fais ta pub !
Bonjour, si vous aimez les retrouvailles guimauves, et les situations cocasses, Kelly Eve KIRK n'attends que vous , merci de votre attention :)

Pour mettre votre annonce sur ce panneau d'affichage, rendez-vous dans ce sujet !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 "Tous ce que ta main trouve à faire, fait-le [...]" [RP Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 22/04/2017
« Messages : 222
« Pseudo : Killian O'GOWAN
« Localisation : Deadwood, dans ma forge

Message Sujet: "Tous ce que ta main trouve à faire, fait-le [...]" [RP Terminé] 25th Avril 2017, 19:40

Une chaude fin d'après-midi, à l'air sec. Non pas qu'il fasse si chaud que ça dehors, mais Killian a travailler toute la journée.
C'était à croire qu'il était prédestiné à suivre les traces de ses Aïeuls : Airt O'Gowan était "Maîtres de forges" en Irlande, paraît qu'avant la famille s'appelait "McGowan", et que c'est avec lui que ça a changer. Une histoire d'état civil.

Quand la grande famine à frapper là-bas, Airt à envoyer grand-père Glenn ici. Comme Maîtres de forges, il en avait les moyens. Brian, le père de killian est né 2 ans avant d'arriver en Amérique. Glenn en arrivant, s'en est tenu à ce qu'il savait faire, et l'a transmis à son fils. Mais celui-ci n'a pas eut la même veine économiquement, c'était un "immigré", est-ce qu'un fils d'immigré peux faire un bon forgeron ? Le "grand publique" semblait ne plus trop y croire... Mais il y en avait tellement. N'empêche que Brian apprit tous ce qu'il savait à propos de la Forge au petit. Aujourd'hui, c'est comme un moyen de rester proche de sa famille, enfin...

McTire était en train ronfler près de l'escalier, les fréquents cinglage du Forgeron, ne semblait pas le dérangeais plus que ça.
Tenir la bonne température au foyer, dégorger ou il le fallait, cintrer, étamper... Toute un art.

C'était comme avoir la maîtrise des 4 éléments, entre ses mains : la terre, d'où on tire le métal, le feu qui aide à le transformer, l'eau qui refroidit les ardeurs incandescente, l'air du soufflet, qui assiste le feu. Avec cette harmonie, cette maîtrise, un forgeron était capable de quasiment tout faire, tout fabriquait. Un marteau, une enclume, un foyer et un lopin de fer, d'où pouvait sortir : Clous, fers à cheval, ferrures de portes, outils d'agricultures, ou pour Deadwood : Des Pelles, Des pioches... Parfois réparé des chariots, refaire une pièce de diligence, souvent les roues...

Voilà les journées de Killian, toute rythmé par son marteau. Ce n'était pas un "Mjolnir", c'était beaucoup mieux, c'était un outils de création, qu'il mettait au service des habitants de cette ville.


"- Tu crois encore aux fables et à leur morale ?
- Un homme, un vrai, doit croire en quelque chose."

"Mon nom est personne" (1973)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 11/12/2016
« Messages : 119
« Pseudo : Azalyra
« Localisation : Sur mon lieu de travail/maison

Message Sujet: Re: "Tous ce que ta main trouve à faire, fait-le [...]" [RP Terminé] 2nd Mai 2017, 13:08


Tous ce que ta main trouve à faire, fais-le
Killian and Penny
Il fait chaud. c'est ce genre de journée qui me fait perdre la tête. Ce genre de journée où les rustres décident d'ôter leur conscience pour se tirer dessus, tout ceci à cause d'un jeu de carte idiot. Deux hommes que l'on doit, avec père, contrôler pour soigner. L'un, blessé dans le flan et l'autre à l'épaule. Tandis que père s'occupe tant bien que mal sur le premier blessé, je m'atèle sur le deuxième, me vosciférant des menaces de morts et m'insultant de sorcière. Voyant rouge, les mains en sang, j'enrage, mais ne dis rien. Je finis par réussir à récupérer la balle, mais ne fut pas très douce, puisque l'homme se trémousse dans tous les sens. Soudain, sa main se porte sur ma gorge et la serre. Je lâche ce que j'ai dans les mains. Père s'affole et hurle mon prénom, tandis que l'autre blessé l'insulte de tous les noms et lui promet de lui trancher la gorge s'il arrête de faire l'imbécile. Mais ledit imbécile continue de me serrer fortement, je n'eus d'autre le choix, que de mettre ma main sur sa blessure. Il hurle et me lâche. Je recule de peur tandis que mon père m'ordonne de me calmer et de m'occuper de l'autre blessé. Sur ce, encore sous le choc, je lave mes mains tremblantes et me rapproche de l'autre homme qui me rassure. D'un geste de la tête, je lui ôte sa balle et d'un réflexe, me recule. Rien. Rassurée, je me dépêche de lui administrer les premiers soins.

Une fois que les blessés furent soigner, je range la pièce et pars me changer et me nettoyer. Je remarque avec effroie une marque sur mon cou. Je met ensuite un châle, père le remarque et soupire, il n'aime pas que l'on me touche, surtout pas de la sorte. Me voyant encore dans tous ms états, il me congédie et me demande d'aller rendre visite à Killian O'Gowan, le forgeron, pour voir si les fers de nos chevaux sont terminés et si nous pouvons les ferrer. J'hôche la tête et m'en vais vers sa forge. La chaleur me tape sur le sommet du crâne, il ne manquerait plus que je prenne un coup et que je tombe dans les pommes, malgré ce chapeau. Ma robe effleure le sol la poussière s'installe, je n'ai qu'une hâte : de finir cette journée et de me mettre dans un bon bain. Arrivée à la hauteur de la forge, j'aperçois Killian dans son travail. je déglutis, je ne sais jamais comment l'aborder, je suis rarement intimidée, mais j'avoue apprécier sa compagnie et ne plus savoir quoi dire. Prenant mon courage à deux mains, je m'approche timidement pour me faire voir auprès de l'homme « Bonjour M. O'Gowan » lance je en souriant et avec beaucoup de politesse « J'espère que je ne vous dérange pas, je peux repasser plus tard si vous le désirez ? » propose je en ne voulant pas le déranger

J'apprécie énormément sa compagnie. Killian est un homme bon, courtois et intelligent ! Nous discutons souvent de tout et de rien, il me fait rire, et je ne suis pas du tout gênée ni même méfiante en son égard. Je lui ai accordé ma confiance le jour où père nous a présenté, en effet, ils ont été tous deux à l'armée et ont servi pour la même cause. De ce fait, j’accorde beaucoup d'estime au jeune homme. Je lui souris avec douceur, gênée de le dérager en plein effort


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 22/04/2017
« Messages : 222
« Pseudo : Killian O'GOWAN
« Localisation : Deadwood, dans ma forge

Message Sujet: Re: "Tous ce que ta main trouve à faire, fait-le [...]" [RP Terminé] 2nd Mai 2017, 14:08

Encore quelques coups de marteaux, une trempe à l'eau froide... froide... Peut-être pas. Avec une chaleur pareils, l'eau est bien-sûr devenu tiède. Ce n'est pas que cela soit très dérangeant pour l'ouvrage actuel, mais même la température de l'eau à son importance en forgeage. Ainsi l'Irlandais s'apprête à continuer son travail, s'essuyant d'abord le front avec son avant-bras droit. Une grande inspiration, et alors que le Marteau chute, il l'arrête net. McTire s'est réveiller, levant la tête en le regardant, et semble avoir senti quelques chose.

Le quadrupède regarde vers la porte, le bruit du vent ?... Un Lapin ? Un nouveau client ? En tous cas il remuait la queue, tout joyeux. Après l'avoir observer un moment, Killian balance la tête de gauche et droit en souriant "Sacré McTire, toujours à l'affût" pensa-t-il. Il allait enfin reprendre son cinglace, quand cette-fois-ci McTire se lève et fais deux, trois pas en direction de l'entrée de la forge. Le forgeron à juste le temps d'amener son regard, dans la même direction, qu'il l'aperçoit, Penny... Enfin, Melle.Hale. Alors qu'elle lui dit bonjour, tous ce qu'il trouve à faire c'est finalement laisser tomber son marteau sur l'enclume, et la regarder avec... "Suprise", une bonne surprise.

En effet, Killian et Pénélope se sont rencontraient par un concours de circonstance. Killian, encore dans la vingtaine et le père de celle-ci, ont servi un temps, ensemble, dans l'armée de l'union. C'était à peine croyable, que Mr.Hale se soit également, si bien souvenu de lui, pourtant il ne croyait pas avoir fait si forte impression. Mais il ne regrettait pas de l'avoir retrouver... Bon, ce serai mentir, s'il ne disait pas que ces retrouvailles avait un certains intérêts personnel : Penny... Enfin, Melle.Hale !

Il attendit quelques secondes, avant de daigner répondre à la demoiselle :

- Oui... NON ! Non... Vous, vous ne me dérangez pas... Du tout. Hum... J'avais terminer *Menteur ! Se dit-il intérieurement, voyant McTire tourner la tête vers lui, comme avec un regard accusateur* Hum... Enfin, presque... Finis. Mais... Je vous en prie donnez-vous...

"...La peine d'entrée" aurait bien été la fin de la phrase, mais l'endroit, surtout au niveau propreté ne convenait pas vraiment... Alors il réfléchit un instant en regardant tout autour de lui, cet endroit plein de charbon, de poussière de bois, de fer, et encore de charbon, lui-même en étant plein... C'était une catastrophe... S'appuyant sur son enclume, en se grattant la tête :

- Euh... *Tout enlevant ses gants et son tablier* Non, non vous ne me déranger pas... *Essaie de se décroûter un peu vite-fait les mains, et le visage avec l'eau de trempe, et s'essuie* Hum... Avions-nous prévu de nous voir ?... Non, je sais... C'est probablement pour vos fers à chevaux ! Je vais vous les chercher de ce pas *dit-il avec un grand sourire, en allant les chercher, et continu* Comment s'est passer votre journée Melle.Hale ?

Pendant ce-temps, McTire s'occupe d'accueillir la jeune femme à sa façon, en se frottant un peu à elle, se frottant la tête contre une de ses mains... Un vrai Don Juan à quatre pattes.


"- Tu crois encore aux fables et à leur morale ?
- Un homme, un vrai, doit croire en quelque chose."

"Mon nom est personne" (1973)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 11/12/2016
« Messages : 119
« Pseudo : Azalyra
« Localisation : Sur mon lieu de travail/maison

Message Sujet: Re: "Tous ce que ta main trouve à faire, fait-le [...]" [RP Terminé] 2nd Mai 2017, 14:50


Tous ce que ta main trouve à faire, fais-le
Killian and Penny
Avec maladresse et beaucoup de timidité, j'affronte cela et interpelle le forgeron avant qu'il ne se remette au travail. Du coin de l’œil, j'aperçois son adorable chien loup, qui semble heureux de me revoir. J'observe l'homme en rougissant, tandis qu'il lâche son marteau sur son enclume. Je ne souhaite pas le déranger, je me triture les mains, essayant de le couper tandis qu'il s'agite, mais n'osant pas le faire. Il ne termine pas sa phrase, je le regarde, l'encourageant à le faire, mais il s'arrête. Il s'appuie sur l'enclume et commence à enlever son tablier, ses gants et se nettoie mains et visage. Je déglutie, me sentant mal à l'aise. Il commence une autre phrase, je secoue la tête et alors que j'allais répondre, il le fait à ma place, je souris « Oui c'est ça, les fers pour nos chevaux, je suis venue voir si tout était terminé où si je devais passer plus tard » dis je en souriant chaleureusement

Finalement, il m'avoue que tout était terminé, je souris et hoche la tête tandis qu'il s'en va les chercher. Il me demande alors comment s'était passée ma journée. Me souvenant de ce moment où l'on m'a agressé, je porte ma mai doucement au cou et fait en sorte que mon châle ne montre pas de marque d'étranglement. « Oh vous savez ... deux blessés par balle, nous avons dû les soigner, une histoire de jeux de cartes stupides » dis je en souriant tandis que son chien vient me voir pour quémander des caresses. Je souris et gratte sa tête, m'accroupissant. J'aime beaucoup son chien qui se colle à moi tout en gémissant je souris, amusée, je prend sa tête dans mes mains et continue de le caresser, le chien est aux anges.

« Tu es adorable ... tu sais ça ? Oui tu es le plus mignon des chien loup que j'ai vu, oui oui » je ris tandis que le chien se colle encore plus contre moi tandis que je continue de le caresser. Enfin, je me lève, mon châle finis par se détacher, faisant apparaître mon cou meurtris, je tente de reprendre le châle assez rapidement pour cacher les marques et mon regard croise ... celui de M. O'Gowan. Je déglutis faisant mine de rien « Oh ... super c'est finit, nous allons pouvoir ferrer nos chevaux » je souris et m'avance doucement vers lui « Combien vous dois je ? » lui demande je


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 22/04/2017
« Messages : 222
« Pseudo : Killian O'GOWAN
« Localisation : Deadwood, dans ma forge

Message Sujet: Re: "Tous ce que ta main trouve à faire, fait-le [...]" [RP Terminé] 2nd Mai 2017, 15:33

Bien-sûr, la forge n'est pas souvent un endroit très bien ranger, malgré le fait qu'un artisan, doit avoir une certaine organisation.
Le problème que le travail, ne laisse pas souvent place au rangement, et la fatigue n'aide pas en fin de journée. Quoiqu'il en soit, les fers à chevaux de Melle.Hale eux, "étrangement", était bien ranger dans un coin, à part, il ne mis donc pas très longtemps à mettre la main dessus.

Quand il se retourne, McTire fait se fait faire des mamours, et Penny se relève après lui avoir accorder de l'attention.
Penny aimer beaucoup les animaux, c'est d'ailleurs la seule personne, dans Deadwood, vers qui McTire va volontairement quémander des gestes d'affections, à part Killian. Les animaux savent reconnaître les "bonnes" personnes, parfois ce qui fait reculer un animal, ce n'est pas tellement qu'elle soit mauvaise, mais c'est la peur qu'elle ressent envers l'animal. Mis à part cet empathie spécial pour McTire, Penny est une personne agréable, toute allusion à son physique mise à part bien entendu, ce serait déplacer. Elle a cette bonté d'âme, abandonnant une possible carrière prometteuse de musicienne, pour accepter de rester vivre dans un lieu pommé comme Deadwood, en prenant soins... des citoyens de Deadwood. Qui... Qui... Mais qu'est-ce que c'était que ça ?

En effet, Mr.O'Gowan s'était tellement laisser porter par ses pensées, qu'il avait à peine entendu Melle.Hale lui adresser la parole, jusqu'à ce qu'il la vit... Cette marque. Que c'était-il passer ? Ce "bleu" n'allait pas du tout à son teint, et d'ailleurs en général les gens ne sont pas bleu du tout ! Qui avait oser ? Il la regarde avec compassion, mais non sans cacher le dégoût, et la colère qu'il portait à présent à cet... Inconnus :

- Q-Qui est responsable de ça ? *Il dépose les fers sur sa fidèle enclume, et s'approche pour regarder la blessure, ne pouvant en retirer son regard* Je connais des père sévère, mais le votre tiens trop à vous pour vous faire le moindre mal. je connais aussi des lâches qui ont qui réussi à prendre épouse dans cette ville, pour les frapper, comme je frappe mon enclume ! Mais vous n'êtes pas marié... Alors qu'elle est... *La suite, il le prononce en serrant les dents* Qui est l'insensé qui est responsable de ceci ?

Même McTire semble avoir compris, après un petit couinement, ill s'en de nouveau dans son coin, tête basse, oreille baisser.


"- Tu crois encore aux fables et à leur morale ?
- Un homme, un vrai, doit croire en quelque chose."

"Mon nom est personne" (1973)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 11/12/2016
« Messages : 119
« Pseudo : Azalyra
« Localisation : Sur mon lieu de travail/maison

Message Sujet: Re: "Tous ce que ta main trouve à faire, fait-le [...]" [RP Terminé] 2nd Mai 2017, 16:38


Tous ce que ta main trouve à faire, fais-le
Killian and Penny
McTire est une petite boule d'amour et je ris en le voyant japper et se frotter à moi de la sorte. Souriant avec beaucoup de tendresse, je me baisse à sa hauteur et lui administre avec le plus grand soin toutes les caresses qu'il mérite avant de me lever et, dans cet effort, de faire tomber la seule barrière protégeant mon cou de la vue d'une autre personne.

Tentant une distraction vers les objets de ma venue,
je fus déconcertée de voir que cela ne fonctionnait pas. J'étais désormais habituée aux rustres de cette ville et parfois, mon caractère de feu ne peut pas faire front aux geste violents qui surviennent.

La quiétude se lit dans le regard de l'homme jusqu'à même son dégoût et sa colère. Il avait deviné que père n'y étais pour rien et tandis que je levais mes mains et secouais la tête pour qu'il arrête, il continue à vouloir connaître l'auteur de ces marques

Je rougis violemment et tente de cacher ces marques par pudeur évitant son regard et fermant mon visage. Or, même si le ton était sec et enragé il n'était pas contre moi. Je secoue ma tête

« Ce n'est .. » je soupire et fais face à son regard « Juste deux idiots qui se sont malencontreusement tirés dessus. L'un à l'épaule, l'autre au flanc. Je soignais celui à l'épaule et c'est enlevant la balle qu'il m'a pris au cou » résume je dès lors doucement tandis que McTire vient se frotter une fois encore son museau contre la jambe. Je souris et lui caresse le sommet de son crâne tout en regardant Killian

« Je dois dire que parfois j'ai dû mal avec la violence de certains hommes de cette ville. Père m'a demandé de partir pour me remettre de mes émotions. De toute façon je ne suis même mas sûre que le shérif fasse quoi que ce soit en ma faveur » lui dis je

Je n'ai aucune confiance en cet homme. Je regarde Killian. Je suis vraiment ravie de le connaître et de savoir que je peux compter sur sa gentillesse.
Je lui souris dès lors « c'est gentil de vous soucier pour moi mais ... Je dois m'y habituer et puis une femme encore célibataire ne fait jamais bon ménage dans ce genre de ville » dis je en arquant mon sourcil

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 22/04/2017
« Messages : 222
« Pseudo : Killian O'GOWAN
« Localisation : Deadwood, dans ma forge

Message Sujet: Re: "Tous ce que ta main trouve à faire, fait-le [...]" [RP Terminé] 2nd Mai 2017, 18:31

Elle leur donnait des EXCUSES ! Des joueurs de cartes, jusqu'à preuve du contraire des cartes n'avait encore tuer personne, non ? Et bien si ! Chaque jour, à cause de ces maudites, ces stupides morceaux de papier numéroté, quelqu'un mourrait ou été blesser ! Mais les cartes n'était que des excuses, encore des excuses, excuses à leur irresponsabilité, leur égo, leur fierté... C'était encore pire quand l'alcool s'en mêler. Malgré-lui, Killian pendant un temps, avait failli basculer définitivement de ce côté... Ô, aujourd'hui encore, il n'était pas parfait, il était loin de l'être. Les pensées qu'il avait actuellement en tête à l'encontre de ses hommes, de cet homme, n'était pas très pacifique.

Killian s'imaginait déjà avec son marteau, et bien lui faire entrée dans le crâne certaines... "leçon de vie". Pourquoi en étaient-ils arriver aux armes ? Nul ne le sait ! L'un d'entre eux a-t-il tricher ? L'un d'entre eux a-t-il été mauvais perdant ? peu importe, l'un d'entre eux s'en est prit à Penny ! Que ce serait-il passer si... Et si... Et encore si... Toute cette émotion le pousse à faire quelques chose, à laquelle il n'aurait jamais penser en temps normal... Surtout quand la jeune femme prétends, qu'elle doit s'y habituer, sous prétexte qu'elle est célibataire... Et dans une grande inspiration, il se saisit d'elle, et la serre fort contre lui. Il la tient un petit moment, quand il se rends compte de ce qu'il vient de faire... Et la relâche aussitôt, en faisant un pas en arrière.

- *Embarrasser, gêner* Oh j-je... Veuillez... Veuillez m'excuser, c'était tout à fait déplacer. Je... Je n'sais pas ce qui m'a prit. Ce bougre de... *prends de nouveau une grande respiration* Si c'est de Mr.Allison que vous parlez, il n'est que le Maire de cette ville, et en aucun cas Shérif... Ici il n'y en a plus depuis... Depuis longtemps. *il reprends alors avec un ton plus souple, plus doux en la regardant dans les yeux* M-Mais, vous... Vous n'avez pas à vous habituez à ça ! Aucune femme ! Aucun être-humain... Ne devrait s'habituer à subir de violence, purement gratuite ! *Son regard se porte de nouveau sur le bleu que Penny a malgré elle au cou* Mais, comment vous en êtes-vous sorti ?... Question stupide. Mr.Hale votre père vous a secouru, n'est-ce pas ?


"- Tu crois encore aux fables et à leur morale ?
- Un homme, un vrai, doit croire en quelque chose."

"Mon nom est personne" (1973)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 11/12/2016
« Messages : 119
« Pseudo : Azalyra
« Localisation : Sur mon lieu de travail/maison

Message Sujet: Re: "Tous ce que ta main trouve à faire, fait-le [...]" [RP Terminé] 2nd Mai 2017, 18:54


Tout ce que ta main trouve à faire, fais-le
Killian and Penny
Me résignait à tout cela, cette vie de femme dans cette ville, me répugne. Je dois le faire, serrer des dents et espérer que l'on cesse de me malmener, mais on continuera, car ce n'est pas normal qu'une femme de mon rang, soit encore célibataire. Je serais presque la vieille fille du village et l'on pourrait presque me condamner pour une quelconque sorcellerie ou quelque soit la sottise.

Je secoue la tête, mais soudain, Killian me prend contre lui et me serre très fort. Mon coeur s'arrête, je me raidis, gênée, ne sachant que faire de cette poussée d'impulsion qu'il eut à cet instant même. Il finit par me lâcher dans la seconde avec beaucoup de gêne, remarquant la situation quelque peu étrange. Je souris en rougissant et mets une mèche de cheveux derrière mon oreille « Non ce n'est rien ... je préfère limite ça en réalité » lui assure je, le visage rougit par la timidité et la situation. Haussant les épaules, je parle alors du shérif, je souris amusée que je me sois trompée « Oh ... oui. Le maire. Qui aime beaucoup se donner en spectacle, désolée j'ai ... sans doute parler trop vite et mélangé les titres, mais mes pensées restent les mêmes vis à vis de lui. » dis je en haussant les épaules. Ai je raison ? Ai je tord ? Je ne le sais pas moi-même.

je rougis une nouvelle fois, il avait tout à fait raison. Je ne devais pas courber l'échine ainsi, son regard se reporte sur ma blessure que je peine une fois encore à cacher et finis par secouer la tête « Non, père avait les mains dans le flanc du premier blessé, j'ai seulement pu profiter de la blessure du deuxième pour échanger ma place avec père ... qui le lui a fait regretter en torturant son épaule » ajoute je avec un léger sourire « le deuxième lui a fait promettre que la prochaine fois, il se retrouverait avec une balle entre les deux yeux et m'a laissé le guérir » j'hausse ensuite les épaules et secoue la tête « S'il vous plait, peut on ... cesser de parler de cette mésaventure ? J'en ai encore l'estomac noué par les émotions » lui demande je en l'implorant

« Oh ... et ... hum ... » rebondis je avec maladresse, fuyant son regard une fois encore avant de l'affronter avec un faible sourire en coin « Que diriez vous de ... m'accompagner demain ? Je joue habituellement certains après-midis au bord de l'eau et ... cela me ferait plaisir que nous ... enfin partageons un repas et que je vous joue quelques morceaux ... ? » finis je par demander avec beaucoup de mal et hésitations, le coeur battant « Oh et McTire peut très bien venir aussi » me rattrape je ensuite

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 22/04/2017
« Messages : 222
« Pseudo : Killian O'GOWAN
« Localisation : Deadwood, dans ma forge

Message Sujet: Re: "Tous ce que ta main trouve à faire, fait-le [...]" [RP Terminé] 2nd Mai 2017, 20:03

"Cesser de parler de cette mésaventure..." une mésaventure qui avait secouer notre gaillard, dans une proportion qu'il ne pouvait même pas soupçonner. D'où son geste irréfléchi... Qui n'avait pas eût trop l'air, de la gêner, enfin, pas trop.

Ah Thaddéus... Killian se rappel alors de quelques bribes de souvenirs, du Dr.Hale en train de soigner ces pauvres bougres de la guerre... Bon sang, oui "bon sang", tous ce sang d'homme d'honneur, verser sur le champ de bataille. Pourtant, il y avait des moments, ou le forgeron se demandait si cette guerre avait été utile, surtout quand il regardait Deadwood, et certains de ces habitants ainsi que leurs conditions de vie, surtout pour les personnes de couleurs. Lui comme le Dr.Hale avait servi sur un même pied d'égalité, pour eux, avec ses hommes que l'on dit "de couleurs". M'enfin bref, le petit sourire de Penny quand elle lui dit que son père l'avait un peu "venger", le soulager et le fit sourire aussi.

- *écoutant le ton implorant de Melle.Hale* Oh... Oui, bien-sûr. Excusé moi d'avoir tant insisté.

Puis elle enchaîna sur une timide demande, celle de l'accompagner demain après-midi. Pour un repas. Quand elle termina son invitation... Killian était en pleine lutte avec son visage. Avec son cœur il ne pouvait pas lutter, celui-ci s'était emballer, et il dû se tenir de nouveau à son enclume, faisant chuter son marteau au sol. Quelques centimètre de plus, et il se le prenait sur le pieds. En revanche son visage était "presque" contrôlable, pour tout dire ses yeux pétillait comme un jour de 4 juillet, et il luttait contre les coins de sa bouche, afin que ceci n'atteigne pas ses oreilles.Non, il n'avait pas l'air benêt, ni niais, non, du tout... Mais il fallait quand même qu'il réponde le bougre. Quand McTire répondit pour lui...

En effet, la boule de poils d'une trentaine de kilos, était tout excité d'avoir entendu son nom additionner à "peut très bien venir". Debout, il aboie fortement 1 à 2 fois, ses yeux à lui aussi pétillait, la queue balayant de droite et de gauche, la langue dehors... Sa tête fait le va et viens entre Killian et Penny, l'air de dire "Bah alors Cow-boy ? Tu lui réponds oui ou crotte ?", celui-ci finis alors par lui donner de petit coups de tête, en passant par derrière lui, dans l’intérieur du genoux. Le forgeron ne pouvait que réagir.

- *Se baissant vers le canidé, d'un ton sèrieux* M-Mais ça va pas ? Tu n'sais plus te tenir mon garçon ? *McTire lui aboie à la figure, ce qui le fait reculer, il revient alors à Penny* Hum... Eh bien, euh... *Il sourit un peu gêner, lui aussi devenant un peu rouge* Devant... Hum, devant tant d'argument... Si, plaisant. Je ne peux qu'accepter votre invitation. *McTire aboie de nouveau* OUI ! Oui-oui, et McTire aussi, cela va de soit. Je... Hum... *Il reprends un peu de sérieux, et s'approche d'un pas, avec une voix plus basse* Je... Je dois vous faire une confidence... *Il prends une grande inspiration, et lâche enfin le morceau* Je... Je viens vous écouter jouer, au saloon, chaque fois que vous vous produisez. Et... Je... Je sais qu'il vous arrive de jouer, au bord de l'eau. Je... Et je viens vous écoutez, avec grand plaisir, à chaque fois... Enfin, pas que je vous espionne... Non, c'est... C'est McTire qui esp... qui vous écoute, et... Donc... Je viens vous écoutez. Je ne suis pas un grand amateur de musique, mais il me semble que vous jouez des compositions... Qui sorte de l'ordinaire. Je veux dire, ce sont des morceaux, je n'ai jamais entendu ailleurs... Mais j'aime beaucoup bien-sûr. Alors... Même s'il n'y avait pas de repas... Je viendrai juste pour le plaisir de vous écoutez. *McTire aboie, il le regarde alors gêné d'avoir été interrompu* N-Non, bien-sûr toi, tu pourra te goinfré de... De je n'sais quoi en attendant.


"- Tu crois encore aux fables et à leur morale ?
- Un homme, un vrai, doit croire en quelque chose."

"Mon nom est personne" (1973)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 11/12/2016
« Messages : 119
« Pseudo : Azalyra
« Localisation : Sur mon lieu de travail/maison

Message Sujet: Re: "Tous ce que ta main trouve à faire, fait-le [...]" [RP Terminé] 2nd Mai 2017, 22:39


Tout ce que ta main trouve à faire, fais-le
Killian and Penny
Je lui fais un geste de la main pour lui signifier que ce n'était rien, j'ai encore l'estomac en boule et j'aimerais penser à tout sauf à ce genre de choses. Il est vrai que j'ai été surprise par la réaction de l'homme, je ne m'attendais pas du tout à ce genre d'agression,
je pense qu'avec père, il faudra que nous revoyons certaines méthodes de travail ou certaines choses à l'avenir. Travailler dans ce genre de conditions n'est pas du tout acceptable.

Je finis par me jeter à l'eau, totalement gênée et mal à l'aise, souriant tout en rougissant. Je bégaie et arrive, tout en triturant mes doigts entre eux, à l'inviter à manger quelque chose au bord de l'eau. Tandis que McTire s'impatiente et pousse son maître,
ce dernier prend son temps et finit par accepter, non sans gêne aussi. Je souris, amusée par la situation, rougissant encore plus.
Killian finit par lui aussi, faire une annonce. Mon coeur explose, je reste immobile ne sachant pas quand ni comment je dois bouger ou faire quelque chose. Je déglutis, simplement, et l'écoute. Ainsi, il m'écoute jouer. Mes tempes tapent tandis que mon coeur a des ratés. Diantre, si je l'avais su ! Je ne pensais vraiment pas que cela pouvait être possible ! Il m'assura encore en plus qu'il viendrait,
même si ce n'était que pour m'entendre jouer, tout en interagissant avec son chien qui voulait lui aussi, faire partie intégrante de la conversation.

J'avoue ne plus savoir où me mettre. Mes compositions sont parfois personnes ou alors, je reprends quelques musiques classiques,
et il m'arrive de les remanier selon mes envies. « C'est ... je ... » je secoue ma tête n'arrivant pas à trouver une phrase correcte « Et bien, je dois avouer que cela es très flatteur et ... merci » je ne vas pas trop lui avouer qu'il m'arrive d'admirer son corps lorsqu'il travaille sous la chaleur, c'est largement moins ... enfin ... je veux dire ... oula rien que d'y penser, mon coeur s'emballe ! Non parce que c'est un homme séduisant et lui dire que j'aime beaucoup admirer son corps saillant au travail ... on va dire que ce serait une forme de séduction qui ne me ressemblerait guère « Et bien ... nous pouvons dire à demain dans ce cas ? Vous viendriez me chercher chez moi et nous passerons l'après midi ensemble » résume je avec une petite voix tout en réalisant que nous serons tous les deux, loin de toute cette pagaille

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Bastard and proud of it

Message Sujet: Re: "Tous ce que ta main trouve à faire, fait-le [...]" [RP Terminé]

Revenir en haut Aller en bas
 

"Tous ce que ta main trouve à faire, fait-le [...]" [RP Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» 1001 excuses pour ne pas faire ses devoirs [Revan][terminé]
» Mais j'trouve pas d'refrain à notre histoire. Tous les mots qui m'viennent sont dérisoires. [Livre II - Terminé]
» [PREFETS] Que diable allait-il faire dans cette galère ?! [Terminé]
» Alexander E. Jefferson ~ "Le médisant secret est un serpent qui mord sans faire de bruit." (Terminé !)
» Coup de main ou coups de reins [Livre I- Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Bastards :: One armed bandits :: Garbage can :: Dead end - Rp-