fais ta pub !
Bonjour, si vous aimez les retrouvailles guimauves, et les situations cocasses, Kelly Eve KIRK n'attends que vous , merci de votre attention :)

Pour mettre votre annonce sur ce panneau d'affichage, rendez-vous dans ce sujet !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Sur ce toit... Ft Minnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 30/09/2016
« Messages : 363
« Pseudo : Farabriver
« Localisation : Deadwood depuis sa création

Message Sujet: Re: Sur ce toit... Ft Minnie 31st Janvier 2017, 11:17


☩ Sur ce toit... ☩

Minerva se laisse aller des confidences sur sa vie d’avant, je n’en demandais pas tant, mais si elle le fait, c’est qu’elle doit sentir que je suis à l’écoute. Ça ne me déplait nullement, j’aime faire ressentir de la confiance aux gens. D’un côté, bien que mon avis soit très tranché sur le genre d’endroit où travaille la demoiselle, je me rends compte qu’elle n’a sans doute pas eu beaucoup d’autres options pour rapporter de l’argent à leur foyer et payer la pension où elle loge actuellement. J’ai le jugement hâtif, mais je sais reconnaitre lorsque je me suis fourvoyé. « Ses Vols » pensais-je en mon for intérieur. Son père était donc un homme sans loi, les fruits semblent tombés loin de l’arbre, bien que…ce que j’en ai vu de leur famille ne me permet pas de juger, ici, personne ne sait qui est vraiment son interlocuteur. Et nous n’avons pas le Shérif pour nous le faire savoir, d’ailleurs. Pendant qu’elle raconte son histoire, je reste muet, me contentant de quelques regards fugaces de temps à autre, étant également concentré sur la fabrication des boulettes de maïs que je fais rouler entre le creux de mes paumes. Toute son histoire, non, on ne peut pas raconter toute son histoire en si peu de temps, mais, disons…les grandes lignes et sans plaindre la Dame, je comprends mieux les raisons de ses décisions présentes. J’ai moi-même fait des erreurs, un grand nombre, mais si je pouvais revenir en arrière, je ferais tout de la même manière. Mes iris azur se posent sur la belle jeune femme aux cheveux de feu lorsqu’elle s’approche du couloir puis revient dans ma direction me posant à son tour la question sur ma vie. « Ma vie n’a rien de comparable à la vôtre, j’ai grandi près de Boston dans un quartier tranquille. Mon père était médecin dans l’armée pendant la guerre de Sécession. Lui et ma mère nous ont élevé, moi et mes deux frères dans le respect des lois, de Dieu et de la bonne société » Je me mets à rire doucement, amusé par mes pensées qui vont tangiblement vers mon caractère aventureux qui m’a coûté bien des brimades. « Cela a fonctionné pour les deux tiers, je suis en quelque sorte le vilain petit canard de la famille. Trop dissipé, ayant besoin de faire tout ce qui est normalement interdit. Cependant, je n’ai jamais mal tourné. Mon père me tenait à sa manière, des méthodes, qui vous pouvez me croire, donneraient à réfléchir à n’importe quelle personne sensée. Il m’a toujours dit que j’avais un bon fond, mes bêtises n’ont jamais blessées que moi…Je suppose que dans un sens leur éducation a fait son effet »

Je mire ses yeux fixés sur mon visage, j’aime cette manière de me regarder, si je pouvais me permettre une pensée, je dirais que je plais à Mlle Reevs, ce qui ne me déplait pas. « Mon frère aîné est devenu avocat aux dernières nouvelles, la vie est belle pour lui, déversant ses bienfaits sur sa propre famille, puisque sa femme a mis au monde un garçon en bonne santé. Mon jeune frère a plus de mal, cependant, il suit une voie similaire à mon père, il est devenu vétérinaire. Il est celui qui me manque le plus, alors je comprends que vous soyez très attentive avec votre jeune frère, Scott, c’est ça ? » Elle confirme remuant sa sauce pendant que je parle tout en la portant à ses lèvres. « Et puis, un jour, j’ai eu besoin de partir. J’avais déjà l’âge d’être un homme, mes parents n’ont pas compris au départ mon besoin de ne pas être dans un moule. J’ai pris mes affaires, embrassé mes proches et je suis parti, sans but, j’ai travaillé là où l’on voulait de moi, j’ai construit une bonne partie des raies qui conduisent à Deadwood. Et me voilà…l’un des charpentiers de cette ville » Je termine mes dernières boulettes, lorsqu’elle me demande où j’en suis avec celles-ci. « Appelez-moi Zachary. J’ai presque terminé » lui annonçais-je tout en me levant du siège qui craque légèrement pour terminer plus rapidement ce qu’il me reste à faire. Elle dispose les assiettes sur la table et ce qu’elle a fait cuire avant que je ne rapporte à mon tour le plat en faïence au centre de la table. Je passe rapidement un coup de serviette sur mes mains que j’ai au préalablement mouillées avant de m’assoir en face de Minnie, comme elle me l’a demandé de la nommer. J’attrape le plat en même temps qu’elle et nous esquissons le même sourire. « Je vais vous servir, donnez-moi votre assiette » Elle y met la sauce, je lui donne le sel. « On forme une bonne équipe, je devrais vous inviter à mon tour, ainsi vous ne serez plus triste de ne pas me revoir sur votre toit… » Je lui jette un regard par en dessous, piquant ma boulette pour la couper et la porter à ma bouche. Est-ce que je joue moi aussi ? Je le crains, Mlle Reevs est une charmante personne que j’apprécie de côtoyer. « Ça ne vous gêne pas de travailler au Gem ? Avec tous ces hommes qui…ont les mains baladeuses, qui ne vous respectent pas toujours…On m’a appris à respecter une femme, pas à la considérer comme un vulgaire morceau de viande et dans ce genre d’endroit, tous ces hommes n’ont pas mes manières. Ça ne doit pas être agréable tous les jours…mais il faut bien gagner sa vie… »

by beraberel



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 03/10/2016
« Messages : 486
« Pseudo : Beraberel (alex)
« Localisation : Deadwood depuis peu.

Message Sujet: Re: Sur ce toit... Ft Minnie 8th Février 2017, 15:09

sur ce toit


ft. zachary + minnie

En conclusion, après tout ce que j’ai entendu de Zachary, c’est qu’il est bon. Ce n’est pas le genre à venir dépouiller une fille de sa virginité et partir sans un mot. Encore moins de s’enticher d’une demoiselle de mauvaise réputation comme une catin ou une danseuse, telle que moi. Mais je ne cherche pas ses sentiments, simplement une nuit d’ivresse ou plusieurs. Nous attrapons le plat en même temps, ce qui nous fait sourire. « Je vais vous servir, donnez-moi votre assiette » Je lui tends tandis que de l’autre main, je prends la cuillère dans le plat de sauce pour en recouvrir mes boulettes. Puis, je fais de même avec son assiette. « On forme une bonne équipe, je devrais vous inviter à mon tour, ainsi vous ne serez plus triste de ne pas me revoir sur votre toit… » Mon visage se redresse pour croiser son regard fugace. Une invitation ! Ne pas se réjouir trop vite, après tout, c’est peut-être ses bonnes manières qui parlent. Quoi que, ce regard était tout sauf celui d’un gentilhomme qui souhaite remercier l’hospitalité d’une demoiselle. Il y avait une lueur que je suis capable de reconnaître, à force de les voir au Gem. « Ça ne vous gêne pas de travailler au Gem ? Avec tous ces hommes qui…ont les mains baladeuses, qui ne vous respectent pas toujours…On m’a appris à respecter une femme, pas à la considérer comme un vulgaire morceau de viande et dans ce genre d’endroit, tous ces hommes n’ont pas mes manières. Ça ne doit pas être agréable tous les jours…mais il faut bien gagner sa vie… » Je mordille ma lèvre, hésitant à dire la vérité. Est-ce que son regard changera à nouveau. J’ai déjà de nombreux vices, je ne vais pas ajouter celui du mensonge. « Eh bien ce n’est pas si difficile que ça. Vous savez, quand je suis sur scène, les bras ne s’allongent pas miraculeusement donc les mains sont moins fréquents que vous pouvez le croire. Cependant, je ne suis pas que danseuse et il m’arrive, souvent de descendre pour augmenter les bénéfices du patron en incitant les hommes à dépenser. Que ce soit dans l’alcool, dans les jeux et les paris ou auprès des filles à l’étage. » Il relève son regard et j’étire un sourire avant de le baisser sur mes boulettes. « J’ai essayé de nombreux travail avant d’être danseuse, Zachary. J’ai été gouvernante dans une famille, m’occupant des enfants, mais il s’avère que je ne suis pas très douée, ni très à l’aise avec eux. » Je déteste ça, même.

« Lorsqu’on m’a invité à monter sur scène, j’étais dans un saloon à Baltimore. J’y étais occasionnellement, uniquement pour remplacer le pianiste. Il s’avère que je suis plus douée à enchanter les hommes avec mes jambes que mes doigts sur un piano, même si je joue plutôt bien. Mais je n’ai pas le doigté de Monsieur Fitzgerald au Gem, par exemple. » Je porte une bouchée de ma boulette à la bouche pour la mastiquer. J’aime ce plat, simple, mais la petite sauce donne une tout autre saveur au maïs. « Quoi qu’il en soit, ce n’est pas désagréable comme métier. C’est comme partout, il y a des avantages et des inconvénients. » Je lève mon regard, ajoutant avant qu’il ne le demande en riant : « De bons pourboires ! » Et quelques petits plaisirs personnels, que ce soit par le larcin ou les retrouvailles brûlantes avec un partenaire échauffer. « Vous devriez venir voir ce que nous faisons, mais ne venez pas avec un jugement critique sur la présence des danseuses. Regardez simplement le spectacle, peut-être que vous comprendrez mieux. On ne se contente pas de remuer des fesses pour embraser la salle – même si c’est le but recherché – certaines des filles ont vraiment du talent. » Je pense notamment à la petite Jane. Je porte mon verre à mes lèvres pour en boire une gorgée avant de regarder Zachary : « Pourquoi est-ce que vous n’êtes pas marié ? Par choix, par manque de volontaire – ce dont je doute – ou pour une autre raison ? »

by beraberel


thief despite her


by beraberel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 30/09/2016
« Messages : 363
« Pseudo : Farabriver
« Localisation : Deadwood depuis sa création

Message Sujet: Re: Sur ce toit... Ft Minnie 5th Mars 2017, 15:00


☩ Sur ce toit... ☩

Qu’elle le veuille ou non, c’est se servir de la faiblesse de certains hommes pour arriver à faire plus de bénéfices. Ces femmes ne sont guère plus que des objets sexuels mis à la disposition des plus offrants. On ne me retirera pas l’idée qu’une Dame se doit d’être plus respectée que ça. Mon éducation sans doute. Elle me fait sourire, je suis tout le contraire, j’adore les enfants, enfin ce sont eux qui naturellement viennent vers moi. Peut-être parce que je suis très paternel, il suffisait de me voir avec mon jeune frère lorsque j’étais plus jeune. « Je vous crois, je ne suis pas allé au Gem depuis des lustres et je ne compte pas y retourner, même pour boire un verre, je déteste cet endroit » Je prends une boulette dans ma bouche, mâchant longtemps en même temps qu’elle. Je laisse la nourriture descendre, allant porter mon verre à ma bouche pour accompagner le tout. Je ris avec elle, les pourboires bien évidemment, comment n’y ai je pas songé avant. « Comme je vous l’ai dit, Mlle Reevs, je n’aime guère ce genre d’endroit. On y boit trop, l’argent est perdu comme si nous le gagnons avec aisance…Je préfère un bon repas auprès du feu, un coucher de soleil sur un toit qu’une séance de remuage de jambes aussi charmante que cela doit être »

Je termine mon assiette, la repoussant en m’adossant sur le dossier de la chaise. J’attrape la serviette, essuyant ma bouche avant de jeter le morceau de tissu sur la table. J’observe la rouquine avec intérêt, la sondant pour connaitre le fond de sa pensée. Pourquoi ne suis-je pas encore marié…par besoin de liberté ou peut-être que j’idéalise trop la femme avec qui je veux passer ma vie. « Par choix…Ô j’ai eu quelques aventures, je ne suis pas un homme d’Église, mais…aucune femme ne m’a donné l’envie de partager plus avec elle qu’une nuit, de plus, je ne crois plus en Dieu depuis plusieurs années, alors…le mariage est une broutille, je vais juste éviter de le crier haute t fort pour ne pas me faire lyncher par les bigots du coin ! » Elle rit et je fais de même, l’observant de plus en plus, elle est une très belle femme. Elle termine à son tour et je me lève pour débarrasser, remontant mes manches pour placer les assiettes et couverts dans la bassine remplie d’eau. « Le mariage a-t-il une importance pour vous Minerva ? » Elle me rejoint déposant les verres dans la bassine en frôlant mes mains sous l’eau. Je redresse mon visage, plantant mes deux iris clairs dans son regard. Elle veut retirer sa main et je la retiens toujours sous l’eau. J’hésite peu avant de venir approcher son visage d’une main encore humide dans sa nuque, forçant un baiser impulsif et peut-être pas voulu, bien que je sente qu’elle le désire également. Ce petit jeu de la souris et du chat à table, je l’ai ressenti.

by beraberel


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 03/10/2016
« Messages : 486
« Pseudo : Beraberel (alex)
« Localisation : Deadwood depuis peu.

Message Sujet: Re: Sur ce toit... Ft Minnie 13th Mars 2017, 15:31

sur ce toit


ft. zachary + minnie

Ne pas aimer un endroit comme le Gem ne retire en rien le sens artistique d’une danse. Cependant, je ne pense pas qu’il soit sensible à cet art, il est trop décadent pour lui. Et je peux le comprendre, même si c’est étrange de croiser un homme insensible à l’appel de la chair. Il repousse son assiette après avoir terminé et je l’observe, terminant la mienne. « Par choix…Ô j’ai eu quelques aventures, je ne suis pas un homme d’Église, mais…aucune femme ne m’a donné l’envie de partager plus avec elle qu’une nuit, de plus, je ne crois plus en Dieu depuis plusieurs années, alors…le mariage est une broutille, je vais juste éviter de le crier haute t fort pour ne pas me faire lyncher par les bigots du coin ! » Je ris légèrement. Il se lève de table pour débarrasser nos assiettes et je m’essuie les lèvres avant de me lever pour prendre les morceaux de tissu que je lance un peu plus loin, dans un panier dont je dois faire la lessive. « Le mariage a-t-il une importance pour vous Minerva ? » Je grimace légèrement en entendant mon prénom, attrapant les verres sur la table avant de le rejoindre dans la cuisine : « Croyez-le ou pas, mais je crois en Dieu et j’ai – comme toutes les femmes – quelques désirs même si je ne pense pas être prête à les voir se réaliser. Et s’il vous plait, appelez-moi Minnie… » dis-je tout en posant les verres, dans le bac d’eau, frôlant ses mains par la même occasion. Mon regard croise le sien avant que je ne tente de retirer ma main, sauf qu’il me la retient sous l’eau. Nos yeux ne se sont pas quittés. Sa paume humide glisse dans ma nuque, m’entraînant vers son visage pour sceller nos lèvres dans un baiser. Ma poitrine se gonfle soudainement, mes lèvres s’emmêlant avec les siennes sans aucune pudeur. Hélas, ce baiser n’ira pas plus loin à l’instant même ou la porte claque et que mon frère fait irruption dans la pièce, nous forçant à s’éloigner, gênés. « Monsieur Winston ? » Je croise ses yeux, un sourire gêné sur les lèvres avant de me tourner vers mon frère qui semble surpris de le voir ici. « Je l’ai invité à manger ce midi, pour le remercier de ses travaux. » John fronce des sourcils, suspicieux et je m’approche de lui en tapotant son épaule. Je me tourne vers Zachary : « Merci encore pour votre aide pour les boulettes. » Sans attendre de réponse, je quitte la maison.

Il en faut beaucoup pour me faire taire, encore plus pour me troubler depuis cette mésaventure, ce mauvais choix fait dans le passé. Et il s’avère que ce baiser ne m’a pas laissé de marbre, pis encore, il me provoque quelques sensations que je ne souhaite nullement ressentir. C’est à cause de ses belles paroles, de ce sourire charmeur et de son caractère. Maudits soient les hommes bien éduqués et capable de vous séduire avec de belles paroles ! Maudite soit cette sensibilité qui se fait avoir pour la seconde fois ! Je traverse le quartier pour rejoindre rapidement le Gem afin d’aller travailler, même si je ne suis pas censée être présente cette après-midi, je sais que le patron ne refuse jamais d’avoir quelques demoiselles de plus pour la clientèle du jour.

by beraberel


thief despite her


by beraberel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 30/09/2016
« Messages : 363
« Pseudo : Farabriver
« Localisation : Deadwood depuis sa création

Message Sujet: Re: Sur ce toit... Ft Minnie 30th Mars 2017, 22:27


☩ Sur ce toit... ☩

Le bruit de la porte me fait reculer des lèvres pourtant tièdes et agréables de la belle rousse aux yeux clairs. Je fais mine de reprendre la vaisselle, tout en répondant à John qui vient de s’étonner de ma présence chez lui. Enfin d’être sous son toit, plutôt qu’au-dessus, dirons-nous. Minnie donne les raisons de ma présence et je place une assiette sur le sèche vaisselle. Je me retourne lorsque la jeune femme me salue et je lui retourne aimablement. « Merci à vous pour ce repas, Mademoiselle Minnie… » La porte claque de nouveau et je termine en silence la vaisselle, avant de me retourner pour essuyer mes mains, John est à la table, me mirant avec force et je ne joue absolument pas les personnes coupables. Je ne le suis pas, bien au contraire. « Vous devriez vous méfier de ma sœur, Monsieur Winston…Cette rouquine, elle pique et pas seulement au figuré ! » Il sourit en allument sa cigarette et je récupère mon chapeau que je replace sur ma tête. « Merci du conseil, je saurai m’en souvenir…bonne journée… » Je retourne à mon travail, passant plus de temps le soir pour terminer l’ouvrage et ne pas devoir revenir, bien que cela…ne me déplairait pas le moins du monde.

John me rejoint le soir et me donne la dernière partie de la somme pour mon travail. Il plaisante sur le fait qu’il devrait me retirer une partie pour le repas, mais surtout pour le baiser que j’ai volé à ma sœur, ce qui me fait bien sourire et nous plaisantons là-dessus. Cependant, il me demande de garder mes distances avec Minnie, qu’elle est une personne gentille, mais qu’elle a plus tendance à attirer les problèmes que le contraire. « Laissez-moi, en être juge…Ce n’était…qu’un simple baiser…je ne compte pas lui passer la bague au doigt… » Ou pas dans l’immédiat… Je le remercie encore et je prends le chemin de ma maison pour un repos bien mérité en ayant encore dans les pensées l’aimable belle Minerva.

by beraberel


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Bastard and proud of it

Message Sujet: Re: Sur ce toit... Ft Minnie

Revenir en haut Aller en bas
 

Sur ce toit... Ft Minnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Le toit, super endroit pour une sièste... Ou pas. [PV May Willis] [terminé => suite à l'infirmerie]
» Pensée solitaire sur le toit... [Libre]
» Les fesses à l'air par le toit ouvrant d'une voiture...
» Arrêt au toit
» CANICHE ABRICOT M 1 MOIS 4 PATTES SANS TOIT FA 26

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Bastards :: One armed bandits :: Garbage can :: Dead end - Rp-