fais ta pub !
Bonjour, si vous aimez les retrouvailles guimauves, et les situations cocasses, Kelly Eve KIRK n'attends que vous , merci de votre attention :)

Pour mettre votre annonce sur ce panneau d'affichage, rendez-vous dans ce sujet !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 La vengeance est une justice sauvage - Jane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: La vengeance est une justice sauvage - Jane 7th Décembre 2016, 23:09


La vengeance est une justice sauvage
Jane & John


Il lui avait fallut du temps, plusieurs semaines pour décider de ce qu'il ferait de sa vie désormais. John était seul, dans le fond de son jardin, sous cet arbre que sa femme aimait tant, celle-ci y reposait au côté de leur petite fille de seulement 4 ans. Deux vies brisées par la folie d'un homme, d'un groupe, alors qu'ils n'avaient jamais rien demandé à personne. Lui qui avait recherché à fuir la mort l'avait finalement retrouvé dans sa propre demeure, un lien qui pensait pourtant protégé de toute cette haine que l'on peut trouver dehors. Il était pourtant bien placer pour savoir qu'on n'ait jamais sûr de rien dans la vie, mais il avait espéré pouvoir vivre comme tout à chacun. En tout cas ne pas retrouver sa femme et sa fille dans une marre de sang sans qu'il ne comprenne pourquoi. Il était parti juste pour une journée, vendre les jeunes chevaux pour avoir assez d'argent pour passer l'hiver. Rien ne lui avait laissé présager la découverte macabre qui fut la sienne lorsqu'il poussa la porte d'entrée de la maison construite de ses mains. Sa femme agonisante, tenant contre elle le corps déjà froid de leur fille. Elle n'avait eu la force de dire qu'un mot, le nom d'un homme, celui de son assassin. Un homme que John ne connaissait pas, du moins pas en personne, mais il en avait entendu parlé. De longs jours lui furent nécessaires pour réussir à faire le tri dans son esprit, tenter d'apaiser un peu la colère pour ne pas devenir tout simplement dingue. Le pire dans tout ça, c'est qu'il était habitué à la mort et que creuser les tombes de sa femme et de sa fille ne lui parut même pas plus difficile que ça. Il l'avait fait tant de fois lors de la guerre qu'il le faisait désormais avec un certain automatisme. Il était resté seul, assis sur un chaise pendant un temps considérable avant de finir par exploser pour tout envoyer voler. Puis il avait décidé de faire un choix, accepter la mort de sa femme et de sa fille et continuer sa vie ou se redresser et partir tuer celui qui avait osé assassiner deux innocentes. John était pourtant un homme réfléchi, bien peu apte à la vengeance, mais il y avait des choses qu'il ne supportait pas et l'injustice en faisait partie. Si sa femme avait été tué et sa fille par la même occasion, ce n'était ni pour une question de terre, de bétails ou de voisins mécontents, mais une erreur, ce n'était pas sa femme qui était visée, mais bien sa soeur: Jane.

Jane, il avait été amoureux d'elle à une époque avant d’éprouver des sentiments pour sa sœur aînée, dans le fond il ne l'avait jamais oublié. L'amour est un sentiment étrange, difficile à dompter, mais il était tombé amoureux de sa femme et c'était bien ça qui comptait réellement. Sauf que maintenant celle-ci n'était plus, tout simplement parce qu'elle était la sœur de E. Jane Younger. Jane avait cette tendance à ne pas se faire d'amis, c'était plutôt le contraire. Si John n'avait aucune envie de la revoir, il savait cependant que c'était la seule à pouvoir l'aider à se venger. Étrange coïncidence que de partir trouver de l'aide chez la personne qui est sans la vouloir la raison de la mort des deux personnes les plus importantes de sa vie. Alors John prit une décision radicale, il vendit ses chevaux à un ami éleveur voisin, fit de même avec sa maison qui trouva rapidement preneur et prit la direction de Black hills. Par chance, Alphae correspondait régulièrement avec Jane, une aubaine qui permit au jeune homme de prendre la bonne direction et ne pas passer des années à chercher Jane. Elle avait tendance à savoir disparaître et cela était vrai depuis qui la connaissait, même avant qu'elle n'ait épousé cette vie de bandits de grands chemins. D'une certaine façon ça lui ressemblait elle avait toujours aimé être insaisissable. Ravalant ses souvenirs, il claqua la langue et s'éloigna de cette terre qui l'avait tant chéri. Désormais, elle faisait parti du passé. Quand à son futur, pour le moment il était incapable de l'envisager. Le seul but qu'il avait c'était de mettre un balle dans la tête de l'homme qui avait osé tuer sa femme.

Il lui fallut plusieurs semaines de voyage pour arriver enfin à hauteur de Black hills, les collines s'élevaient désormais derrière lui et il resserra les rênes pour arrêter sa monture. L'étalon renâcla avant de laisser avancer son encolure vers le sol pour cueillir les quelques brins d'herbes séchés qui se trouvaient à porté de naseaux. Le territoire des Lakotas se trouvaient sous son nez, il allait devoir faire vite, même s'il connaissait plusieurs dialectes indiens, il préférait éviter de les rencontres, surtout sur leur territoire. C'était une chose à éviter, si on cherchait à rester en vie.

Heureusement pour lui, John connaissait la route qui menait chez la sœur de Jane et arriva à s'y rendre sans trouver la mort dans d'horribles circonstances. Il fit repasser son cheval au pas avant de passer sa jambe par dessus sa selle pour se laisser descendre. Pour le moment tout était calme, mais il avait tendance à se méfier, surtout quand il savait que Jane se trouvait dans les barrages. La jeune femme était souvent méfiante et il préférait éviter de tomber dans un de ses pièges loufoques. Il attacha son cheval à l'ombre et se dirigea vers la porte d'entrée. Sa main se porta à son chapeau qu'il retira tandis qu'il montait les marches qui menait au perron. Ses éperons claquaient dans l'air, un son qu'il avait toujours apprécié, même si, il s'en servait peu en réalité. Il chercha à prendre un air serein, mais il en était incapable, la douleur se lisait sur son visage et le simple fait de savoir qu'il allait devoir annoncer la nouvelle suffisait à accentuer ses traits. Si John en voulait à Jane, il en voulait finalement beaucoup plus à lui même pour ne pas avoir su les protéger. Mais pour le moment il était plus facile de détester quelqu'un d'autre. Le rouquin frappa à la morte, rien. Un long soupire s'échappa de sa gorge, ça commençait bien.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
 

La vengeance est une justice sauvage - Jane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» prédateur sanglant "justice sauvage"
» Gjaest - 1.1 - Justice Sauvage
» La justice de Raphael [Terminé]
» HAITI-Justice : Un Système Judiciaire Qui Pirouette.
» Les oubliés de la Justice haitienne...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Bastards :: One armed bandits :: Garbage can :: Dead end - Rp-