fais ta pub !
Bonjour, si vous aimez les retrouvailles guimauves, et les situations cocasses, Kelly Eve KIRK n'attends que vous , merci de votre attention :)

Pour mettre votre annonce sur ce panneau d'affichage, rendez-vous dans ce sujet !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Belles belles belles comme le jour ~ Sarah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 13/11/2016
« Messages : 208
« Pseudo : Arwin
« Localisation : Deadwood

Message Sujet: Belles belles belles comme le jour ~ Sarah 8th Décembre 2016, 15:37

Belles belles belles comme le jour
Sarah & Ida
Les jupons blancs de toutes les longueurs, le jupon qui bride les genoux et le jupon à traîne dont la balayeuse couvre le sol, une mer montante de jupons, dans laquelle les jambes se noyaient.

Une femme doit pouvoir prendre soin d'elle tout comme prendre soin de son apparence. Pour ce qui est de prendre soi de moi, je met toujours le paquet, métier oblige. Si je travaillais en me négligeant, je finirais vite par atteindre le burn out et ne plus avoir de clientèle. Aussi je m'efforce de rester calme, posée, professionnelle, pour cela je me fait régulièrement des bains relaxants, des petits soins et avec les filles on se fait parfois des massages pour éliminer les tension. Mais une femme digne de ce nom doit aussi soigner sa manière de s'habiller, alors régulièrement je fais un tour dans cette petite boutique de Main Street. Je rachète ce que j'ai trop usé, elle n'est pas fournie comme ces grandes boutiques des grandes villes, mais il y a le minimum nécessaire pour qu'une femme y trouve son bonheur. C'est une boutique mixte, il y a un côté pour les femmes et un autre pour les hommes, les deux parties sont séparées pour plus d'intimité, mais elles appartiennent toutes les deux au même propriétaire. Pour les femmes coquettes c'est un véritable petit sanctuaire, on y retrouve un peu ce qu'on n'a pas normalement dans ce genre de villages reculés.

J'aime venir flâner dans cet endroit, on s'occupe toujours très bien de moi et on me considère, comme toutes les autres femmes, ce qui était plutôt rare là d'où je viens. On savait que trop bien que j'étais une prostituée, alors la considération, je pouvais m'asseoir dessus. Ici on est tous plus ou moins égaux, et les filles du High Time sont réputées pour leur classe et leur beauté, alors on nous accueille comme le messie dans ce genre d'endroit. Aujourd'hui je suis là parce que j'ai besoin d'un nouveau jupon, mais aussi parce que j'ai maillé mes derniers bas. Le début d'après midi est toujours plus calme au saloon alors j'en ai profité pour faire un saut à la boutique, avec un peu de mon argent, pas tout, ce serait pas raisonnable dans ce genre de ville. J'ai prit juste ce qu'il faut et un tout petit peu plus, au cas où je craquerais pour un petit truc, ou deux.

Je crois que ça fait bien une demie heure que je suis entrée dans cette boutique et je n'ai toujours rien acheté, je sais pas pourquoi, aujourd'hui je suis indécise. Trois jarretières me plaisent, mais je dois en choisir une, ensuite une petite coiffe me fait de l’œil mais je n'ai pas encore acheté mes bas et mon jupon et j'ignore si il me restera assez d'argent pour la prendre ensuite. Alors voilà, j'hésite et je traîne. La vendeuse semble avoir cessé d'espéré que je me décide et son visage s'illumine de mille feux lorsqu'une autre cliente entre dans le magasin. Elle s'empresse d'aller l'accueillir et moi je reste à mes problèmes de choix. Lorsqu'elles arrivent à ma hauteur je prends la peine de saluer la nouvelle, par politesse, mais aussi parce que je crois la reconnaître. C'est une fille du Gem, enfin je crois, quoi qu'il en soit elle serait une très bonne perle à rajouter à notre saloon, elle a de la prestance et de la classe et elle est très belle. Je crois qu'elle vient de la haute société, enfin si c'est bien d'elle qu'on m'a parlé. " Bonjour ! Comment allez-vous ? "
Made by Neon Demon



I don't know why You belive in me
Just You and I ⊹ Le verbe aimer est difficile à conjuguer : son passé n'est pas simple, son présent n'est qu'indicatif et son futur est toujours conditionnel. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Re: Belles belles belles comme le jour ~ Sarah 14th Décembre 2016, 22:19

Une femme se devait de prendre « constamment » soin d’elle, et la prostituée davantage. Je devais admettre que mes dettes allaient grandissant au vu de mes dépenses vestimentaires ou auprès de l’herboriste. Cependant, qu’importe, je refusais d’avoir à porter un quelconque bébé ou encore de porter de vieilles guenilles pour n’attirer que les pires. Plus j’étais flamboyante, plus j’avais la chance de « choisir ». Plus j’étais belle, et plus je pouvais apporter de l’argent à Al. Et plus j’apportais de l’argent, plus j’inspirais confiance à ce dernier pour qu’il me laisse gérer deux ou trois choses … et donc déroger à certaines ingrates tâches de prostituées.

Je foulais donc ces poussiéreuses ruelles pour me rendre dans une boutique afin de faire quelques emplettes méritées. Il me fallait à tout prix des bas – les précédents sont dans un état trop pitoyable pour « être » récupérable –, et peut-être des lacets pour mes corsets – tout aussi irrécupérable que les bas –. Je désirais également un nouveau jupon d’un beau rouge. Le dernier en date prenait une teinture trop pâle, me donnant un air d’être défraichi. Il fallait admettre qu’au bout de deux ans, je n’étais plus aussi fraîche qu’à mes débuts, mais ce n’était nullement une raison pour le laisser voir. Je respirais encore la jeunesse, et je devais encore sortir ma tête or de cette « horreur » qu’était mon quotidien. Je voulais une situation : je voulais avoir mon propre établissement, celui d’Al de préférence ou alors une future propre – mais cela nécessitait des fonds que je n’avais pas pour le moment.

Il n’y avait pas de nombreuses boutiques pour les femmes évidemment. Cependant l’une savait faire « l’affaire » temporairement. J’entrais et je fus bien vite accueillie par la vendeuse qui me connaissait. C’était l’une des rares femmes à Deadwood à ne pas me lancer un regard assassin. Je me doutais bien que l’amitié était intéressée : les prostituées dépensaient bien plus qu’une mère de famille respectable. Cette dernière avait des enfants à nourrir, et nullement le temps – ou le besoin – d’avoir à séduire. Cependant, aussitôt après, c’était une autre demoiselle qui me saluait. Je la reconnaissais vaguement : c’était une femme du High Time, un bordel pour personnes très distinguées, ou alors tout simplement une autre cage dorée bien solides – traduit vulgairement.

- Oh je me porte à merveille, répondis-je avec ce sourire de courtoisie que j’offrais à bien du monde, par habitude. Une jolie habitude selon beaucoup. Permettez-moi de vous retourner la question. Vous avez fort belle mine.

Je me tus, attendant patiemment et poliment la réponse de la blonde. Puis, je m’aventurais davantage.

- Je m’excuse si cela vous paraît un brin brutal mais je n’ai pas souvenir que nous nous sommes présentés comme il se doit, mais pourtant nous avons dû nous croiser. Votre visage m’est vaguement familier. Je suis Ruby, une employée au sein du Gem Saloon.

Evidemment, ce n’était nullement mon véritable prénom. Cependant, ce dernier avait été oublié dans les méandres des mémoires. Hormis Al, et encore un ou deux individus, personne ne connaissait mon véritable prénom. Je n’étais que « Ruby », celle qui flamboyait, celle qui était tout en rouge …


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 13/11/2016
« Messages : 208
« Pseudo : Arwin
« Localisation : Deadwood

Message Sujet: Re: Belles belles belles comme le jour ~ Sarah 15th Janvier 2017, 21:51

Belles belles belles comme le jour
Sarah & Ida
Les jupons blancs de toutes les longueurs, le jupon qui bride les genoux et le jupon à traîne dont la balayeuse couvre le sol, une mer montante de jupons, dans laquelle les jambes se noyaient.

La jeune femme en face de moi était extrêmement élégante, malgré ses habits un peu usés. A sa façon de marcher, son port de tête, on deviner sans soucis qu'elle ne venait pas du même milieu que moi, elle n'est assurément pas née dans les bas fonds d'une grande ville poisseuse, sortie de l'utérus d'une catin qui n'avait connu que la déchéance. Non, elle n'était assurément pas comme moi, je me demande encore comment j'ai bien pu si bien m'en sortir, vue là d'où je suis partit. Rien qu'à sa façon de me répondre je sentis la noblesse couler de ses lèvres. Certes ce milieu a souillé son blanc plumage, mais une fille comme moi, qui a toujours baigné dans la merde des maisons closes, je reconnais ce genre de petit signe qui ne trompe pas. Elle me retourna poliment ma question, je ne sais pas trop si j'ai si bonne mine, comme elle le prétend, mais il est vrai que je suis de très bonne humeur, je croque la vie à pleines dents depuis que je suis ici. " Eh bien nous sommes deux, cette journée se présente plutôt bien et j'ai admirablement bien dormi alors je pète la forme comme on dit. " C'est fou, rien que de savoir qu'elle est sûrement issue de la haute je peux pas m'empêcher de parler un peu comme elle, enfin j'essaye. Bizarrement ça rend pas pareil dans ma bouche de catin de mère en fille.

Non loin des bas, je les regarde sans vraiment les regarder tant cette jolie petit bout de femme m'intrigue, je suis sure que Mollie serait folle si elle venait travailler chez nous, et Al aussi ... Ce qui me ferait certainement jubiler, rien que d'y penser je souris. Et puis elle m'interpelle en soulignant que nous n'avons jamais été présentées comme il se doit. C'est vrai que moi, vu que je connais pas mal de monde en ville grâce au boulot et puis parce que je suis assez physionomiste puis aussi parce que j'aime bien les ragots, c'est un peu comme si je connaissais tout le monde. Mais au final faut avouer que je les connais pas tous personnellement, doit y en avoir les trois quart dont je connait pas le prénom et à qui j'ai jamais été présenté comme il se doit. " Oh, oui pardon, en effet on a dû se croiser quelques fois, je fréquente le Gem de temps en temps, l'alcool n'y est pas mauvais. Moi c'est Ida, enchantée. Si jamais un jour Al vous tape sur le système, on sera ravis de vous servir de planque au High Time. " Je sais que c'est un peu osé, mais c'est un peu le plus jolie minois qu'on ai vu en ville depuis un moment et la débaucher serait une sacrée paire deux coups, ramener de chouettes clients et mettre Al hors de lui. C'est non négligeable.

J'étais en train de savourer ma bêtise quand mes yeux se posèrent sur de magnifiques bas légèrement plus originaux que les autres. Un flash, il me les faut, ils plairont assurément à James. Oh, mais pourquoi je me met à penser à lui, je vais commencer à me demander si j'ai pas des sentiments pour lui si ça continue. Après tout on a un petit truc, ça je le sais, mais des sentiments ... Nooooon, j'ai tiré un trait sur ce genre de choses, quand j'ai perdu mon fiancé, et mon bébé. Je me suis blindé le coeur à ce qu'il parait, enfin j'essaye de m'en convaincre du moins. " Vous avez besoin de nouveaux bas vous aussi ? " Je sais pas si j'ai trop le droit de me comporter aussi familièrement avec elle ... Après tout on a toutes les deux le même travail, ,on écarte les jambes pour trois sous, alors je vois pas pourquoi j'aurais pas le droit de lui parler comme à une sœur, une collègue. C'est peut-être ses supposées origines nobles qui me mettent mal à l'aise avec ma question, mais bon, on va faire comme si je le ne pensais pas, on va faire comme d'habitude, je suis totalement confiante en moi, et puis on est au magasin pour dame, en quelque sorte, alors on peut oublier cette petite pudeur qu'on peut avoir en public, ici on est juste des clientes, on est toutes des femmes et on est faites pareil. Je me tourne ensuite vers la vendeuse, me rappelant que j'étais là pour les bas et aussi les jupons ! " Euh excusez moi, vous avez de nouveau jupons ? " Ce serait génial qu'il y ai eu un nouvel arriva, j'aimerais bien avoir de nouveaux jupons, un peu de différence me ferait du bien, même si ce n'est que dans mes sous-vêtements.
Made by Neon Demon



I don't know why You belive in me
Just You and I ⊹ Le verbe aimer est difficile à conjuguer : son passé n'est pas simple, son présent n'est qu'indicatif et son futur est toujours conditionnel. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Bastard and proud of it

Message Sujet: Re: Belles belles belles comme le jour ~ Sarah

Revenir en haut Aller en bas
 

Belles belles belles comme le jour ~ Sarah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Super comme premier jour de travail... (PV Astel)
» TRES BELLES IMAGES
» Les plus belles ruptures IG ~
» Les Belles Romaines...
» Les plus belles femmes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Bastards :: One armed bandits :: Garbage can :: Dead end - Rp-