fais ta pub !
Bonjour, si vous aimez les retrouvailles guimauves, et les situations cocasses, Kelly Eve KIRK n'attends que vous , merci de votre attention :)

Pour mettre votre annonce sur ce panneau d'affichage, rendez-vous dans ce sujet !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Nauséabonde rencontre - ft. Witko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 03/10/2016
« Messages : 482
« Pseudo : Beraberel (alex)
« Localisation : Deadwood depuis peu.

Message Sujet: Nauséabonde rencontre - ft. Witko 23rd Avril 2017, 21:06

nauséabonde rencontre

ft. witko + minnie

« Et pourquoi dois-tu te rendre dans cette ville ? » Je lève des yeux au ciel, observant mon frère. « Parce que j’ai un client qui m’a parlé d’un piano et que je dois aller voir si je peux l’avoir. Et puis, je t’en pose des questions moi ? J’ai déjà quelqu’un pour m’accompagner, tout ira bien. J’ai engagé un homme fiable qui pourra tirer sur les Indiens, s’ils attaquent. » John ne semble pas convaincu, mais à vrai dire, je ne lui laisse pas le choix. Je ne suis plus en âge de me faire chaperonner à présent. Dès le lendemain, je quitte Deadwood en direction des Black Hills pour les contourner afin de rejoindre Spearfish. Je suis sur une belle jument à la robe grise accompagné de mon « gardien » pour le voyage. Il n’est pas très bavard, mais il est attentif et jette quelques regards vers moi. S’il craint que je m’échappe, alors il a oublié que ma bride est accrochée à son cheval. Je ne suis pas une très bonne cavalière. Le soleil n’est pas encore très haut dans le ciel, le jour se lève doucement et la chaleur ne vient pas nous étouffer, c’est agréable. « Peut-on s’arrêter quelques instants ? » demandais-je. « Non, sinon, on arrivera jamais à Spearfish. Vous les femmes… qu’est-ce qui se passe, vous ne pouvez pas vous retenir ?! » Je fronce des sourcils, vexée par ce qu’il vient de dire. « Ce n’est absolument pas pour cette raison. » « Alors non ! » Je me retiens de lui lancer quelque chose, surtout parce que je n’ai rien à porter de main si ce n’est mon chapeau. Il s’esclaffe, portant une flasque à ses lèvres tandis que nous avançons. Après une heure, nous nous engageons près d’une légère forêt avec un ravin sur la gauche. Je tourne mon visage vers l’une des montagnes lorsque ma jument recule légèrement. Je regarde devant moi, voyant mon chaperon qui semble avoir de la peine à calmer son cheval. « Que se passe-t-il ? » Il peste, essayant de calmer l’animal qui finit par se cabrer, le faisant chuter en arrière. Ma jument s’emporte, donnant un coup de cul qui me fait chuter sur le côté, dévalant le ravin peu après mon chaperon. Lorsque ma tête heurte quelque chose de dur, tout devient noir.

Je grimace, sentant une vive douleur au niveau de ma tempe. J’ouvre un œil, gémissant légèrement avant de me redresser. Je viens toucher la zone sensible, colorant mes doigts de sang séché. Je mire les alentours, cherchant l’homme qui m’accompagnait et je rampe vers sa silhouette. Je le secoue, mais il ne se réveille pas. Ma respiration s’accélère, la panique s’installe, qu’est-ce que je dois faire ? Est-ce une route fréquentée ? Il vaudrait mieux que je remonte, histoire d’obtenir de l’aide en espérant ne pas tomber sur des Indiens. J’ai les membres endoloris, la robe salie par ma chute et déchirée à certains endroits. Je peste, surtout contre moi-même et mon envie stupide d’aller chercher un piano à Spearfish, sans mes frères. Un seul homme au final n’est pas suffisant. Je grimpe difficilement, sans vraiment prendre garde autour de moi. Et c’est à cet instant que je marche sans le vouloir sur la queue d’un animal. Je chute, comme une pauvre maladroite, levant les yeux pour voir quelle bête était dans les parages. Je vois vaguement du blanc et noir, avant de sentir une odeur pestilentielle qui me provoque des hauts le cœur et une vive brûlure au niveau de mes yeux. En moins de quelques secondes, ma vue devient floue. La panique qui ne se manifestait pas vraiment au début, commence à me provoquer des douleurs dans le ventre et la gorge. Je ne veux pas mourir de cette manière, bon sang ! Perdue, je continue à grimper – j’espère – en tendant l’oreille pour éviter une deuxième rencontre malheureuse. C’est le crissement du caillou sous un pied qui arrête ma progression et je tourne la tête partout, même si je ne vois rien : « Quelqu’un ? Quelqu’un est là ? Pitié, j’ai besoin d’aide… » Je tends mes mains en avant, bêtement.

by beraberel


thief despite her


by beraberel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Nauséabonde rencontre - ft. Witko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [MISSION]Promenons-nous dans... Les marécages! Super![PV: Akito, Makoto et Ultia]
» «Lendemains nauséeux et esprit vaseux, le bonheur des héroïnomanes.» [PV : Ralph]
» -Claire-"Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit" Serdy forever.~
» Tisane contre les nausées
» [FIN] Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit, Luna Lovegood.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Bastards :: One armed bandits :: Garbage can :: Dead end - Rp-