fais ta pub !
Bonjour, si vous aimez les retrouvailles guimauves, et les situations cocasses, Kelly Eve KIRK n'attends que vous , merci de votre attention :)

Pour mettre votre annonce sur ce panneau d'affichage, rendez-vous dans ce sujet !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Les premiers pas - ft. Shannon (+18)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 13/09/2014
« Messages : 280
« Pseudo : Beraberel (alex)
« Localisation : Deadwood et ses environs

Message Sujet: Re: Les premiers pas - ft. Shannon (+18) 14th Mai 2017, 17:09

les premiers pas

ft. shannon + jonah

L’ivresse de cette danse charnelle m’enveloppe et m’enivre, m’emportant avec insouciance vers la jouissance d’une union. Mon corps n’est que le réceptacle des sensations grisantes provoquées par l’épiderme doux de la donzelle, de son étroite chaleur. Je me forge une place avec la force de mon bassin dans ses reins, nous emportant tous deux vers l’ivresse insolente et puissante, le plaisir ultime, le paroxysme. Moite de nos efforts, je retombe contre la demoiselle sans retenir mon poids, le souffle court. Je roule sur le côté, les yeux sur le plafond en luttant contre une forte envie somnolente. Pourtant, j’aimerais ne pas résister pour me laisser choir dans le cocon soyeux d’une nuit de sommeil reposante après le plaisir de la chair avec une partenaire aussi inspirante et attendue que Shannon. Je tourne le visage vers la blondine, mirant sa poitrine encore sensible qui pointe vers le plafond se soulever au rythme encore haletant. J’aime observer une femme qui vient de jouir, ses joues sont colorées et elle possède un regard différent. Je n’ai jamais su le déterminer, je n’ai pas pris le temps non plus. Mais j’aime l’état quasi extatique qu’elles possèdent généralement, pas toutes. Ses yeux verts d’eau se tournent dans ma direction et j’étire un sourire, essuyant une perle de sueur qui glisse sur mon front. « Mon regard est toujours le même, tu vois. » Ses lèvres s’étirent et je finis par l’attirer à moi pour l’emporter vers un nouveau tour. La fatigue s’envole vite, lorsqu’on a un corps sensuel qui ne réclame qu’ivresse et caresse à ses côtés.

C’est la chute d’un objet qui me réveille en sursaut et je me redresse d’un seul homme dans la couche, faisant sursauter Shannon qui ramassait quelque chose au sol. « Excuse-moi… » dis-je, la voix encore endormie et le pli de contrariété entre les sourcils. Je pousse le drap me levant nu pour me diriger vers le pot de chambre pour satisfaire un besoin naturel, puis j’enfile rapidement mes vêtements après une toilette rapide. « Nous repartons après un déjeuner, ça te va ? » Elle ne répond rien et je descends pour réclamer un déjeuner auprès du propriétaire des lieux. Je m’installe à table, attendant que Shannon arrive et nous prenons notre déjeuner en silence, échangeant parfois quelques regards. Oh oui, cette nuit vient de chambouler notre relation. J’ignore si cela sera en bien ou en mal, quoi qu’il en soit, je ne vois pas ce mariage que j’espère si mauvais, puisque la belle est une amante plus que plaisante et satisfaisante. Nous verrons. La faire tomber amoureuse de moi pour qu’elle accepte une proposition de mariage n’est qu’une question de temps, elle a cédé à l’appel de la luxure, le reste viendra bientôt.

by beraberel


dead man's hand


by beraberel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 13/09/2014
« Messages : 683
« Pseudo : Farabriver
« Localisation : Deadwood depuis quelques mois maintenant

Message Sujet: Re: Les premiers pas - ft. Shannon (+18) 15th Mai 2017, 22:17

les premiers pas

ft. shannon + jonah

Entre ses bras, je me sens fragile et pourtant plus libre que je ne l’ai été durant toutes ses années passées. Je ne veux pas me sentir aimer, je voulais juste me sentir désirer, accepter la sensation désappointant de la perte de contrôle que j’ai du gardé tout ce temps passé pour survivre. Jonah me comble, m’offrant sa passion, son corps et des sensations depuis si longtemps effacées de ma mémoire. Sa bouche me rend frissonnante, ses va-et-vient m’emportent dans les profondeurs d’un recoin de ma tête qui ne voulait plus s’ouvrir. Il me guide jusqu’à l’explosion, me faisant oublier l’espace d’un instant, qui je suis, où je suis et ce que je fais sur Terre. Mon esprit cotonneux s’évade loin alourdi par un corps donc les muscles paresseux refusent encore de se soumettre à ma pensée. Les iris accrochés sur la fissure au plafond se plissent en même temps que mon sourire s’élargit lorsque Jonah parle de la vision qu’il a de moi. Sa paume retrouve ma joue, tournant mon visage dans sa direction et venant embrasser ma bouche, comme j’embrasse la sienne. Alors que la nuit tombe à présent, Jonah s’endort contre mon dos, sa main sur ma hanche, sa respiration profonde contre mon cou. Je ne peux retenir un sourire, fugace, mais bien présent. Je me tourne vers lui, provoquant un petit grognement de sa part, nos visages l’un en face de l’autre, je le mire un long moment, appréciant les traits de son visage et ressentant un tiraillement dans mon ventre en pensant à ce que nous avons fait dans cette chambre. Est-ce que je souhaite que cela se reproduise ? Sans hésitation, la réponse me vient et je me plais à penser que faute d’avoir un époux, je pourrai au moins avoir un amant. Je finis par m’endormir, une jambe emmêlée aux siennes dans un contact volontaire et plus que plaisant.

C’est le son résonnant dans l’entrée d’une porte qui claque qui me sort de ma torpeur. Mes paupières s’ouvrent lentement, mon regard encore brumeux du sommeil d’où ils sortent. Jonah dort encore, je déplace son bras encore sur moi, avant de me lever et d’aller derrière le paravent pour m’habiller. Ma robe enfilée je retourne vers le lit pour prendre ma broche pour faire tenir mes cheveux, seulement, je fais tomber un objet à mon passage, qui se trouvait sur la commode, réveillant Jonah en sursaut et me provoquant un rythme cardiaque plus rapide également. Je repose l’objet appartenant à l’hôtel, une main sur mon poitrail. « Non, c’est moi…je suis maladroite… » Il se lève, un brin grognon, j’ai l’impression, mais j’en suis la responsable, n’est-ce pas moi qui viens de le sortir de son sommeil brutalement ? Il est nu et je toise son corps discrètement et sans rougir, esquissant un petit sourire en me retournant vers mon sac. Je termine de me coiffer, une épingle dans la bouche, lorsqu’il me pose une question sur notre départ. Je n’ai pas le temps de retirer l’objet d’entre mes lèvres qu’il claque déjà la porte. Je ne voulais pas que les choses soient différentes après cette nuit et je me rends compte qu’au final, la seule différence entre hier et ce matin, était le fait qu’il ne me tutoyait plus et que mes joues ne s’empourpraient plus à l’idée qu’il me touche, me regarde ou même me frôle. Une fois prête, je descends les marches, souhaitant le bonjour au propriétaire, qui me fait un sourire qui en dit long sur ce qu’il a pu entendre comme son émanant de notre chambre. La tête haute et fière, je ne me rabaisse pas à rougir, préfèrent l’indifférence à la culpabilité. M’excusant auprès des autres clients lorsque je passe pour rejoindre la table du fond où m’attend Jonah, je m’installe en face lui, prenant ma serviette pour la déposer sur mes genoux. Le déjeuner est silencieux…y aurait-il un malaise à présent ? Je craignais qu’il ne me respecte plus une fois le matin venu, mais son silence et cette gêne est encore pires que tout, mais ce n’est pas le lieu pour avoir une conversation de cet ordre avec mon contremaître, j’attendais d’être dans notre charriot.

À la fin du repas, je remonte en sa compagnie, attrapant mes affaires et le prévenant que je vais en bas pour l’attendre. Je remercie l’hôtelier sortant avant qu’il ne me parle de trop pour aller respirer l’air encore frais en cette matinée. Un homme passe devant moi, baissant la tête pour me saluer aimablement avec un large sourire. Salut que je lui rends volontiers. Jonah passe le pas de la porte et je me tourne dans sa direction, nous passons reprendre notre charriot plein de marchandises et nous quittons la ville aussitôt. Le cigare entre ses lèvres dégage une fumée blanche et odorante, sa mâchoire se contracte à certains moments, il grimace, nul besoin de regarder dans sa direction pour m’en rendre compte, pour tout dire, je l’observe depuis notre départ du coin de l’œil. Ce silence me pèse et je finis par en finir. « T’ai-je déçu ? Vas-tu faire comme si cette nuit n’avait pas eu lieu ou au contraire, est-ce qu’elle t’ennuie au point que tu ne saches pas comment me parler maintenant ? » Tout en disant cela, j’avais nerveusement, passé encore et encore mes doigts sur les pans de ma robe. Je ne souhaitai qu’il pense que j’étais aux abois hier, je l’avais fait par envie, parce que cet homme aussi bourru qu’il pouvait l’être faisait naître en moi, une chose qui ne l’avait pas été depuis bien longtemps. Pour toute réponse, j’eus un sourire amusé et je me mis moi aussi à sourire sentant la tension soudainement redescendre, peut-être qu’il ne savait pas comment m’aborder tout comme je ne savais pas quoi lui dire. « J’ai….apprécié cette nuit en ta compagnie…et je ne souhaite pas que tu sois différent avec moi, je veux que tu me dises toujours ce que tu penses que tu me remettes à ma place, lorsqu’il le faut… » Je me tourne vers lui, un grand sourire accroché à mes lèvres que je ne peux pas enlever. « Et je te ferai encore des reproches sur ta tenue des comptes…Ce n’était…qu’une nuit, mais…je te remercie de l’avoir donné…sur ma proposition j’en suis consciente…mais j’en ai eu envie depuis que tu as passé ma porte lors de notre première rencontre…C’est affreusement stupide ce que je viens de dire…moque-toi tu as raison… »

by beraberel



Je pourrais mourir maintenant. Je suis juste…heureuse. Je n’ai jamais ressenti cela avant. Je suis précisément là où je veux être.
(c) black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 13/09/2014
« Messages : 280
« Pseudo : Beraberel (alex)
« Localisation : Deadwood et ses environs

Message Sujet: Re: Les premiers pas - ft. Shannon (+18) 15th Mai 2017, 22:19

les premiers pas

ft. shannon + jonah

Après le repas, nous remontons dans la chambre pour récupérer le peu d’affaire que nous avons avec nous. Shannon descend en première et je la laisse faire, récupérant mon ceinturon avec le colt qui ne me quitte plus depuis le concours de tir. Et dire que je m’étais inscrit, mais que par obligation, j’ai été contraint de me retirer. J’aurais aimé y participer, surtout lorsqu’on voit que le vainqueur est un simple tenancier de saloon. Tout le monde avait sa chance, même face à des tireurs aguerris. Je finis par quitter la chambre en plaçant mon stetson sur le crâne, saluant avec un regard sombre le propriétaire des lieux avant de rejoindre la donzelle à l’extérieur. Nous allons récupérer le charriot pour reprendre la route en direction de Deadwood, espérant ne pas tomber sur les indigènes durant le trajet. Je monte, glissant mon cigare entre les lèvres pour guider les chevaux tandis qu’elle reste à mon côté, aussi silencieuse que durant le repas. Cependant, après plusieurs minutes de voyages, la blondine finit par ouvrir les lèvres pour s’exprimer : « T’ais-je déçu ? Vas-tu faire comme si cette nuit n’avait pas eu lieu ou au contraire, est-ce qu’elle t’ennuie au point que tu ne saches pas comment me parler maintenant ? » Mes lèvres s’étirent légèrement, par amusement plus tôt que par moquerie. « J’ai….apprécié cette nuit en ta compagnie…et je ne souhaite pas que tu sois différent avec moi, je veux que tu me dises toujours ce que tu penses que tu me remettes à ma place, lorsqu’il le faut… » Je tourne légèrement mon regard dans sa direction, mirant son large sourire que j’ai rarement vu apparaître. A croire qu’il a fallu que j’explore l’anatomie de la demoiselle pour la décoincer en ma présence. Ô, je ne vais pas m’en plaindre, mais si j’avais su, je l’aurais fait bien plus tôt. A cette pensée, je ne retiens pas un sourire. « Et je te ferai encore des reproches sur ta tenue des comptes…Ce n’était…qu’une nuit, mais…je te remercie de l’avoir donné…sur ma proposition j’en suis consciente…mais j’en ai eu envie depuis que tu as passé ma porte lors de notre première rencontre…C’est affreusement stupide ce que je viens de dire…moques toi tu as raison… » Information intéressante. Je m’esclaffe, non seulement par sa réaction, mais également pour éviter de porter trop attention à ses derniers mots. « Es-tu toujours aussi bavarde après une nuit comme celle-ci ? » Elle tourne les yeux vers moi, m’interrogeant silencieusement.

« Je n’ai pas pu en placer une, pour le moment. Je ne vais pas changer Shannon, parce que j’ai découvert ce qui se cache sous tes toilettes. Je continuerai à me montrer aussi condescendant qu’avant, aussi grossier parfois. » Je ricane légèrement, changeant de côté mon cigare avec ma langue. Je finis par tirer dessus, recrachant la fumée blanchâtre et forte en odeur, retirant le cône havane de mes lèvres : « Ce n’était qu’une simple nuit donc ? Pourtant, j’ai bien eu l’impression que derrière cette façade de jolie fille, se cache une bête qui réclame encore les caresses masculines. La bête a encore faim et je compte bien venir la nourrir, aussi régulièrement que possible, jusqu’à ce que sa faim soit assouvie. » Formulation subtile de mon désir que ce ne soit pas qu’une seule nuit, unique. Et si je comprends bien les mots entre les lignes, alors Shannon le veut également. Mais je ne suis pas une femme et elles sont bien souvent difficiles à comprendre. Je tourne les yeux dans sa direction, croisant son regard avec un sourire. « Veux-tu conduire un peu ? » Je lui tends les harnais pour qu’elle puisse guider le charriot, observant son comportement avant de glisser mon chapeau devant mes yeux pour somnoler légèrement. « Préviens-moi lorsqu’on arrive près des montagnes, je reprendrai le contrôle… »

by beraberel


dead man's hand


by beraberel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 13/09/2014
« Messages : 683
« Pseudo : Farabriver
« Localisation : Deadwood depuis quelques mois maintenant

Message Sujet: Re: Les premiers pas - ft. Shannon (+18) 12th Juin 2017, 23:00

les premiers pas

ft. shannon + jonah

Le suis-je ? À vrai dire, cela fait si longtemps que je ne sais plus ce genre de chose. Mais non, c’est lui qui me rends nerveuse, bavarde et…angoissée de voir notre relation évoluer après ce partage des plus agréable, je l’espère. Je garde le silence, pour contredire les paroles qu’il vient d’avoir, car même si je ne m’en sens pas offensée, je voudrais qu’il ne pense pas que je suis ce qu’il pense que je suis. Qu’il le soit, c’est ainsi que je l’ai toujours vu et apprécié, je n’aimerais pas qu’il en soit autrement. Je l’observe jouer de son cigare, respirant l’odeur de la fumée qui vient de s’échapper d’entre ses lèvres. Je me sens presque ridicule à le désirer rien que par le regard, ce qu’il dégage me rend envieuse, sa mâchoire et le son de voix me provoquent des frissons jusqu’à mes reins sans parler du reste de sa personne. Ce n’est pourtant pas un moment de grande sensualité, mais c’est ainsi. Cet homme réveille en mon sein des sentiments trop longtemps refoulés et enfouis sous un épais mur d’apparences. Une quoi ? Une bête ? Suis-je à ce point à l’image d’un ours affamé par une odeur succulente de poisson ? Ma faim ? Comme si nous ne parlions que de moi…Mais je ne peux pas lui dire qu’il a tort, ni même raison, ce serait lui donner trop de droits sur ma personne. Même si je ne suis pas contre de passer une autre nuit avec lui. Je me contente d’un regard, répondant à ses paroles par l’intensité de cet échange fugace. « Je…Mais… » Il glisse son chapeau sur son visage et ma tête branle de gauche à droite avant de soupirer amusée et de guider les chevaux. Au départ, je suis assez raide et je finis par trouver comment gérer les bêtes. Après une heure de route où je commence à trouver le temps long sans converser, j’aperçois les montagnes, l’endroit idéal et réputé pour les attaques d’Indiens ou de bandits. « Jonah ?! Jonah ! » Il grogne un peu, se redressant en soulevant son stetson. « Nous arrivons vers les montagnes » j’attends qu’il soit bien réveillé pour lui confier de nouveau les liens de cuir, tout en allant chercher dans mon sac de cuir derrière le banc une gourde d’eau que j’ouvre en la tendant à mon contremaitre. Il boit une gorgée et je reprends derrière pour en boire moi aussi. « Si… » Il se tourne vers moi, se demandant ce que je vais bien pouvoir lui dire. « À notre retour, je veux dire. J’aimerai autant que si tu souhaites venir…nourrir la bête…cela se fasse discrètement… » Il sourit et je fais de même. « Et si…c’est moi qui désire apaiser la tienne, comment puis-je procéder ? » Il me dit qu’il n’y a pas de détours à prendre. « Parfait, alors ! » Je me rassois correctement sur le banc, mirant le paysage devant moi, sans rien ajouter d’autre. Nous continuons le trajet, discutant de temps en temps pour détendre l’atmosphère, puis nous apercevons les premières maisons de la ville de Deadwood pour notre plus grand soulagement. J’ai hâte de retrouver ma fille et de prendre à nouveau un bain. Jonah me dépose chez moi, disant qu’il va directement à la mine pour déposer le matériel. « Très bien…Alors…à demain, je suppose… » Il me fait un geste avec son chapeau et avant qu’il ne reparte et observant le voisinage pour m’assurer qu’il n’y ait personne, je grimpe sur le marche-pied du charriot, allant trouver sa bouche sous son chapeau. « Je ne voudrais pas que tu oublies… » Après un regard, je descends et j’entre chez moi, appréciant de m’y retrouver saine et sauve, car ce trajet aurait pu être très dangereux.

by beraberel



Je pourrais mourir maintenant. Je suis juste…heureuse. Je n’ai jamais ressenti cela avant. Je suis précisément là où je veux être.
(c) black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé
Bastard and proud of it

Message Sujet: Re: Les premiers pas - ft. Shannon (+18)

Revenir en haut Aller en bas
 

Les premiers pas - ft. Shannon (+18)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Les 100 premiers jours du gouvernement vus par...
» Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media
» Une clinique medicale pour les premiers soins a St-Ard (Archaie)
» LES 100 PREMIERS JOURS DU GOUVERNEMENT DE MADAME PIERRE LOUIS !
» Premiers pas.. Première mousse...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Bastards :: Around Deadwood :: Towns :: Rapid City-