fais ta pub !
Bonjour, si vous aimez les retrouvailles guimauves, et les situations cocasses, Kelly Eve KIRK n'attends que vous , merci de votre attention :)

Pour mettre votre annonce sur ce panneau d'affichage, rendez-vous dans ce sujet !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Winston's family - Zachary

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 31/01/2017
« Messages : 43
« Pseudo : Beraberel (alex)
« Localisation : Deadwood, tout récemment

Message Sujet: Winston's family - Zachary 10th Février 2017, 13:32

winston's family

ft. zachary + joseph

Quitter Boston est la bonne décision. Fuir mes démons et repartir sur de meilleures bases. Tel est mon objectif et avec le soutien de mon frère Zachary, j’espère y arriver. Tout est arrivé là-bas, ma déchéance et ma honte dans mes études de médecine. J’ai certes retrouvé une partie de moi-même en exerçant en tant que Vétérinaire, mais je le sens bien dans le regard de mon père, que je ne suis pas ce qu’il aurait aimé que je devienne. Il pense que ce n’est qu’une passade et que je finirai par me retourner vers les humains, plutôt que les animaux. Mais c’est faux. Je lève mes yeux du carnet dans lequel je note tous mes états d’âme pour observer la jeune femme en face de moi, dans une toilette de couleur bleu clair, un chapeau sur ses cheveux bruns. Lorsqu’elle remarque mon regard sur elle, la demoiselle m’offre un sourire auquel je réponds et elle se penche légèrement en avant, pour entamer la conversation. J’apprends son prénom, Isabelle, ainsi que la raison de sa présence dans le train. Elle ne s’arrêtera pas à Deadwood, mais continuera plus loin, afin de retrouver son époux après de nombreux mois de séparation. Le trajet est long, mais beaucoup moins qu’en diligence, se retrouve moins désagréable en compagnie de la jolie Isabelle et c’est avec surprise que j’entends l’arrêt de Deadwood en approche. Je me lève, prenant mes deux bagages : « Je vous souhaite un bon séjour Joseph. » « Merci Isabelle. » J’incline légèrement la tête en signe de salut, à défaut de pouvoir saisir mon chapeau et je quitte le compartiment pour rejoindre le couloir déjà encombré par de nombreuses personnes qui descendent au même arrêt que moi. Zachary ignore le jour exact de mon arrivée, je ne souhaitais pas l’embêter dans ses habitudes quotidiennes. Je connais son adresse, il me suffira de louer une voiture pour me faire emmener sur place. Et s’il n’est pas chez lui, alors j’attendrai jusqu’à son retour.

Je suis un des derniers à descendre du train pour marcher le long du quai où de nombreuses personnes se pressent pour saluer leurs proches. J’interpelle le Chef de gare alors qu’il donne le départ au train pour lui demander où je peux me faire emmener jusqu’en ville. Il pointe une maison plus loin et je le remercie avant d’y aller avec mes bagages. Je pousse la porte une fois à destination, croisant le regard d’un homme derrière un comptoir. « Bonjour. J’aimerai me faire emmener jusqu’au quartier résidentiel, à cette adresse. » Je sors un morceau de papier de ma poche pour le déposer sous son nez. Il me donne son prix avant de me demander d’attendre à l’extérieur. Je ne suis pas le seul à monter dans la voiture, il y a deux femmes, dont une avec des enfants, ainsi que deux hommes. On va être serré, mais qu’importe, le trajet ne sera pas bien long. Si je compare cette ville à Boston, il y a vraiment une très nette différence. « Monsieur Winston ! » Je descends de la voiture, récupérant mes bagages. La maison de mon frère est sur ma gauche et je m’y rends, une légère boule dans le ventre. Voilà un long moment maintenant que je ne l’ai pas revu. Je frappe à la porte, celle-ci s’ouvre quelques instants après sur un homme, mais qui n’est pas mon frère. Il fronce des sourcils en me mirant et j’attrape mon chapeau. « J’ai dû me tromper de maison, je pensais être chez Zachary Winston ! » « C’est le cas ! » Oh, ça doit être Jonah Joad, l’homme qui partage la maison avec mon frère. « Monsieur Joad ? » Il hoche de la tête, avant de me demander qui je suis. « Joseph Winston, je suis le » « frère de Zachary ! Bien évidemment ! Entrez, entrez ! » J’étire un sourire, pénétrant dans la maison de mon frère, moins grande que celle près de Boston. Il m’emmène directement à ma chambre pour déposer mes bagages, précisant que Zachary rentrera certainement avant la nuit. Je le remercie, rangeant mes affaires dans cette nouvelle pièce qui m’accueillera pendant quelque temps.

« Je vais au saloon, est-ce que tu veux venir Joseph ? » Je relève les yeux vers Jonah, hésitant à donner ma réponse. Bien évidemment que j’en ai envie, pour jouer et boire. Mais je suis ici dans un but bien précis. À contrecœur, je remue de la tête en le remerciant et il sort de la maison peu après, tandis que je retourne à l’écriture de ma lettre pour mes parents. La porte claque environ une heure après et je me redresse, sortant de ma chambre pour rejoindre le salon, puis la cuisine où je retrouve mon frère qui me tourne le dos. « Zachary ? » Il se retourne et nos regards se croisent, tandis que j’étire un sourire. « Surprise ?! »

by beraberel




behind blue eyes


by beraberel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 30/09/2016
« Messages : 363
« Pseudo : Farabriver
« Localisation : Deadwood depuis sa création

Message Sujet: Re: Winston's family - Zachary 5th Mars 2017, 15:35


☩ Winston's family ☩

Il y a à peine quelques jours, je recevais une lettre de mon jeune frère m’annonçant son arrivée prochaine à Deadwood. Si au départ, je m’en réjouis, la lettre de mère qui arriva le lendemain me fit comprendre la gravité de l’état psychologique de Joe. J’étais toujours aussi ravie de le retrouver et de l’accueillir seulement, à présent je m’inquiétais pour lui. Devais-je lui parler de ce que notre mère m’avait dit à son sujet où justement faire comme si j’ignorais. La seconde option me parut la plus adaptée et je brûlais le soir même la lettre de notre mère pour éviter que Joseph ne tombe dessus. J’informais Jonah de notre prochain locataire et il sembla ravi de le rencontrer.

Ce jour-là, je travaillais à la ferme Winslow en dehors de la ville à plusieurs kilomètres au nord. Je finis plus rapidement que prévu et une fois mon paiement en poche, je m’en retournais chez moi. J’allais pouvoir finir la commode que je réservais à la chambre du bas. Il y en avait déjà une, mais elle était si ancienne. Après avoir déposé les chevaux au pré derrière la maison et rangé le chariot dans l’atelier, je remarquais que le cheval de Jonah n’était pas là. Quel jour étions-nous ? Oui, évidemment, il avait sa soirée poker, j’allais donc dîner seul. J’entrais chez moi, jetant les clés sur la table près de l’entrée. Je retire mon chapeau et je vais me passer les mains et le visage dans la bassine, lorsqu’une voix familière m’interpelle. Je me retourne vers ce visage qui m’a tant manqué. « Joe !!! » Je viens directement vers lui, le soulevant comme nous faisions étant jeunes. « Rahhhh tu as pris du poids depuis la dernière fois où je t’ai vu ! La nourriture de Maman est encore bonne à ce que je vois ! » Je le repose, mes deux mains sur ses épaules, le mirant de bas en haut. J’ai le regard brillant, je suis si heureux de le voir. Je viens lui donner une accolade, frappant son dos avec ma paume. « Comment était ton voyage, tu as pris le train, alors ? » Il répond et je lui propose de la citronnade. Il accepte et je prépare la boisson tout en l’entendant me raconter son périple jusqu’à Deadwood, ponctuant son récit par les hochements de tête. « Je suis content de te voir ! Tu t’es installé ? » Nouvelle confirmation. Nous prenons une chaise et je sens mon cœur se gonfler de plaisir rien que de le savoir sous mon toit. « Raconte-moi tout ! Qu’est-ce qui t’a décidé à venir pointer le bout de ton nez ici ? J’te manquais de trop, c’est ça ? » Je sens un blanc à ma question et je sais toujours d’après Mère que mon départ a été compliqué pour mon Joe. Je m’approche alors pour réduire la distance, une main virile sur sa joue qui claque légèrement. « Tu seras bien ici, tu peux rester autant que tu veux, ma maison est la tienne…bien que je la partage avec Jonah, c’est lui qui t’a ouvert, je suppose ? » il confirme. « Tu as faim ? On peut se faire un bon repas ou…allez à la cantine de Miss Maggie, elle fait le meilleur poulet rôti de la ville ! »

by beraberel


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 31/01/2017
« Messages : 43
« Pseudo : Beraberel (alex)
« Localisation : Deadwood, tout récemment

Message Sujet: Re: Winston's family - Zachary 13th Mars 2017, 16:11

winston's family

ft. zachary + joseph

« Rahhhh tu as pris du poids depuis la dernière fois où je t’ai vu ! La nourriture de Maman est encore bonne à ce que je vois ! » J’étire un sourire, certainement beaucoup moins expansif qu’avant concernant mon frère, mais je suis heureux de me retrouver ici et de constater qu’il l’est également avec mon arrivée. Il vient m’étreindre et je fais de même avant de lui répondre concernant mon voyage : « Long, mais plutôt bon. » Il me propose une citronnade et je remue de la tête, l’observant faire tout en raconter mon voyage jusqu’à Deadwood. « Je suis content de te voir ! Tu t’es installé ? » « Oui, ton ami Jonah m’a montré ma chambre. » Je m’installe à table, mon verre de citronnade devant le nez bien qu’en réalité, je préférerai un bon verre – erratum : une bouteille – de whisky. « Raconte-moi tout ! Qu’est-ce qui t’a décidé à venir pointer le bout de ton nez ici ? J’te manquais de trop, c’est ça ? » Je ne réponds rien, cette question m’ayant réduit au silence. Que lui dire ? Il doit déjà savoir certaines choses concernant mon changement d’étude, je suppose que ma mère a dû lui en parler. Toujours est-il que si je souhaite m’en sortir, quitter cette boucle infernale qui m’enfonce petit à petit dans un sable mouvant, je dois en parler à mon frère. « Tu seras bien ici, tu peux rester autant que tu veux, ma maison est la tienne…bien que je la partage avec Jonah, c’est lui qui t’a ouvert, je suppose ? » Je me contente de bouger de la tête pour répondre à sa question, les confidences seront pour plus tard. À cet instant, je regrette de ne pas boire de l’alcool pour me rendre plus bavard, mais c’est justement là tout le problème. L’alcool. « Tu as faim ? On peut se faire un bon repas ou…allez à la cantine de Miss Maggie, elle fait le meilleur poulet rôti de la ville ! » « Pourquoi pas le poulet rôti de Miss Maggie ? » Je souris légèrement. L’avantage de manger en cantine, c’est de ne pas pouvoir engager une conversation trop sérieuse et intime, j’ignore si j’en ai envie aujourd’hui et maintenant. Sans plus attendre, mon frère se lève pour qu’on quitte la maison afin de rejoindre la cantine plus loin. On entre à l’intérieur, retirant nos chapeaux et une dame portant un tablier vient nous installer à une table.

« Je suis content d’être ici Zach. Tu es parti bien trop loin, tu sais… » Je croise son regard, ses mâchoires se contractent. Il sait déjà. La bonne femme revient vers nous et demande ce qu’on veut. C’est Zach qui passe la commande tandis que je tourne mon regard à l’extérieur, observant un chien qui traverse la route pour disparaître dans une ruelle. Je tourne les yeux vers mon frère qui se racle la gorge et je soupire légèrement : « Si tu veux qu’on discute, ça ne sera pas maintenant et pas ici. » Il hoche de la tête, précisant qu’il ne comptait pas me demander quoi que ce soit. « Bien. Alors, parle-moi de toi un peu. Qu’est-ce que tu deviens ? Tu as une femme ou je ne sais pas, une fille en vue ? » J’étire un sourire, poussant le couteau et la fourchette sur la table pour poser mes coudes.

by beraberel


behind blue eyes


by beraberel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 30/09/2016
« Messages : 363
« Pseudo : Farabriver
« Localisation : Deadwood depuis sa création

Message Sujet: Re: Winston's family - Zachary 2nd Avril 2017, 16:42

winston's family

ft. zachary + joseph

« Va pour le poulet ! Tu verras, il est très bon ! » Je me lève pour, attrapant mon pardessus et mon chapeau et laissant Joseph passer la porte en premier. Une tape sur l’épaule et je le mire avec intensité. Ce qu’il a grandi, c’est un homme et je suis fier de ce qu’il est devenu qu’il le soit lui ou pas. Nous avons tous nos soucis et je ne le jurerai jamais, il le sait. Il sera toujours mon frère envers et contre tout. L’auberge n’est pas loin, il y a déjà pas mal de mineurs et d’autres voyageurs de passages. Je salue la propriétaire en ôtant mon couvre-chef et elle me demande comment je vais. « C’est une bonne journée Maggie, mon frère est avec moi. Maggie, je te présente Joseph ! Mon frère, voilà Miss Maggie, la meilleure cuisinière de toute la ville ! » Elle me frappe gentiment l’épaule en me traitant de garnement. Il faut dire que Maggie n’est plus toute jeune, mais elle aime à garder le nom de Miss. « Viens ! » Je le traine à une table et nous prenons place, soupirant d’aise en sentant la bonne odeur de nourriture. Joseph me reproche de mon éloignement, je ne peux pas l’en blâmer, il est vrai que j’ai fait un choix, pourtant, je ne le regrette nullement. Maggie revient et je lui demande deux assiettes de poulet, pommes de terre sautées et deux bières fraîches. L’avantage de la bière, elle est peu alcoolisée, et elle permet surtout de nous rafraîchir. Je voudrais lui expliquer mon besoin de liberté, revenir sur cette phrase qu’il m’a lancée pour rebondir sur sa propre vie et les raisons qui l’ont poussé à venir me rejoindre, seulement, il ne souhaite pas en discuter dans cet endroit, ce que je comprends. « Je ne comptais pas parler de quoi que ce soit de sérieux » Mon Jo veut une discussion badine sur ma vie, très bien, je vais lui donner ce qu’il souhaite. « Une femme ? Non, sinon, je ne partagerai pas encore ma maison avec Jonah ! Et si tu te permets de dire que nous sommes vieux couple, je te préviens… » Je me mets à rire « Tu auras à faire à moi ! » Il rit à son tour, prétextant qu’il n’allait pas le dire, même s’il le pensait fortement. On nous apporte les deux bières et j’attrape la mienne pour la tendre vers Joseph afin que nous trinquions à nos retrouvailles. Je le vois hésiter et je rapproche son verre d’un geste. « Elle est rafraîchissante et le voyage a été long, cela ne te fera pas de mal, mon frère ! » Son regard suffit à me faire comprendre et j’en bois un quart avant d’essuyer la mousse avec le revers de ma main. « Mais, j’ai bien une demoiselle en vue. Elle n’a rien à voir avec les filles que je fréquentais à Boston. Ici, tout est plus sauvage, mais elle me plait ! » Joseph me demande son prénom. « Minerva, joli brin de fille, une crinière rousse éclatante et des yeux…bleus vert comme tu les apprécies » Je m’adosse plus fortement à l’appui de ma chaise, croisant les pieds sous la table. « Elle travaille dans un saloon, elle est danseuse…Bien entendu, elle me plait juste…je ne compte pas finir ma vie avec elle ! A croire que je ne suis pas fait pour le mariage ! » Il sourit et n’a toujours pas touché sa bière, je ne le forcerai pas au contraire. « Tu es venu par le train, j’ai posé une partie des rails de ce trajet entre l’Est et le Dakota…les paysages sont magnifiques…tu as mis combien de temps au final pour traverser ? Comment était-ce à l’intérieur ? Je ne suis jamais monté dans un train de voyageurs, bien trop cher pour moi ! »

by beraberel


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 31/01/2017
« Messages : 43
« Pseudo : Beraberel (alex)
« Localisation : Deadwood, tout récemment

Message Sujet: Re: Winston's family - Zachary 4th Avril 2017, 15:58

winston's family

ft. zachary + joseph

« Une femme ? Non, sinon, je ne partagerai pas encore ma maison avec Jonah ! Et si tu te permets de dire que nous sommes vieux couple, je te préviens… » J’observe mon frère rire alors qu’il me menace par la suite, même si je sais que c’est pour plaisanter. Je m’esclaffe à sa suite tout en rétorquant : « Je n’allais pas le dire Zachary… mais je le pense fortement, crois-moi et ça, tu ne peux pas le contrôler. » La serveuse revient avec deux bières, mon frère attrape la sienne pour la lever, attendant que je fasse de même. Je lutte intérieurement, je n’ai pas envie de boire cette bière qui me donnera envie, inévitablement, d’une autre et encore, jusqu’à finir par déboucher le whisky. « Elle est rafraîchissante et le voyage a été long, cela ne te fera pas de mal, mon frère ! » Je lève le regard vers Zachary. S’il savait. Mon voyage a été long, mais arrosé. Comme si je pouvais m’en passer, malgré ma volonté. Il n’insiste pas plus, me laissant débattre avec moi-même tandis qu’il reprend la parole à propos d’une fille. « Mais, j’ai bien une demoiselle en vue. Elle n’a rien à voir avec les filles que je fréquentais à Boston. Ici, tout est plus sauvage, mais elle me plait ! » Je l’écoute, tentant de me focaliser sur ce qu’il dit plutôt que de penser à cette bière qui m’attend, qui me réclame. Bon sang ! Saloperie de dépendance ! « Comment s’appelle-t-elle ? » « Minerva, joli brin de fille, une crinière rousse éclatante et des yeux…bleus vert comme tu les apprécies » J’étire un sourire lorsqu’il parle de ses yeux. Effectivement, je suis charmé en premier par les yeux d’une femme et la plupart de mes aventures ont eu les yeux verts ou bleu vert. Je ne sais pas pourquoi cette couleur m’attire plus qu’une autre, car il y a de très beaux regards sombres. « Elle te plait beaucoup, rien que dans ta façon de parler de cette demoiselle Zach. Pas besoin de penser au mariage dans l’immédiat, laisse les choses se faire et tu verras par la suite. » Mon regard ne quitte pas son visage, parce que si je dérive plus au sud, alors je vais tomber sur la bière fraîche qui m’attend et auquel je résiste plus que tout. Pourtant, je sais que c’est une bataille perdue d’avance. « Tu es venu par le train, j’ai posé une partie des rails de ce trajet entre l’Est et le Dakota…les paysages sont magnifiques…tu as mis combien de temps au final pour traverser ? Comment était-ce à l’intérieur ? Je ne suis jamais monté dans un train de voyageurs, bien trop cher pour moi ! » Je soupire, passant une main à l’arrière de mon crâne en m’adossant au dossier de la chaise. « Et bien, il m’a fallu de nombreux jours puisque j’ai pris aussi deux fiacres pour ne pas trop dépenser l’argent des parents dans un billet de train. L’intérieur est très sympa, il y a certains wagons plus chics que d’autres. On est bien installé et servi. Je me suis retrouvé avec une charmante demoiselle qui traversait le pays pour aller encore plus à l’Ouest. » Il étire un sourire et je souris. « Non, c’était une femme mariée. Je le précise parce que je te vois venir avec ce sourire. » Il lève les mains et je souris, que ça fait du bien d’avoir une conversation aussi simple et avec mon frère. Il ignore à quel point il m’a manqué.

Miss Maggie nous apporte nos assiettes, tapotant l’épaule de Zachary. Il découpe sa viande tandis que je tends mon bras pour attraper le verre de bière, ma gorge commence à être sèche et il me nargue depuis trop longtemps. Mon frère ne me regarde même pas, comme s’il avait conscience de ma honte à cet instant, de ma faiblesse face à l’alcool. Je soupire, le vidant presque intégralement avant de le reposer sur la table pour attaquer mon assiette. On discute de sujets badins avec Zach, sur mon voyage, sur sa vie ici à Deadwood. Sur les filles de Boston et mes histoires. Jamais il n’évoque la médecine, ni la raison de ma présence ici. Le ventre plein, on quitte la cantine bruyante pour retourner à sa demeure calme. Le changement d’ambiance fait un bien fou à mon crâne qui commençait à devenir douloureux. Je me laisse tomber dans un sofa, observant le feu dans la cheminée qu’il vient de faire partir. Il se retourne vers moi et j’étire un sourire : « Dis-moi… Le temps que je me trouve un travail ici, est-ce que tu veux bien me former à ton métier ? Je n’ai pas envie de rester sans rien faire. Encore moins de rester enfermé toute la journée. Il faut que je m’occupe… »

by beraberel


behind blue eyes


by beraberel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 30/09/2016
« Messages : 363
« Pseudo : Farabriver
« Localisation : Deadwood depuis sa création

Message Sujet: Re: Winston's family - Zachary 12th Avril 2017, 22:00

winston's family

ft. zachary + joseph

Je vois bien entendu passer régulièrement les trains de voyageurs ici, à Deadwood, mais entrer pour visiter, jamais. Joseph me fait une description succincte de l’endroit, je ne peux qu’imaginer, un jour peut-être me lancerais-je le défi de poser mon postérieur sur l’une des banquettes. Je ne retiens pas mon rictus lorsqu’il parle d’une femme, je connais mon frère, mère m’a dit beaucoup de choses sur ses conquêtes. Seulement, il stoppe mes pensées, voilà pourquoi il m’a tant manqué. Ce simple fait qu’il arrive à lire en moi, nous nous comprenons toujours d’un regard. Mon p’tit frère que je sens pourtant si faible pourtant derrière sa façade. Je joue celui qui ne pensait à rien, mais il n’est pas dupe, comment le pourrait-il ? Le repas se passe dans la bonne humeur, malgré le brouhaha ambiant et je suis ravi de quitter la table pour adoucir le bruit une fois à l’extérieur. Nous rentrons tranquillement et je lui montre plusieurs de mes travaux, la maison du maire, de quelques personnalités à connaitre dans la ville, je lui dis également, qu’il ne faut faire confiance à personne dans les environs. Pas de loi, pas de trace, c’est assez contradictoire, mais étrangement, les hors la loi ne sont jamais aussi bien tenus qu’ici. Joseph se laisse tomber sur le fauteuil du salon, alors que je fais de même en face, le ventre tendu par notre copieux repas. Mirant le feu qui crépite dans la cheminée, j’entends la question, puis la demande d’ailleurs de mon frère. Travailler avec moi, c’est une joie immense qu’il me ferait. Mon regard s’adoucit et mon regard darde dans sa direction. « Bien sûr. Tu n’avais même pas besoin de demander, tu sais bien combien, tu comptes pour moi. Te laisser enfermer ici, c’était bien hors de question ! » Il sourit, s’avançant légèrement, comme s’il voulait ouvrir le dialogue. Il débute un peu difficilement sa phrase et j’opte pour la même position que lui, les avant-bras sur les genoux et les doigts entrelacés. « Joe…je me fous bien de ce que tu prends pour des tares ou des erreurs. Tu es mon jeune frère…je sacrifierai tout pour toi, tu le sais ?! Si tu partais à la guerre, je te suivrais pour qu’il ne t’arrive rien ! Oui, je suis parti…pour moi, pour arriver à faire taire ce besoin de liberté que j’avais au fond de moi…Je sais que tu es un type bien ! Bien meilleur que moi encore. Je suis fier de toi, toujours…quoi que tu fasses, mais ce dont, je suis certain… » Je me lève pour venir me poser près de lui. Ma paume sur sa joue, mes iris dans les siennes, brillantes de fierté de ce geste, de cette envie de tout faire repartir à zéro. « Je suis avec toi, quoi que tu veuilles faire, je suis avec toi, juste derrière. Je ne veux pas que tu aies honte avec moi, je veux que tu me parles, tu entends !? » Ma paume glisse à l’arrière de son crâne, allant jusqu’à poser mon front au sien. « Toi et moi, on est plus fort que tout le reste ! On l’a toujours été et je suis là ! »

by beraberel


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 31/01/2017
« Messages : 43
« Pseudo : Beraberel (alex)
« Localisation : Deadwood, tout récemment

Message Sujet: Re: Winston's family - Zachary 23rd Avril 2017, 15:18

winston's family

ft. zachary + joseph

« Bien sûr. Tu n’avais même pas besoin de demander, tu sais bien combien, tu comptes pour moi. Te laisser enfermer ici, c’était bien hors de question ! » J’étire un sourire, m’avançant légèrement en avant pour pouvoir commencer à lui parler. Je préfère que mon frère sache tout, que je n’épargne aucun détail même les plus difficiles pour qu’il puisse m’aider. « Ce n’est pas facile à dire… » « Joe…je me fous bien de ce que tu prends pour des tares ou des erreurs. […] Je suis fier de toi, toujours…quoi que tu fasses, mais ce dont, je suis certain… » Je suis touché par ses paroles, oh oui, comment ne pas l’être ? Mais en même temps, ce n’est pas ce que j’ai envie d’entendre. Ou si, j’ai envie de l’entendre, mais ce n’est pas ce dont j’ai besoin. Je préfère une bonne gifle, plutôt que du réconfort. Parce que sinon, cela ne m’aidera pas à avancer et encore moins à arrêter de me noyer. Il se lève, s’approchant de moi pour mettre sa paume contre ma joue. Je croise ses yeux, même si j’ai du mal à garder le regard droit dans le sien, par honte. « Je suis avec toi, quoi que tu veuilles faire, je suis avec toi, juste derrière. Je ne veux pas que tu aies honte avec moi, je veux que tu me parles, tu entends !? » Je souris nerveusement, sachant fort bien à quoi il fait référence à cet instant. J’ai parlé d’un petit problème d’alcool et de jeu, mais il ignore à quel point. « Toi et moi, on est plus fort que tout le reste ! On l’a toujours été et je suis là ! » Je remue de la tête tandis qu’il s’éloigne avec un sourire. L’opinion de Zachary a toujours été très importante dans ma vie, son approbation aussi et ce que je redoute le plus, c’est sa déception. S’il sait à quel point je suis torturé, ne le sera-t-il pas un peu ? Je soupire, passant une main dans ma nuque pour la frotter légèrement tout en cherchant mes mots.

« Je pense que me retrouver ici me fera plus de bien que de rester à Boston. J’ai de mauvais souvenirs là-bas, qui surpassent les bons. » Il hoche de la tête, me promettant de m’aider à en fabriquer de très bons ici. « Merci. » Je soupire. Finalement, le courage de tout confier s’est évanoui au profit de cette crainte du jugement. Je me lève en frappant mes jambes, lâchant un soupir. « Le voyage m’a épuisé, je vais aller me coucher. » Je viens enlacer mon frère pour le remercier encore, puis je finis par monter dans ma chambre en fermant la porte. Je retire ma veste que je laisse sur le dossier d’une chaise, j’ouvre deux boutons de ma chemise avant de m’asseoir sur le lit qui grince légèrement. Je baisse les yeux sur l’une de mes valises qui n’a pas encore été ouverte ni vidés, alors que les autres le sont. Je soupire, me penchant pour le faire et en sortir une bouteille. J’observe le liquide ambré quelques instants avant de l’ouvrir pour en boire quelques gorgées. Cette addiction sera difficile à faire disparaître, plus que toutes les autres.

by beraberel


behind blue eyes


by beraberel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Bastard and proud of it

Message Sujet: Re: Winston's family - Zachary

Revenir en haut Aller en bas
 

Winston's family - Zachary

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Family First : II
» You're bringing new life to your family tree now ◮ Alistair & Andy
» It's a family affair [Yelena & Julia]
» Montage débile : Family Sim Bower
» E. Mathias Winston ► Matt Pokora

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Bastards :: One armed bandits :: Garbage can :: Dead end - Rp-