'éclairs...
» Une journée à la ferme [Partie 1] ~ Super grand mère 8D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Bastards :: One armed bandits :: Garbage can :: Dead end - Rp-