fais ta pub !
Bonjour, si vous aimez les retrouvailles guimauves, et les situations cocasses, Kelly Eve KIRK n'attends que vous , merci de votre attention :)

Pour mettre votre annonce sur ce panneau d'affichage, rendez-vous dans ce sujet !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Une nuit pour arriver, dix ans pour regretter [RP Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 23/04/2017
« Messages : 65
« Localisation : Vient d'arriver à Deadwood

Message Sujet: Une nuit pour arriver, dix ans pour regretter [RP Terminé] 25th Avril 2017, 23:50

Une nuit pour arriver,
dix ans pour regretter
RP LIBRE


Le Révérend White avait voulu arriver avant la nuit. C’était malheureusement trop tard. Il faut dire qu’ils avaient du faire un détour sur le chemin pour déposer un passager ramassé au milieu de nulle part. Ce n’était pas Gabriel White qui lui aurait refusé ce service. Ils avaient ensuite traversé un bois. Le cocher conseillait d’éviter la route principale où les mauvaises rencontres étaient fréquentes. Autant l’écouter, il connaissait le pays. Au vu de la difficulté et de la longueur du voyage, il en venait presque à regretter de n’avoir pas pris le train. Il évitait ce moyen de transport dans la mesure du possible, lui préférant la lenteur de la diligence, malgré l’inconfort que cela impliquait.

L’appréhension était croissante dans le coeur du Pasteur. Cela faisait plusieurs années qu’il ne s’était pas retrouvé seul missionnaire dans une ville, et la dernière fois, cela ne s’était pas si bien terminé. Il allait falloir faire profil bas; mais la tâche s’annonçait difficile. Depuis combien de temps ces habitants n’étaient-ils pas allés à l’église ? Ressentaient-ils d’ailleurs seulement cet appel de Dieu, ce besoin de passer le porche du temple, ne serait-ce qu’une fois par semaine ? Il tentait de se rassurer lui-même à ce sujet. Peut-être serait-il agréablement surpris. Il parviendrait sûrement à tisser des liens durables avec les femmes du village, pour qui la foi était souvent un exutoire face à un quotidien parfois rude. Quant aux maris… cela viendrait progressivement, mais grâce à Dieu, il y arriverait. Il fallait qu’il y croie.

« On arrive ! »

La nuit était bien tombée quand cet appel du cocher retentit à travers la toile de la diligence de fortune. Gabriel somnolait, la tête posée contre le rebord de la fenêtre masquée par un petit rideau. Il cligna des yeux, retrouvant vaguement ses repères, et regarda par la fenêtre à travers laquelle, à vrai dire, on ne distinguait pas grand chose. Le révérend frissonna et jeta un large châle de laine sur ses épaules. La nuit tombait et avec elle, la fraîcheur du soir. Il ne verrait rien de Deadwood ce soir.

Deadwood. Bonté divine. Ce nom sonnait comme une condamnation à mort. La ville était-elle à l’image de son nom ? Le moment de vérité approchait…

La diligence s’ébranla et marqua l’arrêt. Il était temps. L’appréhension rendait l’espace exigu du fiacre de plus en plus oppressant. La porte s’ouvrit en grinçant; c’était le cocher qui était descendu pour prêter main forte à son passager, traité comme un hôte de marque dans cette carriole brinquebalante. Gabriel parvint à s’extraire péniblement de l’habitacle; sa haute stature y rendait tout mouvement difficile. Sa valise avait déjà était déposée au sol. On était sans doute dans la rue principale qui, malgré l’heure tardive, comportait encore quelques passants égarés. Tentant de distinguer les contours de la rue dans la pénombre, Gabriel se rendit compte qu’il n’avait pas la moindre idée de l’endroit où se trouvait sa rue.

HRP: Ceci est un RP libre, le but est vraiment de rencontrer n'importe qui. Qui que vous soyez, quelles que soient vos intentions, VENEZ ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 22/04/2017
« Messages : 222
« Pseudo : Killian O'GOWAN
« Localisation : Deadwood, dans ma forge

Message Sujet: Re: Une nuit pour arriver, dix ans pour regretter [RP Terminé] 26th Avril 2017, 01:11

La nuit, une couverture étoilé et épaisse, qui cessait de s'abaisser sur Deadwood. Une heure plutôt, le forgeron Irlandais avait stopper son ouvrage. Une fois n'était pas coutume, une bonne bière fraîche était la bienvenu. C'est donc ainsi qu'il était parti, accompagner de McTire, dans un des Saloons de Deadwood, où comme d'habitude, les gens l'y regardait de travers... Parce qu'à Deadwood, la ville sans loi, les pires crimes était d'être sans histoires, et vouloir le bien de son prochain, m'enfin bref...

C'est donc à l'heure ou les chats noirs sorte de leurs trous, que Killian décide rentrée. Marchant donc sur la rue principal, le canidé à ses côtés, il remarqua l'arrivée d'une diligence, dont en descendit un homme, d'une certaines prestance. Ce n'était pas qu'il n'avait pas l'habitude de voir des gens arriver en ville, ça ils y venaient, en partaient... Bon, ils n'en partaient pas tous sur leur deux jambes, mais plutôt les pieds devant, mais ils en partaient. Cet homme en particulier, attirait son attention, par une raison qu'il ignorait.

Après l'avoir observer, il s'aperçut que cet homme, valise en main, avait l'air complètement perdu. Killian savait ce qui lui restait à faire, quitte à se prendre une gueulante, ou juste un "non merci ça ira". Alors, après avoir ordonner à McTire de rester où il était, il s'approcha du voyageur, et lui adressa ces quelques mots, en toutes simplicités :

- Hum... Excusez-moi, vous avez l'air... Un peu perdu. Puis-je vous aidez d'une quelconque manière ?


"- Tu crois encore aux fables et à leur morale ?
- Un homme, un vrai, doit croire en quelque chose."

"Mon nom est personne" (1973)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 23/04/2017
« Messages : 65
« Localisation : Vient d'arriver à Deadwood

Message Sujet: Re: Une nuit pour arriver, dix ans pour regretter [RP Terminé] 27th Avril 2017, 23:13

« Je vous remercie. C’était un long voyage… », déclara le Pasteur au cocher.

Non qu’il avait particulièrement envie de faire la conversation avec cet homme taciturne. Mais il devait reconnaître que l’atmosphère n’avait rien de rassurant. Les quelques passants semblaient passablement ivres et ne pourraient sans doute pas le renseigner. Gabriel White glissa quelques pièces dans la main du cocher qui la lui tendait sans rien dire.

« Et voilà pour la course… »

C’était la deuxième partie du paiement. Le Révérend regardait autour de lui: si un clocher dépassait de ces maisons rudimentaires, la nuit ôtait tout espoir de le distinguer. Il n’avait plus qu’à saisir sa chance avant que le cocher ne l’abandonne au milieu de l’avenue principale:

« Dîtes-moi, peut-être pouvez-vous me renseigner ? Je cherche… 
Je ne suis pas d’ici »
, répondit simplement le cocher.

L’homme remonta sur son promontoire et fit claquer ses rênes. Les chevaux renâclèrent avant de repartir au pas. Repartir dans l’autre sens à une heure si avancée, c’était bien téméraire. Mais peut-être le cocher avait-il prévu de passer la nuit dans une auberge près d’ici. En attendant, le pasteur n’était pas plus avancé.

Une voix retentit derrière lui. Gabriel sursauta. Il n’avait pas vu l’homme approcher dans son dos. Il était de taille moyenne, le visage clair, l’air aimable. Ses paroles étaient à l’image de cette mine engageante: il lui proposait tout simplement son aide, de façon hésitante mais bienveillante. Le pasteur eut un léger sourire et salua le nouveau venu d’un hochement de tête.

« Bonsoir… eh bien, Monsieur… vous avez vu juste, je viens d’arriver… »

Cela n’était pas difficile à deviner: le cocher venait tout juste de partir, on le voyait encore s’éloigner.

« Peut-être pourriez-vous m’indiquer la rue où se trouve l’église du village…? »

Il ne se présenta pas tout de suite. Par oubli, mais peut-être aussi par appréhension secrète à se déclarer tout de suite… et par prudence. Il ne savait comment il serait reçu ici. Mais si tous les habitants avaient l’air amène de celui ci… Ce que l’on racontait à propos de cette ville était peut-être erroné, finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 22/04/2017
« Messages : 222
« Pseudo : Killian O'GOWAN
« Localisation : Deadwood, dans ma forge

Message Sujet: Re: Une nuit pour arriver, dix ans pour regretter [RP Terminé] 28th Avril 2017, 00:04

Effectivement, le voyageur cherchait son chemin. Il avait semblait un peu surpris de voir Killian, aussi avenant. En revanche, ce qui étonnait l'Irlandais, c'est qu'à cette heure-ci, un homme, avec bagage, qui vous demande la rue se trouve l'église... Cela n'arrivait pas tous les jours, pour ainsi dire très rarement.

L'église depuis la disparition du dernier prêtre, ressemblait plus à une ruine qu'à un lieu de culte. Mains sur les hanches, il se mit à réfléchir un instant, puis regardant de nouveau le nouvelle arrivant, en pouvant que constater l'heure tardive :

- Oui, très certainement. l'église se trouve dans William Street, qui est la prochaine rue après Broadway Street. D’ailleurs en y arrivant, vous ne pourrez pas la raté, elle est à côté de la "Fairchild's Boarding House", une maison de famille.

En lui donnant les indications demander, il lui en montre la direction par des geste en amples, et finit par lui dire :

- Mais, si vous n'y voyez pas d'inconvénients, au vu de l'heure tardive, comme êtes nouveau, je préfèrerai vous y accompagnez.*Puis comme-ci quelques chose d'invisible l'avait frapper à la tête, il lui tends la main et reprends avec un sourire*, Oh toute mes excuses, Je m'appelle Killian O'Gowan , je suis le forgeron de Deadwood.


"- Tu crois encore aux fables et à leur morale ?
- Un homme, un vrai, doit croire en quelque chose."

"Mon nom est personne" (1973)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 23/04/2017
« Messages : 65
« Localisation : Vient d'arriver à Deadwood

Message Sujet: Re: Une nuit pour arriver, dix ans pour regretter [RP Terminé] 29th Avril 2017, 20:12

Le brave homme qui faisait face au Révérend White lui donna quelques indications rapides, mais celui ci s'aperçut qu'il ne connaissait aucun des lieux mentionnés. Il allait demander de plus amples renseignement, quand son interlocuteur enchaîna, lui proposant tout bonnement de l'accompagner jusqu'à ce qui allait devenir son logis, en quelque sorte.

- Vous êtes trop aimable, répondit Gabriel avec empressement. Mais il est tard et je ne voudrais surtout pas prendre votre temps... même si je dois reconnaître que je ne connais pas les lieux que vous mentionnez. Je ne suis encore jamais venu à Deadwood, ajouta-t-il avec un air d'excuse.

L'endroit manquait cruellement d'éclairage. Les seules lumières provenaient des fenêtres des maisons et des portes grand ouvertes du saloon que l'on voyait de l'autre coté de la rue, et dont on entendait le brouhaha étouffé dans l'air opaque de la nuit.

L'autre se présenta avec bonhommie, donnant son nom et sa profession. Tiens, un forgeron. Il devait contribuer aux travaux des uns et des autres. Un honnête artisan, en somme. Il ne fallait pas croire les mauvaises langues qui affirmaient que Deadwood était une ville sans ordre peuplée de hors-la-loi... Aussi, toute confiance acquise, Gabriel se présenta de la même façon en serrant la main de ce Monsieur O'Gowan.

- Ravi de vous connaître, Monsieur O'Gowan. Je suis le Révérend White.

La profession se devinait d'elle-même. De toute façon, son arrivée ne tarderait pas à être connue de tous ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 22/04/2017
« Messages : 222
« Pseudo : Killian O'GOWAN
« Localisation : Deadwood, dans ma forge

Message Sujet: Re: Une nuit pour arriver, dix ans pour regretter [RP Terminé] 29th Avril 2017, 22:40

Un révérend, le révérend White. Killian n'était donc pas très loin de la vérité, effectivement cet homme était un "homme de Dieu", un révérend, et donc un protestant. Qui allait donc sûrement emménager ici, à Deadwood.
Quand Monsieur White lui rendit la politesse, un sourire illumina son visage, il n'en croyait toujours pas ses oreilles.

- Plaisir partager révérend, *soupirs de soulagement*, je pense, que vous ne serez effectivement pas de trop ici. Oh, il y a de brave gens ici, et pour sûr, il y aura certainement d'autres gens qui apprécieront votre arriver.

Puis, il continu de regarder autour de lui, dans cette environnement sombre, et si peu éclairé. Le forgeron regarde de nouveau le révérend White, et reprends :

- Si vous le permettez, j'insiste pour vous accompagnez, au moins jusque devant le portails de l'église. En ce qui concerne mon temps, ne vous en inquiétez pas, j'ai finis ma journée. En ce qui concerne qui me raccompagnera *Il baisse son regard en bas, à sa droite, vers "McTire" son chien-loup, haletant et le regard vif, et il revient sur le pasteur avec un sourire amuser* je pense que je peux lui faire confiance, enfin, si un oiseau ne lui fait pas les yeux doux, avant que l'on arrive chez nous.


"- Tu crois encore aux fables et à leur morale ?
- Un homme, un vrai, doit croire en quelque chose."

"Mon nom est personne" (1973)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 23/04/2017
« Messages : 65
« Localisation : Vient d'arriver à Deadwood

Message Sujet: Re: Une nuit pour arriver, dix ans pour regretter [RP Terminé] 1st Mai 2017, 22:43

La réponse du Pasteur provoqua chez le nouveau venu un sourire qui illumina son jeune visage affable. Cet homme devait avoir une trentaine d'années, pas plus. Il était pour ainsi dire dans la force de l'âge, et l'on pouvait deviner que de jour, il débordait d'énergie et de vie. Un visage solaire que le Révérend aurait plaisir à revoir aux abords de la maison de Dieu. La réaction du forgeron rassura en partie Gabriel White et renforça l'élan d'optimisme qui s'emparait de lui. Alors la ville n'était pas comme on le racontait. Bien qu'il ne se le cachait pas, sa tâche serait difficile.

- Je vous remercie... je suis ravi de vous l'entendre dire !

Gabriel ne se sentait pas en danger. Il ne doutait pas d'avoir Dieu de son côté dans cette tâche, et cette rencontre en était un premier signe positif. Killian O'Gowan insista pour l'accompagner. Ce dernier évoqua le chien qu'il avait avec lui. Gabriel ne l'avait pas remarqué au premier abord: un chien-loup qui se fondait parfaitement dans la pénombre de la rue. Une belle bête. Son maître insista pour venir en aide au Pasteur; son envie d'aider avait l'air si sincère que celui-ci finit par répondre, avec un sourire plein de gratitude:

- Dans ce cas... j'accepte votre aide avec plaisir !

Et il lui emboîta le pas tandis que le chien les suivait le long de la rue, s'éloignant de la rumeur confuse qui provenait du saloon encore ouvert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 22/04/2017
« Messages : 222
« Pseudo : Killian O'GOWAN
« Localisation : Deadwood, dans ma forge

Message Sujet: Re: Une nuit pour arriver, dix ans pour regretter [RP Terminé] 2nd Mai 2017, 00:16

Bientôt, le trio s'avança dans la pénombre de la nuit, traversant les 2 fameuses rues, dont Killian avait parler au révérend. Ainsi donc, il joua un peu les guides touristique sur portion du chemin, Ô il n'y avait pas grand chose à présenter, mais ce serait déjà ça :

- *Passant devant Broadway Street, il pointe du doigt une bâtisse* Alors au cas où vous vous sentiriez d'humeur à vous divertir, de ce côté-ci vous avez le "Langrishe Theater". J'ai moi-même pu constater la bonne qualité des spectacles qu'ils y présente. J'avoue ne pas y aller souvent, mais pour le peu fois ou j'y suis aller, ce n'était pas mal. *Il arrive ensuite Quartier d'habitation* Ces bâtiments quand à eux forme le "Residential district".

McTire quand à lui fais des zig-zag devant eux, comme-ci il jouait les éclaireurs. Un coup devant, un coup derrière, un petit rappel de Killian pour qu'il revienne près de lui, et bientôt : "Williams Street", où il tourne pour y entré :

- Nous y voilà, voici "Williams Street". Bienvenu chez vous *Dit-il dans un grand sourire au révérend*

l'église n'était pas immense, elle pouvait sans doute contenir une quarantaine de personnes. En revanche, ce n'est pas dans l'église elle même que Mr.White allait loger, mais dans une petite maisonette, pas plus grande qu'un mouchoir de poche. Bon, pour une personne, c'était assez suffisant. Killian se rappeler de la première fois ou il y était venu, c'était assez spécial... Un enterrement, ou presque tous les gens ne versaient que des larmes de crocodiles. Bien-sûr, depuis que le dernier prêtre avait disparu, l'église tombait progressivement en ruine, Une des lettres en fer-forgés en était même tomber, ne laissant que "...glise".

- Ne vous inquiétez pour la lettre manquante, elle est chez moi, réparé. Je n'ai jamais eu l'occasion... Ou plutôt, je n'ai jamais pris le temps de venir la remettre. Quoiqu'il en soit, vous voici maintenant à bon port.


"- Tu crois encore aux fables et à leur morale ?
- Un homme, un vrai, doit croire en quelque chose."

"Mon nom est personne" (1973)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 23/04/2017
« Messages : 65
« Localisation : Vient d'arriver à Deadwood

Message Sujet: Re: Une nuit pour arriver, dix ans pour regretter [RP Terminé] 5th Mai 2017, 23:32

Le Révérend White suivait son nouveau guide ; les deux hommes quittèrent bientôt la rue principale pour s’enfoncer dans les profondeurs de la ville déserte. Ils passèrent devant une large rue sombre où se balançait une enseigne métallique; on voyait l’éclat fugace de la pleine lune s’y miroiter dans une faible lueur. Killian O’Gowan indiqua le théâtre et commenta la qualité de ce que l’on y jouait. Manifestement, ce soir-là n’avait pas été un soir de spectacle, ou alors tout était terminé depuis longtemps. Mais quelle heure était-il au juste ?

« Un théâtre ici ? » s’étonna le Révérend. « J’avoue en avoir rarement vu dans de petites villes comme Deadwood… »

Il se demandait qui y jouait. Sans doute des troupes itinérantes, qui venaient de la New Orléans, de Mexico, de la Havane, pour divertir ceux qu’ils trouvaient sur leur route. Gabriel White n’avait presque jamais eu l’occasion d’aller au théâtre, si ce n’est quand il était enfant, dans le Bas-Canada. Il se souvenait que sa mère, Elise White, en était friande. Il gardait un souvenir ému des histoires qu’elle lui racontait le soir; parfois, dans ses bons jours, elle mettait sa plus belle robe et déclamait en Français une tirade de Corneille, apprise il y a bien longtemps, quand elle allait elle-même à l’école… Il n’en avait rien gardé, si ce n’est quelques impressions, de vagues morceaux de vers. « Va, je ne te hais point. » Rétrospectivement, il avait cru voir dans l’amour de Chimène la quintessence de l’amour chrétien, en dépit de son immoralité apparente.

La visite continuait. On passa dans un quartier d’habitations. Des maisons plus ou moins solides: de la vaste demeure presque cossue au simple assemblage de planches qui manquait sans doute de s’effondrer à la moindre tempête… ça et là, des fils à linge tendus entre une poutre et un mur, où séchaient des vêtements étendus, quelques robes, des ponchos aux motifs Indiens, qui semblaient attendre un souffle de vent. Mais un calme plat régnait sur la ville. Les deux hommes marchèrent un moment sans rien dire, avant que l’arrivée à William Street et la déclaration d’O’Gowan ne sorte le pasteur de sa rêverie. Ce ton enjoué qui lui souhaitait la bienvenue contrastait avec le caractère un peu lugubre du lieu. L’église ressemblait davantage à une petite chapelle qui tombait en ruine. « .GLISE ». Il manquait même une lettre à l’enseigne, ce que ne manqua pas de remarquer le forgeron. Gabriel sourit.

« Ainsi, vous me rendiez service avant même que j’arrive ! Dieu ne pouvait pas m’envoyer un meilleur guide que vous », assura le Pasteur, souriant aussi chaleureusement que le lui permettait l’obscurité ambiante. Sa manière, toute simple, de le remercier. Mais il aurait sûrement l’occasion de lui retourner le service un jour. Après tout, il était aussi là pour cela.

« Mais ne vous dérangez pas davantage pour le « E » manquant, Monsieur O’Gowan, » continua-t-il. « Je viendrai le rechercher moi-même, cela nous donnera une occasion de nous recroiser très bientôt ! »

Verrai-t-il cet homme sur les bancs de l’église ? Gabriel White n’aurait pas l’indélicatesse de le lui demander. Il avait appris à faire preuve de tact sur ces questions.

« En temps normal, je vous aurais invité à vous réchauffer autour d’un thé, mais je ne voudrais pas vous recevoir dans une maison vide, » termina-t-il avec un air d’excuse. Mais ce ne serait que partie remise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 22/04/2017
« Messages : 222
« Pseudo : Killian O'GOWAN
« Localisation : Deadwood, dans ma forge

Message Sujet: Re: Une nuit pour arriver, dix ans pour regretter [RP Terminé] 6th Mai 2017, 00:12

Après cette brève, mais non moins heureuse entre-vue, il se faisait de plus en plus tard. Après avoir marcher ensemble jusqu'à la bâtisse, et avoir échanger quelques derniers mots, il répondit au dernière :

- Ne vous inquiétez pas mon révérends, je comprends. D'ailleurs il y a un moment ou même les vieux loups doivent rentrée dans leur propres tanière * McTire aboie alors fortement, Killian le regarde* Ce n'était pas pour toi, je parlais de moi *Le canidé, couina un peu se frotta un peu la tête contre lui* Oui, oui, je sais, je n'suis pas si vieux que ça non plus, lui dit-il en souriant.

Le forgeron regarde une dernière fois, le révérend White, puis l'église elle-même un peu plus longtemps, puis revient le pasteur :

- Et bien, une nouvelle fois, soyez le bienvenu. J'espère pouvoir assister à l'un de vos sermons bientôt, en général je ne travaille déjà pas le Dimanche, alors ce sera une joie pour moi de venir, et... Je pense qu'il n'y aura pas que moi. Enfin, je suppose... Sur ceci, je vous souhaite une bonne nuit, et une bonne installation. Que Dieu vous bénisse Mr.White.

Et il repart dans le sens opposé, vers Whitewood creek, toujours en parlant à son chien-loup, tranquillement, les mains dans les poches.


"- Tu crois encore aux fables et à leur morale ?
- Un homme, un vrai, doit croire en quelque chose."

"Mon nom est personne" (1973)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Bastard and proud of it

Message Sujet: Re: Une nuit pour arriver, dix ans pour regretter [RP Terminé]

Revenir en haut Aller en bas
 

Une nuit pour arriver, dix ans pour regretter [RP Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Juste pour rire
» Un endroit pour dormir... Oh un chat ! Minou Minou !! [libre]
» Aline c'est pour toi, rien que pour toi.
» Besoin de votre aide pour les postes vacants
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Bastards :: One armed bandits :: Garbage can :: Dead end - Rp-