fais ta pub !
Bonjour, si vous aimez les retrouvailles guimauves, et les situations cocasses, Kelly Eve KIRK n'attends que vous , merci de votre attention :)

Pour mettre votre annonce sur ce panneau d'affichage, rendez-vous dans ce sujet !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Let the Music play avec Gale Fitzgerald

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Let the Music play avec Gale Fitzgerald 12th Décembre 2016, 16:32

Let the Music play  





    Maintenant correctement installés en ville Hailey et Richard devaient se fondre dans le décor. Ils devaient se débarrasser de l'étiquette de nouveaux arrivants, pour que les habitants de Deadwood leur fassent confiance. D'abord prendre des habitudes quotidiennes, des rites, des horaires, pour devenir invisible.
    Hailey inventa un goût particulier pour la musique chez "Daisy Cardigan". Cela lui donnait un très bon alibi pour se rendre régulièrement dans le saloon de ce mr Swearengen. Elle avait ainsi accès direct aux information. Mais, ce n'était pas tout, elle pouvait profiter en toute impunité de l'ambiance.

    Steele attendait que le soleil soit couché et que l'heure du soupé soit passé. Les lanternes de Deadwoods s'allumaient une à une comme les feux de la rampe.
    Hailey passait le plus souvent une robe plus léger qu'elle rehaussait par un châle aux couleurs chatoyantes. Une pince en argent, le cadeau de mariage de sa mère, venait retenir ses cheveux blonds éclaircis par le soleil. Hailey faisait comme si elle ne voyait pas les cheveux blancs qui gagnaient du terrain. Il y avait aussi les rides, celles au coin de sa bouche, et les petites pattes d'oie prés des yeux.

    Une fois à l'intérieur du saloon il faisait bon. Il y avait toujours tellement de monde que la chaleur ne descendait pas en dessous des 25°. Hailey choisissait une table qui n'était pas trés loin de la scène pour écouter l'orchestre jouer et les gens raconter leurs ragots. Il suffisait de tendre un peu l'oreille. Les musiciens n'étaient pas désagréables à écouter eux non plus. Le pianiste avec son air mélancolie avait quelque-chose d'attendrissant.

    Mais ce soir là Steele était d'humeur étrange. Le douze décembre était un jour étrange lui-même dans son histoire. Hailey avait beau avoir tiré un trait sur sa première vie. Elle ne parvenait pas toujours à renier la mémoire de son cœur. Le corps gardait la trace de tout. Voilà quinze ans qu'il avait connu une délivrance dans la petite ferme des Perez. Steele bondit sur la première distraction qu'elle trouva. Elle quitta sa chaise avec empressement pour répondre à l'appel musical.

    Messieurs ! Moi j'accepte le défi !

    "Daisy Cardigan" passait pour la gentille petite bourgeoise, qui s'était rapidement liée de sympathie, avec les courageux mineurs. On l'aimait assez la jolie veuve. Certains avaient même quelques égards envers la "dame".
    D'ailleurs, plus personne n'ignorait maintenant, qu'elle et son cher cousin, étaient ici pour investir leurs biens dans cette terre aride. Ils voulaient, comme tant d'autres, tirer richesses des minerets précieux du coin. Ils avaient même commencé à parler au banquier. Mais, cette fois rien ne pressait.

    Donnez-moi cet engin ! Clama-t-elle en riant.

    Hailey attrapa une chaise et la plaça non loin du piano. Elle récupéra la guitar sèche du moustachu. Le frère qui avait apprit à jouer dans les campements du sud n'était pas une création lui. Josh était en effet revenu en sachant jouer d'un instrument. Mais, jamais il n'avait été d'accord pour le lui apprendre.
    Le premier accord fut timide. Hailey avait l'impression d'avoir les doigts lourds. Elle n'avait pas pratiqué de cet instrument depuis plusieurs années. Mais, elle aimait les défis. Qui plus est ce soir, elle avait envie de chanter. Il n'y avait pas énormément de chanson qu'elle pouvait accompagner à la guitar. Elle choisit de chanter celui qui lui correspondait le plus à elle, pas à cette cruche de "Cardigan".

    Here I stand alone
    With this weight upon my heart...


    Les doigts retrouvaient naturellement les mouvements. Les cordes vibraient. A mesure, que sa voix prenait de l'assurance, les murs du Gem s'effaçaient lentement. Steele quittait le Dakota. Son esprit la portait, loin, très loin.
Revenir en haut Aller en bas
 

Let the Music play avec Gale Fitzgerald

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Let the music play
» Play Doh: T'es plus malin avec tes mains!
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Dedie a Joel/Voodoo music study makes Vatican Library
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Bastards :: One armed bandits :: Garbage can :: Dead end - Rp-