fais ta pub !
Bonjour, si vous aimez les retrouvailles guimauves, et les situations cocasses, Kelly Eve KIRK n'attends que vous , merci de votre attention :)

Pour mettre votre annonce sur ce panneau d'affichage, rendez-vous dans ce sujet !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Les premiers pas - ft. Shannon (+18)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 13/09/2014
« Messages : 280
« Pseudo : Beraberel (alex)
« Localisation : Deadwood et ses environs

Message Sujet: Les premiers pas - ft. Shannon (+18) 13th Avril 2017, 17:10

les premiers pas

ft. shannon + jonah

Cela fait un mois que nous ne travaillons plus à la mine. Shannon souhaite s’assurer qu’il n’y a plus aucun risque d’éboulements pour que nous y retournions. Cependant, c’est régulier chez les mineurs, que des accidents arrivent. Et si elle veut le risque zéro, alors on y retournera jamais. Cependant, elle a fait expertiser la mine par un spécialiste qui a enfin donné les résultats à la jeune femme. La mine, bien que possédant quelques voûtes creuses, contient encore des minerais d’ors et ça, je le sais pour l’avoir vu lorsque j’y suis allé. Cependant, il nous a conseillé de changer de matériel, le nôtre étant usagers et vieux, qu’il y avait des outils plus récents et performants. De bons conseils, le jeune Fieldstein. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous partons à Rapid City avec la propriétaire de la Mine, pour acheter du nouveau matériel et refaire le stock en explosif. La veille du départ, je quitte la maison de Zachary pour aller chez Shannon, nous partirons très tôt le lendemain et cela sera plus pratique que je sois directement sur place. C’est du moins, la raison que j’ai donnée en m’invitant chez elle, la veille. Je l’ai senti, légèrement réticente, mais aussi troublée. La dernière fois, je l’ai embrassé et je sais, je suis même certain, que c’était un baiser très apprécié par la donzelle. Lorsque le soleil se lève à peine, je me redresse du lit tout en m’étirant. Je me passe de l’eau sur le visage, j’enfile ma chemise et mes bretelles, mon veston tout en terminant par mon couvre-chef. Shannon est déjà debout, prête à partir et m’attend pour manger quelque chose. « Merci, » dis-je tout en m’installant à table. Des tartines et du café, puis nous partons sur mon chariot. De nombreuses persiennes sont encore fermées, alors que nous quittons Deadwood pour emprunter le sentier menant dans les Back Hills. À cette heure-ci, nous devrions éviter les attaques des Indiens, c’est l’une des raisons d’ailleurs, pour laquelle nous partons si tôt.

Le trajet est silencieux, nous n’échangeons que quelques banalités, mais rien d’intéressant. Je pense qu’elle est tendue, elle craint une attaque d’indien et je suis sur mes gardes. C’est sûrement pour cela que nous ne sommes pas causants, l’un comme l’autre. Cependant, quand on arrive sur un sentier qui contourne un lac, nous offrant une magnifique vue sur les collines à perte de vue, on se relâche légèrement. Si attaque il y a, on les verra arriver. Je me détends, Shannon également et nous conversons sur ce qu’elle va acheter, le matériel dans lequel elle va investir. Elle va même mettre une annonce pour un médecin personnel uniquement pour les ouvriers. Qu’on se fasse tous ausculter, chaque jour, pour prévenir les maladies communes aux mineurs et qu’il soit sur place, en cas d’accident ou autre. J’étire un sourire, la donzelle veut se faire apprécier et ne lorgne pas à la dépense. C’est, ma foi, son choix et je ne vais pas m’en mêler. Il faudra bien plus qu’un médecin personnel et du matériel de bonne qualité pour se faire apprécier et accepter des autres. Je suis en partie là pour ça, à vrai dire. Il est plus de midi lorsque nous arrivons à Rapid City. La ville est active, il y a du monde qui traverse les rues pour aller de commerces en commerces. J’arrête les chevaux, laissant le charriot à un jeune gamin que je paye. « Bien, allons manger un morceau avant de commencer Shannon, si vous le voulez bien. J’ai l’estomac qui crie famine, pour tout vous avouer. » J’étire un sourire, attrapant son bras pour l’entraîner vers une auberge. On s’installe à table et je commande une bière ainsi qu’une bonne assiette. Je croise les bras, observant la jolie blonde avec un sourire. « Je sais pourquoi vous faites tout ça Shannon. » Elle lève les yeux vers moi : « Vous essayez de les amadouer. De leur plaire avec tout ça, mais sachez que certains ont apprécié le geste que vous avez eu envers les deux blessés. Et puis, malgré qu’on n’ait pas travaillé du mois, vous nous avez payés. » Je pose mes coudes sur la table, me penchant en avant : « Vous les achetez, et moi avec… » Elle ouvre la bouche et je fais un geste de la main. « Oh ça fonctionne, mais personne n’est dupe. Je voulais juste vous le dire. » Je m’esclaffe légèrement.

by beraberel


dead man's hand


by beraberel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 13/09/2014
« Messages : 683
« Pseudo : Farabriver
« Localisation : Deadwood depuis quelques mois maintenant

Message Sujet: Re: Les premiers pas - ft. Shannon (+18) 14th Avril 2017, 23:29

les premiers pas

ft. shannon + jonah

Plusieurs semaines se sont écoulées depuis l’accident de la mine. Je n’ai pas souhaité que les mineurs y retournent, du moins tant que les experts n’avaient pas donné leur accord. Jonah m’a bien prévenu que cela était monnaie courante, mais j’ai refusé. J’ai prévenu les hommes qu’ils seraient payés comme s’ils allaient travailler. Pas directement, bien évidemment, Jonah m’a servi d’intermédiaire. Je ne veux pas qu’on dise de moi que je fais prendre des risques juste pour de l’or !

« Madame Wenscombe !? » Je relève la tête lorsque le banquier vient me saluer avant de me faire entrer dans son bureau. Nous parlons longtemps d’une grosse somme d’argent qui arrivera en ville et qui sera à entreposer dans le coffre de sa banque. Il veut savoir les raisons de cette livraison et je me contente du strict minimum. « Cela concerne ma concession » En bon diplomate qu’il est, l’homme replet aux joues rougies par l’alcool ne m’en demande pas plus. J’entreprends d’acheter un grand nombre de matériels, mais aussi de faire construire une clinique pour les mineurs, où ils pourront se faire soigner gratuitement, qu’ils travaillent pour moi ou non. Nombreux sont ceux qui ne peuvent prétendre à des soins médicaux et je tiens à montrer que mon intérêt n’est pas que personnel dans cette cause. Il est vrai que pour établir cet achat, j’ai vendu toutes les actions que j’avais en banque, mais…je suis certaine que mon investissement sera bénéfique pour la ville. Alors que nous terminons notre repas avec ma fille, l’on toque à notre porte. « Qui cela peut-il être, il est tard ? » Sur mon porche, je trouve Jonah qui me demande s’il peut passer la nuit chez moi demain, que la route sera longue et qu’il vaut mieux pour lui qu’il dorme dans ma maison. « Est-ce que j’ai le choix ? » Il rétorque que non, qu’il viendra demain pour le dîner et s’en va comme il est venu. Troublée par cette démarche, je m’organise donc pour le lendemain, Moïra ira dormir chez la voisine et je préparerai la chambre d’ami pour mon contremaître. Le soir venu, il arrive avec son charriot, son sac et il prend place dans la chambre que je lui indique. Soudainement, je le trouve cavalier, mais…je suis surtout troublée encore que nous n’ayons jamais reparlé de ce baiser. À l’évidence, ce n’était…que pour s’amuser !

À l’aube, nous prenons la route en silence, les lieux sont connus pour être le théâtre d’attaques d’Indiens et la tension entre Jonah et moi est plus que palpable. Le trajet se passe plutôt bien et en début d’après-midi, nous débarquons enfin dans la ville pour acheter du matériel. Jonah m’aide à descendre et m’entraine pour aller manger un morceau, chose que je ne refuse pas, j’ai le ventre qui réclame d’être sustenté. « Merci » annonçais-je à la personne qui vient de prendre nos commandes. Jonah m’observe, un grand sourire accroché à ses lèvres, charmant…bien trop même. Il ne se rend pas compte combien, son regard est troublant pour moi, surtout depuis ce soir-là. Je suis encore plus troublée et rougissante, lorsqu’il prétend savoir ce que je fais. Je soupire quelque peu soulagée lorsqu’il parle des mineurs…j’ai cru un instant…laissons tomber. « No… » Il prétend que je les achète, mais ce n’est pas cela mon intention. « Vous vous trompez Jonah. Je ne cherche pas à acheter qui que ce soit ! » Je m’avance moi aussi au niveau de la table, mes mains posées avec plus de délicatesse que les siennes. « Si je l’avais fait, cela aurait été avec beaucoup plus de finesse ! Ce que je veux, c’est que tous ces hommes soient traités comme ils doivent l’être, en Êtres humains et pas seulement comme de la chair à charbon ! » Un homme se retourne en m’entendant lever la voix. « Pensez ce que vous voulez ! Mais ne m’insultez plus ! Ce que je fais, c’est pour eux pas pour qu’ils m’apprécient. J’ai été parmi les travailleurs sous-estimés et traiter comme de la sous merde ! Toutes personnes a le droit au respect et à la reconnaissance…Je…Je…je m’efforce juste de faire ma place, de la seule manière qui m’ait été donnée de la faire » On nous apporte nos assiettes et je baisse mon regard qui n’avait pas lâché les yeux de mon contremaître. « Pardon, si je me suis emportée, mais ! J’en ai assez qu’on me dise ce que je dois faire ou non ! Ce qui est mieux ou moins bien ! D’ailleurs qu’est-ce qui vous a donné le droit de m’embrasser ce soir-là ? Vous aussi, vous me prenez pour chose que l’on peut prendre et jeter lorsque bon lui semble ? »

by beraberel



Je pourrais mourir maintenant. Je suis juste…heureuse. Je n’ai jamais ressenti cela avant. Je suis précisément là où je veux être.
(c) black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 13/09/2014
« Messages : 280
« Pseudo : Beraberel (alex)
« Localisation : Deadwood et ses environs

Message Sujet: Re: Les premiers pas - ft. Shannon (+18) 22nd Avril 2017, 22:13

les premiers pas

ft. shannon + jonah

« Vous vous trompez Jonah. Je ne cherche pas à acheter qui que ce soit ! » J’étire un sourire, légèrement suspicieux. Elle ne trompe personne, cela se remarque et même si elle va prétendre que ce n’est pas le cas, c’est faux. Je sais qu’elle ne le fait pas dans ce but précis, mais derrière, elle espère atteindre l’amitié des autres mineurs. « Si je l’avais fait, cela aurait été avec beaucoup plus de finesse ! Ce que je veux, c’est que tous ces hommes soient traités comme ils doivent l’être, en Êtres humains et pas seulement comme de la chair à charbon ! » Je roule légèrement des yeux. C’est bien la première à s’en inquiéter. « Pensez ce que vous voulez ! Mais ne m’insultez plus ! Ce que je fais, c’est pour eux pas pour qu’ils m’apprécient. J’ai été parmi les travailleurs sous-estimés et traiter comme de la sous merde ! Toutes personnes a le droit au respect et à la reconnaissance…Je…Je…je m’efforce juste de faire ma place, de la seule manière qui m’ait été donnée de la faire » Insulter ? L’ais-je insulté en prétendant la vérité ? Parce que même si elle dit le faire pour ses propres convictions, pour le respect et la reconnaissance, etc. Pour du respect envers elle et surtout, sa reconnaissance. Qu’on soit tous redevable à la donzelle, voilà ce qu’elle veut certainement. Mais pas dans ce but, disons que c’est de manière plus subtile. Elle s’emporte, certainement parce que j’ai touché un point sensible – la vérité – et elle élève la voix. D’autres personnes se retournent, mais qu’importe, cela ne me dérange pas de devenir un spectacle pour les autres. « Pardon, si je me suis emportée, mais ! J’en ai assez qu’on me dise ce que je dois faire ou non ! Ce qui est mieux ou moins bien ! D'ailleurs, qu’est-ce qui vous a donné le droit de m’embrasser ce soir-là ? Vous aussi, vous me prenez pour chose que l’on peut prendre et jeter lorsque bon lui semble ? » Je redresse la tête de mon assiette, un sourcil arqué. « À ma connaissance, je ne vous ai rien pris. Pas encore… » Elle fronce des sourcils et j’étire un sourire légèrement amusé. Elle rétorque que je n’ai pas répondu. « C’était une question ? J’ai pourtant cru comprendre qu’il s’agissait là de reproches. Pourtant… ce soir-là, il ne m’a pas semblé que vous étiez réticente à ce baiser. Je ne vous ai pas forcé à répondre, à continuer… » Je croise son regard et elle rougit.

« Je ne vous prends pas pour une chose bonne à jeter une fois utilisée, l’image est tellement… N’en parlons pas. J’en avais envie, vous aussi de toute évidence et après la journée que nous venions de passer, j’ai jugé cela nécessaire et plaisant. » Je plante ma fourchette dans mon assiette pour manger, l’observant qui semble réfléchir à ses mots. « Ne répondez pas, je n’ai pas envie d’entendre quoi que ce soit à ce propos. Ce n’était qu’un baiser, s’il vous a déplu alors je le regrette. Et s’il vous a plu, alors soyez certaine que je viendrai vous en voler d’autres. Pas besoin de mots, je comprends très bien le langage corporel… » Je m’esclaffe légèrement, prenant mon verre pour le boire en entier avant de le poser. « Enfin, sans vous offenser, vous êtes incapable de cacher vos émotions Shannon. On devine tout. »

by beraberel


dead man's hand


by beraberel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 13/09/2014
« Messages : 683
« Pseudo : Farabriver
« Localisation : Deadwood depuis quelques mois maintenant

Message Sujet: Re: Les premiers pas - ft. Shannon (+18) 23rd Avril 2017, 18:47

les premiers pas

ft. shannon + jonah

À croire que cet homme ne respecte rien, pas même mes paroles, enfin, je veux dire qu’il prend tout sur le ton de l’humour alors que je suis parfaitement sérieuse. Je me sens outrée et je ne me cache pas de le lui montrer, mes traits plus fermés que jamais. « Vous n’avez pas répondu ! » Mince…oui, mais…ce n’était pas une raison pour le faire sans ma permission ! Ce qu’il dit n’a pas de sens, j’ai juste…oui certes, répondu, mais que pouvais-je faire, le gifler ? Voilà que je m’empourpre encore. Il a le don de me faire tourner aux cramoisies et cela en seulement un regard, un geste, un sourire. « Nécessaire… » Je soupire « …et plaisant ?! Vous êtes sérieux ? J… » Il me coupe ne souhaitant visiblement pas que je donne mon point de vue sur ce baiser, mais j’ai envie de le donner. Ce qu’il peut m’agacer. J’ouvre la bouche moitié amusée, mais surtout choquée par son appoint et sa soudaine franchise sur le fait qu’il ne se gênera pas pour m’embrasser de nouveau. « Vous êtes…si arrogant, si méprisant…si sûr de vous !? Comment pouvez-vous croire que j’accepterai une nouvelle fois !? » Il me sourit, haussant les épaules tout en disant que je ne suis pas insensible à sa personne. S’il n’y avait pas tous ces gens autour de nous, je pense que…Soit je lui balancerai mon verre dans le visage, soit je lui prouverai que je ne suis pas si prévisible en venant lui rendre ce baiser qu’il prétend m’avoir donné juste par amusement. « Vous ne me connaissez pas pour le prétendre ! La preuve, vous êtes certain que je fais tout ce que je fais pour plaire à vos hommes…Alors qu’en réalité…c’est à vous que je veux plaire… » Il s’arrête net, me regarde et je saisis mon verre avant de le vider d’une traite. « Je vous ai mouché ? » Je pose le verre vide sur la table, tout en lui souriant et ne pouvant m’empêcher de rire de ma manière de faire avec lui. « Vous me faites dire n’importe quoi… » Je tente de me sauver de mes paroles, mais elles ont été dites et oui, je le pensais, mais s’il me demande, alors je prétendrais le contraire. « Et pour en revenir au matériel… » Je change de sujet rapidement, ne voulant plus en parler pour le moment. Nous terminons notre repas et nous sortons pour aller acheter du matériel et des outils plus performants. Je laisse bien évidemment Jonah se charger des détails techniques, je me contente de payer. Une fois plusieurs personnes contactées, je m’apprête à retourner au charriot, mais Jonah me fait savoir qu’il est hors de question que nous retournions à Deadwood ce soir, que c’est bien trop dangereux. « Mais je pensais que… » Il sourit, touchant son chapeau et me faisant un clin d’œil avant d’aller vers le seul hôtel de la ville. Je le suis et j’entre alors qu’il discute avec le propriétaire. Il se tourne vers moi, m’annonçant qu’il n’y a qu’une seule chambre en haut du saloon. Que pourrais-je dire de plus ? « Cela nous ira…C’est combien ?" Il me donne son prix et je dépose l’argent sur le comptoir. « Et pour un bain ? » Il me toise de haut en bas, ce propriétaire aux yeux un peu pervers et me sourit tout en se grattant la barbe. « 5 pens ! » Je lui tends tout en montant et attrapant la clé. Je l’entends parler à Jonah, mais je suis déjà en train de rentrer dans la chambre. Ce n’est pas le luxe, mais j’ai connu bien pire. Je retire mon chapeau, mes gants et mes bottes et je vais ouvrir un peu la fenêtre. Je me tourne vers le lit, lorsque Jonah entre. « Vous voulez prendre quel côté du lit ? »

by beraberel



Je pourrais mourir maintenant. Je suis juste…heureuse. Je n’ai jamais ressenti cela avant. Je suis précisément là où je veux être.
(c) black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 13/09/2014
« Messages : 280
« Pseudo : Beraberel (alex)
« Localisation : Deadwood et ses environs

Message Sujet: Re: Les premiers pas - ft. Shannon (+18) 23rd Avril 2017, 21:31

les premiers pas

ft. shannon + jonah

« Vous êtes…si arrogant, si méprisant…si sûr de vous !? Comment pouvez-vous croire que j’accepterai une nouvelle fois !? » J’étire un sourire, les épaules hautes et je viens à préciser : « Vous n’êtes pas insensible à ma personne Shannon, vous me l’avez fait comprendre ce soir-là et je ne suis pas aveugle. Votre corps réagit tout seul. » Je l’observe, elle semble agacée ou en colère, je ne saurais pas le définir réellement. Mais elle n’est pas contente, ça se voit clairement. « Vous ne me connaissez pas pour le prétendre ! La preuve, vous êtes certain que je fais tout ce que je fais pour plaire à vos hommes…Alors qu’en réalité…c’est à vous que je veux plaire… » J’arrête mon geste, levant la tête vers la sienne alors que j’allais prendre une bouchée de mon assiette, surpris par sa confidence soudaine. Elle boit son verre, me demandant si elle m’a mouché et je suis sifflé. Effectivement, c’est le cas parce que j’ai cru à cette parole. Elle se met à rire et je l’observe, un brin amusé également. Elle change de sujet pour parler du matériel et nous n’évoquons plus le sujet durant le repas. Une fois la pense remplie, nous quittons l’auberge pour aller acheter le matériel. C’est moi-même qui m’occupe des discussions et négociations, tandis que la belle blonde paye. Nous restons plusieurs heures avant qu’elle se dirige vers le charriot. « Non, je ne rentrerai pas ce soir à Deadwood. Trop dangereux, nous allons voyager en pleine nuit ! » « Mais je pensais que… » J’étire un sourire avant de me diriger vers l’hôtel de la ville. J’entre à l’intérieur, trouvant le propriétaire accoudé au comptoir et il semble s’ennuyer. « Deux chambres pour la nuit ! » Il rétorque qu’il n’en a qu’une seule de disponible, puisque l’autre a subi un petit problème récemment et qu’elle n’est pas nettoyée. Je m’apprête à accepter une chambre sale, mais en apprenant qu’il y a encore des morceaux de corps, je fais marche arrière, évidemment. Je me retourne vers Shannon lorsqu’elle nous rejoint : « Il n’y a qu’une seule chambre ! » Elle accepte, demandant le prix avant de poser l’argent. Elle réclame un bain également puis monte directement à l’étage.

« Bien bonne la donzelle ! C’est la vot’ ? » Je tourne la tête vers lui, un sourire mauvais aux lèvres. Je pose mes coudes sur le comptoir tandis qu’il l’observe monter, clairement intéressé. « C’pas ma femme, mais c’est la mienne ouais. T’avise même pas de lever un doigt sur elle, sinon ce seront tes morceaux qu’on va retrouver aussi dans cette foutue chambre, compris ? » Il hausse de la tête, certainement habitué aux menaces. Je monte retrouver Shannon dans notre chambre, la mirant lorsqu’elle me demande quel côté je veux prendre. « Peu importe. » Elle hoche de la tête et je souris. « Je peux aussi dormir par terre si vous êtes gênée par cette proximité. » Elle me répond que ça ne la gène pas et je souris à nouveau. Bien. Je sors un cigare tout en l’allumant avant de me tourner vers la porte quand on frappe. Le propriétaire parle du bain pour Shannon et je sors en la suivant vers la fameuse pièce. Elle se retourne vers moi, surprise et je pointe le propriétaire : « J’ai pas confiance, il est très intéressé par vos formes Shannon et si je vous laisse seule sans surveillance… À moins que vous vouliez être rejointe par le tenancier ? »

by beraberel


dead man's hand


by beraberel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 13/09/2014
« Messages : 683
« Pseudo : Farabriver
« Localisation : Deadwood depuis quelques mois maintenant

Message Sujet: Re: Les premiers pas - ft. Shannon (+18) 23rd Avril 2017, 22:12

les premiers pas

ft. shannon + jonah

Voyant qu’il ne décide pas pour le lit, je dépose mon sac vers le côté de la fenêtre, tout en hochant de la tête. « Non, non…ça ne me dérange pas… » Je saisis un drap au passage et je sors pour me rendre dans une pièce où un bain a été fait pour moi. J’ai hâte de pouvoir m’y prélasser, après ce trajet, j’ai de la poussière partout, de la boue, mais j’ai surtout besoin de sentir la chaleur de l’eau sur mon corps. Je me stoppe, me tournant vers Jonah, lorsque je sens sa présence et que j’entends ses pas derrière moi. « Que faites-vous ? » Je suis son geste qui me désigne le propriétaire et je l’avoue, je n’ai pas entièrement confiance non plus en cet homme. « Non…Vous pouvez venir » Je rougis légèrement, mais je ne me démonte pas. Je sens surtout mon ventre se retourner à l’idée qu’il soit présent pendant que je prends mon bain. Je suis stupide, ce n’est pas…enfin une femme est une femme et je suis plus rassurée avec Jonah qu’un autre homme. J’entre dans la pièce et j’attends que Jonah entre, mais visiblement, il souhaite rester devant la porte. « Ne soyez pas stupide, vous perdez toute crédibilité, entrez ! » Il sourit et entre pendant que je ferme à clé la porte derrière lui. Je retire les épingles qui retiennent mon chignon, les déposants sur un buffet près des serviettes. Parfois, je jette un œil à Jonah qui fume assis sur la chaise dans le coin de la pièce allumée juste par plusieurs lampes tempête. Je me débrouille pour retirer ma robe moi-même restant en sous vêtement, chemise de corps et petit corsaire de coton. « Euh…Je sais que vous avez déjà vu des femmes nues, mais…pouvez-vous… » Je mine un geste pour qu’il se tourne le temps que j’ôte le reste et me glisse dans l’eau. « S’il vous plait ? » Il s’exécute et je termine de retirer les tissus qui dissimulent ma nudité pour me plonger dans l’eau chaude et agréable. « J’y suis…Vous devriez en prendre un… » Il demande avec moi et je tourne vers lui, les joues rosées. « Pourquoi pas… » Je baisse mon regard lorsqu’il impose une fixation de nos iris. Je suis sans doute folle de prendre une telle décision, mais, je suis adulte, je ne suis plus cette gamine utopique de jadis. Et Jonah me donne de nouveau envie d’être une femme plus qu’une mère. Voyant qu’il n’a pas bougé, je me tourne dans sa direction, lui tendant ma main. « C’était une vraie proposition, Jonah… »

by beraberel



Je pourrais mourir maintenant. Je suis juste…heureuse. Je n’ai jamais ressenti cela avant. Je suis précisément là où je veux être.
(c) black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 13/09/2014
« Messages : 280
« Pseudo : Beraberel (alex)
« Localisation : Deadwood et ses environs

Message Sujet: Re: Les premiers pas - ft. Shannon (+18) 23rd Avril 2017, 22:42

les premiers pas

ft. shannon + jonah

« Non…Vous pouvez venir » Je n’en suis pas surpris, le propriétaire a une tête légèrement déplaisante, ou plutôt un regard déstabilisant. Si j’étais une femme, je pense que j’en aurais peur. Après tout, ce corps en morceau dans cette chambre est peut-être sa signature. Elle entre dans la pièce pour prendre son bain, je propose de rester devant la porte, mais elle prétend que je perds en crédibilité. J’étire un sourire en entrant, allant m’installer au fond sur la chaise en fumant mon cigare. « Euh…Je sais que vous avez déjà vu des femmes nues, mais…pouvez-vous… » Je suis perdu dans mes pensées, mais je lève la tête pour la voir faire un geste. Je ricane, non sans m’exécuter et lorsqu’elle me dit que c’est bon, je m’installe de nouveau dans le bon sens. « J’y suis…Vous devriez en prendre un… » « Avec vous ? » Marmonnais-je sans être vraiment sérieux. Mais sa réponse me fait redresser la tête, crachant ma fumée de cigare. Elle finit par croiser mes yeux et je l’observe, jusqu’à ce qu’elle me tende sa main en précisant que c’était une proposition sérieuse. Je me lève, mon cigare en bouche et je viens jusqu’à la baignoire. Je me tiens sur les bras de chaque côté, pliant ceux-ci pour me pencher en avant vers la donzelle, mirant au passage ses courbes à peine dissimulées par l’eau. « J’avais donc raison… » Elle s’apprête à dire quelque chose, mais je pose mon cigare pour le reprendre après, me laissant glisser dans la baignoire habillé, qu’importe. Elle prononce à peine mon prénom, certainement pour une remarque, mais je ne la laisse pas continuer. Mes lèvres s’écrasent contre les siennes, embrassant cette bouche pulpeuse aux lèvres gourmandes. Mes paumes sur les parois viennent sur la peau fine et chaude de la donzelle, passant de ses épaules fines à l’arrondi de sa poitrine aux pointes durcies.

Après de très longs instants de sensualité dans cette baignoire, je finis par me redresser pour sortir. Un cercle d’eau se trace sous mes pieds et je retire veston et chemise, les essorant au-dessus de la baignoire. Shannon sort de l’eau, s‘éloignant derrière le paravent et je ne quitte pas son corps du regard. Mon désir pour elle est visible. Mais ce n’est pas le lieu, ni l’endroit adéquat. J’attends qu’elle soit habillée pour sortir en sa compagnie afin de retourner dans notre chambre, laissant des traces humides à chaque pas que je fais. Lorsque la porte se referme, elle disparaît de nouveau derrière le paravent pour enfiler sa chemise de nuit tandis que je retire mon pantalon. « Inutile de vous habiller Shannon ! » dis-je tout en venant la retrouver derrière, l’attirant par le bras pour plaquer son corps contre le mien.

by beraberel


dead man's hand


by beraberel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 13/09/2014
« Messages : 683
« Pseudo : Farabriver
« Localisation : Deadwood depuis quelques mois maintenant

Message Sujet: Re: Les premiers pas - ft. Shannon (+18) 24th Avril 2017, 19:49

les premiers pas

ft. shannon + jonah

Je suis exposée, vulnérable, mais c’est totalement volontaire de ma part. Je mire cet homme aux larges épaules et stature qui en impose à côté de moi, s’approchant de la baignoire, son regard azuré planté sur mon visage, une légère lueur d’envie brillante dans ses iris. Lorsqu’il se penche sur moi, je sens mon ventre se contracter fortement, en particulier à cause de ce désir qu’il fait naître en mon sein. J’entrouvre les lèvres pour confirmer ses dires, seulement, il ne désire pas de réponse. Il soulève sa jambe, puis l’autre venant la baignoire sans même prendre le temps de retirer ses vêtements. « Jonah… » Sa bouche charnue et charnelle me retire les paroles que j’aurais pu prononcer à son encontre. Je trouve sa réponse plus agréable que des mots au final. Ses larges paumes caressent ma chair, attouchements qui provoquent de minuscules points sur mon épiderme. Nos bouches se cherchent, s’apprivoisent et se domptent tantôt avidement, tantôt plus suavement, comme une promesse pour la suite de notre association. Je suis pourtant quelque peu frustrée de ne pouvoir jouir moi aussi de sa peau en direct. Je reconnais toutefois que cette séance ne manque pas de sensualité. Je me laisse emporter par l’impulsivité du moment, en me demandant toutefois si les nombreuses années depuis ma première expérience ne me rendent pas gauche à ses yeux. Je croise son regard un court instant, avant qu’il ne décide de se redresser, me laissant avec moins d’eau et la fraîcheur de l’absence d’une couverture que j’aurais volontiers conservée plus longtemps. Le contremaître retire devant moi sa chemise et je me perds dans la contemplation rapide, mais attentive de sa musculature que je n’ai pu que deviner pour le moment et que je continue à deviner au travers de son sous-vêtement. Clignant des paupières par deux fois, je tente de reprendre mes esprits, sortant de la baignoire sans lui demander de se tourner cette fois. Était-ce volontaire de ma part ? Bien entendu que cela l’était. Je renfile juste mon pantalon de coton et ma chemise m’entourant du drap que j’ai pris plus avant dans ma chambre avant de sortir, suivi par Jonah. En bas, le tenancier nous observe passer tout en crachant dans le récipient son tabac à chiquer. Une fois dans la chambre, je retourne derrière le paravent, non pas pour m’habiller, mais pour me dévêtir et rester en chemise. À peine ai-je délaissé une partie de mes habits qu’il me rejoint derrière ma barrière de tissu pour m’attirer à lui. Mes paumes sur son torse marqué et large, mon regard gagne le sien et je viens réclamer sa bouche. Mon corps se tend, mon souffle devient plus erratique et plus soutenu au fur et à mesure où sa bouche se perd dans ma nuque, rendant l’atmosphère de cette pièce plus électrique qu’à son origine. Ses mains passent et repassent sur mes reins, avant de continuer leur tracé sur l’arrondi de mes fesses qu’il saisit pour le soulever et me plaquer contre ses hanches. Je sens la dureté du mur dans mon dos, alors qu’il plonge vers ma poitrine qui se soulève au rythme de ma respiration. Mes doigts sont dans sa chevelure, caressant, agrippant parfois à l’image de mon désir qu’il fait grimper par ses gestes. Au moment où il se redresse pour venir à mes lèvres, je place une main entre nous. « Me verras-tu autrement après ? » Est-ce que je crains qu’il ne me respecte plus à la suite de nos ébats, oui. Mais il fallait que je choisisse entre mon désir de femme ou celui d’une jeune et un peu utopique propriétaire. J’ai choisi pour aujourd’hui, mais que cela ne remette pas en cause les jours à venir.

by beraberel



Je pourrais mourir maintenant. Je suis juste…heureuse. Je n’ai jamais ressenti cela avant. Je suis précisément là où je veux être.
(c) black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 13/09/2014
« Messages : 280
« Pseudo : Beraberel (alex)
« Localisation : Deadwood et ses environs

Message Sujet: Re: Les premiers pas - ft. Shannon (+18) 25th Avril 2017, 15:38

les premiers pas

ft. shannon + jonah

La donzelle possède un corps auquel on ne peut que réagir. Des hanches rondes avec une taille fine, une poitrine généreuse et des lèvres charnues. Je me délecte de chaque zone que ma bouche part découvrir sur la belle Shannon, en partant de son visage jusqu’à son buste et les monts que forment ses seins. Son corps qui tremble légèrement, ses paumes qui passent et repassant sur ma tête sont un excellent baromètre pour moi. Je remonte, après de nombreux instants d’ivresses sur sa poitrine pour venir jusqu’à ses lèvres, mais la belle décline mon approche en plaçant une main. « Me verras-tu autrement après ? » Je fronce des sourcils, ne comprenant pas vraiment cette question. Que veut-elle dire par là, au juste ? Mon silence la fait prononcer mon prénom et je lève des épaules : « Je ne comprends pas le sens de ta question, Shannon. Qu’entends-tu par voir différemment après ? » Elle parle de son titre de propriétaire, du respect à garder devant les autres. D’un certain côté, je suis soulagé qu’elle ne parle pas de sentiments, car là était ma crainte. « Tu resteras toujours la propriétaire de cette mine, quoi que l’on fasse dans cette chambre. Sauf si je te tue… » Ses yeux se lèvent vers les miens : « Mais ce n’est pas dans mes intentions. Maintenant, si tu tiens à ce que je continue, tais-toi ! » Difficile de rester poli, j’aurais bien prononcé d’autres mots, mais ne connaissant pas la donzelle et ses réactions, je préfère éviter de me retrouver seul sans pouvoir assouvir ce désir évident. Sans attendre de réponse, je viens plaquer mes lèvres contre les siennes, collant encore plus fort mon bassin contre le sien. Ses mains viennent sur mes épaules, mais je les attrape pour les plaquer au-dessus de sa tête. Mes dents attrapent sa lippe pour tirer dessus avant de passer ma langue sur la malheureuse. Sa bouche est mon terrain de jeu favori pendant un moment, mais la lassitude s’installe et le besoin de la posséder devient plus fort. Mes paumes glissent sous ses fesses pour la maintenir, je m’écarte du mur pour l’emmener sur la couche. Elle tombe dessus, j’observe son corps nu un instant tout en retirant le reste de mes vêtements. Son regard brillant m’encourage et je presse la cadence pour venir recouvrir sa chair tiède de la mienne, nos bassins se rencontrant sans aucun rempart ni protection vestimentaire. Je grogne légèrement, laissant mon désir bestial s’exprimer sur la chair de la demoiselle.

by beraberel


dead man's hand


by beraberel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 13/09/2014
« Messages : 683
« Pseudo : Farabriver
« Localisation : Deadwood depuis quelques mois maintenant

Message Sujet: Re: Les premiers pas - ft. Shannon (+18) 13th Mai 2017, 22:26

les premiers pas

ft. shannon + jonah

Je ne désire pas que Jonah pense que parce que je me laisse aller dans ses bras cette nuit, qu’il aura bien plus de droits sur moi, mais encore plus sur la mine. Seulement, pour seule réponse, j’ai le silence, son regard dardant sur mes traits incrédules. « Que je resterai toujours la propriétaire de cette mine, du respect que tu devras encore avoir envers moi… » Mon ventre tressaute à l’entendre me parler de me tuer, il plaisante, j’espère ? Oui, bien entendu que ce n’est pas sérieux. Mon contremaitre me demande de me taire et je m’exécute. Serait-ce plus de la crainte de ce rapprochement entre nous qui me rend nerveuse et incapable de penser à autre chose que sa vision de moi une fois sortis de cette chambre d’hôtel ? Ses lèvres tièdes viennent reprendre le contrôle de notre bataille sensuelle, mes lèvres font échapper un soupir empreint de désir lorsque je sens contre moi sa masculinité. Dans un geste pourtant moins maladroit que les autres je tente de le toucher, cependant, mes mains n’arrivent pas à le faire, bloquées par son emprise sur moi, bloquant mon mouvement. La tension entre nous se faire ressentir de plus en plus, l’attraction refoulée que je possède pour cet homme depuis notre rencontre m’envahit comme l’eau d’un torrent déchainé. Mon corps vibre comme il ne l’a jamais fait auparavant, mon peu d’expérience avec la gent masculine ne m’aidant pas en cet instant. Sa barbe naissante va et vient sur l’épiderme délicat de mon visage, rougissant en partie celui-ci dans une caresse rêche, mais non désagréable. Mon cœur s’emballe lorsqu’il me soulève, ses larges paumes sur l’arrondi du bas de mon dos. Je me sens fiévreuse, envieuse, désireuse dès que son regard se pose sur mon corps allongé sur la couche. La bouche entrouverte, comme si je manquais d’air appuyant le fait que je le désire autant qu’il me le montre. Sa chaleur ne tarde pas à recouvrir mon corps, jouant l’un avec l’autre, allant de frottement à caresses pas tout aussi tendres que je n’en ai le souvenir. Une main perdue dans ma nuque, l’autre à mes hanches, Jonah fait de moi une nouvelle fois une femme plus qu’une mère, que j’ai été depuis de trop longues années. Soupire d’extase, râle de bien-être, frottement de son ventre ferme contre le mien, inspirations profondes et contraction de plaisir, charnelle bataille qui se produit entre nous. Impression de se sentir vivante et à sa place contre un presque inconnu qui pourtant fait surgir en mon sein des émotions encore jamais découvertes. Ma respiration saccadée à son oreille, mes lèvres qui happent la chair tendre de son cou, alors que mes mains agrippent sans retenue son dos large, sentant la mouvance de ses muscles sous la pulpe de mes doigts avide de lui. Il n’y a aucun autre endroit où je souhaite me trouver à cet instant de passion fugace que nous nous offrons mutuellement. Le lit qui nous soutient grince des mouvements de balance que nous lui faisons souffrir, il a vécu pour sûr, et il se fait entendre plus que nous ne le faisons dans ce lieu de repos passager. La danse se fait différente, je me laisse guidé par Jonah, jetant les armes que j’avais mises entre nous, pour le laisser seul maître de moi l’espace d’un moment d’abandon.

by beraberel



Je pourrais mourir maintenant. Je suis juste…heureuse. Je n’ai jamais ressenti cela avant. Je suis précisément là où je veux être.
(c) black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Bastard and proud of it

Message Sujet: Re: Les premiers pas - ft. Shannon (+18)

Revenir en haut Aller en bas
 

Les premiers pas - ft. Shannon (+18)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les premiers pas - ft. Shannon (+18)
» Les 100 premiers jours du gouvernement vus par...
» Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media
» Une clinique medicale pour les premiers soins a St-Ard (Archaie)
» LES 100 PREMIERS JOURS DU GOUVERNEMENT DE MADAME PIERRE LOUIS !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Bastards :: One armed bandits :: Garbage can :: Dead end - Rp-