fais ta pub !
Bonjour, si vous aimez les retrouvailles guimauves, et les situations cocasses, Kelly Eve KIRK n'attends que vous , merci de votre attention :)

Pour mettre votre annonce sur ce panneau d'affichage, rendez-vous dans ce sujet !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 l'arnaque - richard holt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 13/09/2014
« Messages : 280
« Pseudo : Beraberel (alex)
« Localisation : Deadwood et ses environs

Message Sujet: l'arnaque - richard holt 1st Février 2017, 15:45

l'arnaque


ft. richard + jonah

La soirée commence plutôt bien. Quelques instants de chaleur avec une certaine Elly, dame de passage à Deadwood pour je ne sais plus quelle raison. Et me voilà à présent attablé avec quelques hommes pour jouer au poker. Rien ne risque d’atténuer ma bonne humeur, je suis de plus, en veine ce soir. J’enchaîne les parties gagnantes, au point de décourager deux hommes qui se font rapidement remplacé par d’autres volontaires. On ne mise jamais énormément, mais même si je repars avec une cinquantaine de dollars, c’est toujours ça de gagner. Je ne suis pas assez riche moi-même pour aller affronter les tables avec de plus grosses mises, mais un jour, je le ferai. Juste pour le plaisir de jouer avec de l’argent sans me soucier des centaines de dollars que je vais perdre. À l’extérieur, on entend l’horloge de la ville qui sonne les douze coups, il est minuit. « Alors, tu abandonnes ? » J’étire un sourire en mirant un bonhomme qui quitte la table en jetant ses cartes, n’ayant plus de quoi miser. Je regarde les autres qui récupèrent leurs gains et nous enchaînons sur une autre partie, encore. Je suis exactement à plus de 125$ de gain. Une très bonne soirée. J’arrête le barman qui passe près de nous et je lui file un billet pour qu’il nous rapporte une bonne bouteille. J’ai de bons compagnons de jeu ce soir, autant en profiter. « Dépense pas trop Jonah, il se pourrait bien que j’me refasse une santé et que j’récupère tout c’que tu m’as pris. » Je m’esclaffe, portant mon cigare aux lèvres pour en tirer une bonne bouffée. Le temps passe encore, le bar commence peu à peu à se vider, il y a beaucoup moins d’agitations, mais il y a encore quelques récalcitrants et toutes les tables de jeu sont encore pleines. À un moment, un autre bonhomme nous abandonne, n’ayant plus rien à jouer et c’est un nouveau qui prend sa place. Un étranger, je ne l’ai encore jamais croisé par ici.

« Tu as de quoi jouer, au moins ? » demande l’un en s’adressant à l’inconnu. Je le mire avant de brasser le jeu correctement, j’ai hâte qu’on le plume celui-là. On est jamais contre un étranger à la table, ça nous motive pour se donner à fond et espérer un bon jeu afin de gagner. Je commence à distribuer les cartes, je pose le jeu sur la table et je bois d’une traite la fin de mon verre de whisky. La partie commence. Il est plus de trois heures du matin lorsque je quitte la table de jeu avec un large sourire. Presque deux cents billets ce soir. J’aime quand je gagne autant, ça me permet de pouvoir payer mes dettes auprès de Zachary, de pouvoir aussi jouer plus de mise à d’autres tables et pourquoi pas, me payer une courtisane.

by beraberel


hj:
 


dead man's hand


by beraberel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Re: l'arnaque - richard holt 4th Février 2017, 00:22


<<


La soirée s'était déroulée, sans que Richard ne la voie vraiment passée. Est-ce que ça voulait dire qu'elle avait été bonne? Ce n'était pas vraiment une caractéristique qui entrait en compte. L'Anglais faisait encore connaissance avec ce camp. Pour ce soir, il avait décidé de faire le tour des différents saloons qui faisait la réputation de l'endroit. Et ils étaient nombreux. A se demander comment chacun tenait, sans se faire bouffer par la concurrence. Il avait donc d'abord commencé par le N°10, avant de se dire que de regarder des types jouer au poker, ne l'intéressait pas, il avait continué au Gem, sans pour autant avoir le goût d'aller se faire casser le nez, ou l'avoir entre les seins d'une des femmes de la place, il avait fini dans un plus guindé, qui offrait, lui aussi, des jeux de hasard. Il s'attabla finalement à une table de poker menteur. Jeu de dés qui lui convenait parfaitement, tout en buvant du "bon" whisky. C'était une façon, comme une autre, de connaître la ville et ses habitants. De se faire connaître, aussi, d'ailleurs et de ramener de l'argent à la maison.

Hailey faisait des trucs de son côté. Le couple n'avait pas besoin d'être toujours collé l'un à l'autre, pour avoir besoin de vivre et heureusement! Surtout que sa compagne, devait, elle aussi, faire le tour de son côté. En tous les cas, il avait pu voir Al Swearengen de loin et il n'aimait vraiment pas savoir que sa belle faisait affaire avec ce type... il lui faisait vraiment froid dans le dos, pas de doute que le type était prêt à vous trancher la gorge, s'il se sentait en danger. Il fallait que le couple d'arnaqueurs fasse bien attention à eux.

Finalement, le hasard faisait bien les choses, notre ami ressortait du saloon avec une petite mise dans la poche, de quoi tenir quelques jours sans se poser de question. Madame serait contente de l'apprendre et pour une fois, il l'avait gagné à la loyal! Sans tricher. Heureusement que ce petit jeu lui réussissait en général. Devoir deviner si l'adversaire bluffait ou pas sur les dés qu'il avait, demandait une logique qu'il avait et qui était bien aiguisée.

La fraicheur de la nuit lui fit relever le col de son veston, alors qu'il prenait l'un de ses mini-cigares entre ses lèvres et qu'il protégeait la flamme de l'allumette qu'il venait de griffer. Afin donc, d'allumer le cigare. La première bouffée de fumée, lui fit du bien, réussissant même à le dessaouler un peu, elle ressortit par le nez, avec aisance. Il regarda alors autour de lui, avant de reprendre son chemin, il était peut-être temps de rentrer. Croisant un homme qui avait du - lui aussi - passer sa soirée à jouer, il le salua d'un petit mouvement de la tête, deux doigts tenant le bord de son chapeau.

Peut-être aurait-il dû s'abstenir... vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 13/09/2014
« Messages : 280
« Pseudo : Beraberel (alex)
« Localisation : Deadwood et ses environs

Message Sujet: Re: l'arnaque - richard holt 13th Mars 2017, 14:52

l'arnaque


ft. richard + jonah

L’intérieur du saloon est bouillant, autant dans le brouhaha ambiant des conversations entre les tables, la mélodie du piano, les cris des donzelles qui dansent et les quelques rires des catins à l’étage que dans sa température. Pas besoin d’un bon feu de cheminée, il suffit d’aller dans un saloon de la ville. J’accueille l’air frais de l’extérieur avec un délice salvateur, inspirant de longue bouffée tout en mirant les alentours. Pas un rat. Il est tard, soit ils sont tous dans leur lit, soit dans les bordels ou autres commerces encore ouvert. Je descends les quelques marches du perron, faisant tinter mes éperons à mes bottes. Un quidam passe par là, me saluant à la lueur des réverbères. Ce visage me rappelle vaguement un souvenir désagréable, qui vient rapidement me faire remonter une bile acide dans la gorge. Ce corniaud ! Il trace son chemin, sans percuter et j’étire un sourire mauvais, le suivant sur quelques pas dans la ruelle sans aucune discrétion. Non, mon but n’est pas de le surprendre dans un coin, mais bien de le faire se retourner dans ma direction. S’il sent ma présence, il n’en fait aucune mention et je finis par perdre patience, le hélant. « Hey l’ami ! » Je m’approche en quelques enjambées, suffisamment prêt pour qu’il puisse voir les traits de mon visage et se remette notre dernière rencontre. « On dirait bien qu’tu veux pas t’rappeler de moi ! Mais moi, j’oublie pas ceux qui me dépouillent ! » L’argent va et vient, le moindre sou à son importance pour moi. Et je ne supporte pas de perdre, mais le pire, c’est de me faire avoir comme un bleu. Ce qui a été le cas avec cet ahuri. J’ignore comment il a fait, je sais simplement que je me suis retrouvé comme un con. Je ne vais pas entrer dans les détails, j’ai encore un arrière-goût amer dans la gorge. « Tu m’dois du pognon mon gars et j’vais pas t’laisser partir aussi facilement, crois-moi ! » Jusque-là, je suis resté correct et non agressif, mais ce n’est pas dans mes habitudes de faire preuve d’indulgence et de patience. Mon poing rencontre sa mâchoire, histoire de le mettre en condition face à cet ultime affrontement à suivre. Je crache sur le sol, non loin de lui avant de vociférer : « J’aime pas m’faire avoir ! Redonne-moi c’que tu m’dois avant que je t’écrase ! »

by beraberel


dead man's hand


by beraberel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Bastard and proud of it

Message Sujet: Re: l'arnaque - richard holt

Revenir en haut Aller en bas
 

l'arnaque - richard holt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» l' arnaque de l' "accompagnement "des chômeurs
» L'arnaque du déblocage de la participation
» reportage de goesdorf l arnaque a l etat pur .....
» [procès] La Rochelle - Billlogan - arnaque
» regles GdA : une arnaque !?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Bastards :: One armed bandits :: Garbage can :: Dead end - Rp-