fais ta pub !
Bonjour, si vous aimez les retrouvailles guimauves, et les situations cocasses, Kelly Eve KIRK n'attends que vous , merci de votre attention :)

Pour mettre votre annonce sur ce panneau d'affichage, rendez-vous dans ce sujet !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Long time, no see {ft. Dean}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Long time, no see {ft. Dean} 19th Novembre 2016, 12:10


   
Long time, no see
Dean & Isaiah
« J’ai du goût pour trop de choses que je mélange, m’attardant à courir d’une étoile filante à une autre jusqu’à temps que je me casse la figure. Voilà ce que c’est que de vivre dans la nuit, voilà ce que ça fait de vous. Je n’avais rien à offrir à personne que ma propre confusion. » J. Kerouac


Calme plat dans les collines. La fin du jour grignotait déjà l'horizon et la nuit tomberait bientôt sur les Black Hills, recouvrant la terre de son voile de silence. On était pourtant pas si loin de la ville, à peine à quelques miles. Mais nichées au creux d'un vallon, ses terres bénéficiaient d'un calme relatif. Si on pouvait qualifier de terres ces quelques arpents cachés au bas d'un relief vallonné, ombragés par les branches maigres des arbres. La végétation avait souffert de l'été et tout avait viré au jaune et à l'ocre, emprunt d'un voile de poussière que soulevaient à longueur de journée les sabots des chevaux. De l'autre côté de la colline, sans qu'il puisse le voir, le murmure indistinct de Whitewood creek lui rappelait un peu la maison de son enfance et la source qui coulait à l'arrière. Mais la vieille bicoque du présent n'avait rien à voir avec celle du passé, construite de bric et de broc, paraissant toujours sur le point de s'effondrer au moindre souffle de vent. Mais elle tiendrait, il s'en était assuré. Et lorsque le soir venu, Isaiah s'installait sous la véranda pour rouler son tabac, il éprouvait parfois la fierté de celui qui avait construit son empire de ses mains. Quel empire ! Une simple maison, quelques arpents d'herbe sèche et un enclos où une poignée de mouton errait. C'était déjà plus que ce qu'il avait pu espérer jamais posséder en débarquant à Deadwood. Et ce qui se cachait sous le plancher de la maison avait bien plus de valeur. Bien que le contrebandier garde jalousement l'accès à la cave, qui se trouvait au cœur même de ses petites affaires.

Une silhouette en haut de la colline se dessina à contre jour et un demi sourire sans surprise vint se dessiner sur ses lèvres. Il aurait du s'attendre à le voir débarquer un jour. Mais il fallait avouer que le gamin l'avait fait plus vite que lui, déjouant ses pronostics. Mais cela faisait trop longtemps qu'ils gravitaient l'un autour de l'autre sans jamais mettre carte sur table, trop réservés pour ça. Ces histoires de famille c'était du sentimentalisme bon marché, il ne voyait pas bien comme il aurait pu l'approcher. Il s'en était douté de prime abord, un peu comme un drôle de pressentiment qui refusait de le quitter. Mais le contrebandier avait compris que quelque chose clochait en entendant son nom. Un patronyme qui avait réveillé de vieux souvenirs dans sa mémoire. Des souvenirs qu'il pensait effacés pour toujours. Comment abordait-on le sujet avec un frère qu'on a pas revu depuis plus de vingt ans ? Ils étaient presque des étrangers l'un pour l'autre mais Isaiah ne pouvait s'empêcher de se demander comment il avait atterri dans cette ville de hors la loi. Le hasard avait un drôle de sens de l'humour et quelqu'un devait bien se marrer là haut.

« T'es loin de ton terrain de chasse habituel, lança-t-il en guise de salut, qu'est ce qui t'amène ici ? »


   
fiche codée par shirosaki
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 30/09/2016
« Messages : 363
« Pseudo : Farabriver
« Localisation : Deadwood depuis sa création

Message Sujet: Re: Long time, no see {ft. Dean} 27th Novembre 2016, 17:36

J’n’avais pas une véritable envie d’aller taper la causette avec le type du bas de la colline. J’savais qu’il était, pas compliqué d’savoir lorsqu’on porte le même p’tain de nom de famille et la trogne qui en dit plus long que n’importe quoi d’autre. J’me souvenais pas grand bien de ma famille, celle qui habitait encore au Kansas. J’sais qu’ils étaient en vie pour la dernière fois où j’étais passé dans leur coin, mais eux…y savaient que l’p’tit Dean, il avait survécu à la rivière. J’aurais pu l’dire, mais…après des années, j’voyais pas trop l’utilité. Ma famille, c’était les Cheyennes, plus eux. Alors, lui, j’savais même pas s’il m’r’mettait. Enfin…j’avais quels doutes, les r’gards et tout, ouais…on a été frangins…dans une autre vie, pour sûr !

J’passe le chemin avec mon cheval et ma mule qui suit comme elle a envie, à c’train là, je n’arriverai pas vite, au moins, ça m’laisse le temps de réfléchir, j’vais pas m’plaindre. J’maudis un brin le boss d’m’avoir choisi pour c’boulot. Mon cigare à la bouche, j’marmonne entre mes dents pour que l’bourricot il s’presse un brin. « T’vas t’bouger le cul ! » Les mules s’est pire qu’les bonnes femmes ! Toujours à la traine et l’envie d’te retarder à tout moment. V’là pourquoi j’m’encombre pas d’une femme ! Pour qu’elle m’dise ce que doit faire et pas faire, qu’j’sois obligé d’rentrer tous les soirs ! non !!!

J’passe le vallon, apercevant la bicoque sans prétention d’mon potentiel frangin. J’le regarde, assis à sa véranda. J’aurais bien souri de l’ironie de la situation, après tout, on s’évitait comme la peste en temps ordinaire.

Isaiah : T'es loin de ton terrain de chasse habituel…qu'est-ce qui t'amène ici ?

L’sourire que j’voulais pas lâcher éclate pourtant sur mon visage, p’t’être plus une grimace d’ailleurs avec le cubain au bord de ma bouche. « Les affaires, l’ami….les affaires… » Lui lançais-je assez nonchalamment. J’tire sur les rênes de la bête qui râle à son tour avant de stopper devant l’baraque de Barrett. J’descends sans plus de cérémonie, décrochant de la mule plusieurs sacs que je viens poser sur les marches d’son perron. « Al, veut qu’tu gardes quelques petites choses pour lui ! … Et…j’dois récupérer des affaires…Y a un type qui n’aura plus b’soin d’un truc qu’il y a chez toi ! Un dénommé…Clinton… » J’crache par terre en jetant le reste de mon cigare. Premier regard véritable sur son faciès, j’me souviens tellement pas de lui…si vaguement…c’est lointain, tout c’bordel !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Re: Long time, no see {ft. Dean} 2nd Décembre 2016, 18:11


   
Long time, no see
Dean & Isaiah
« J’ai du goût pour trop de choses que je mélange, m’attardant à courir d’une étoile filante à une autre jusqu’à temps que je me casse la figure. Voilà ce que c’est que de vivre dans la nuit, voilà ce que ça fait de vous. Je n’avais rien à offrir à personne que ma propre confusion. » J. Kerouac


Le gamin s'était approché bon grès mal grès, tirant derrière lui une mule qui avait l'air de faire tout ce qu'elle pouvait pour le ralentir. Et à en croire son expression renfrognée, ça devait durer depuis un certain temps. Mais ce qui intéressa vraiment Isaiah se furent les sacs que transportaient la pauvre bête, signe qu'il était là pour les affaires. Pour quoi d'autre ? Ca n'était pas comme s'ils allaient s'échanger un verre pour parler du bon vieux temps. Leurs relations étaient cordiales mais ça s'arrêtait là. Et puis il n'était probablement même pas là pour son compte mais pour celui de son patron.

« T'sais comme ça marche ? L'argent et après je prends ta marchandise, répondit-il avait le sourire carnassier de celui qui fait des affaire, ton patron à déjà réglé pour c'que tu dois déposer mais pas pour ça. Est ce que j'dois demander ce qu'il est arrivé à ce crétin de Clinton ? »

Pas de surprise pourtant. Ce bon vieux Al faisait régulièrement des affaires avec lui et s'il traînait une réputation qui sentait fort le souffre, il restait toujours réglo quand il s'agissait d'honorer ses dettes. Autrement Isaiah aurait arrêté de travailler avec depuis longtemps déjà. Se levant, il se saisit d'un sac avant d'indiquer au petit de l'imiter pour aller porter le tout dans la réserve. Le réduit est minuscule, une pièce fermée à l'arrière de la cabane. Il se garda bien d'ouvrir la trappe au sol, la véritable cachette où il entreposait tout ce qui avait de la valeur. Les marchandises de Swearengen attendaient bien sagement à la porte, prêtes à être chargées sur la mule et ils ramenèrent le tout vers l'extérieur. Mais le contrebandier ne chargea pas immédiatement les sacs, attendant son paiement avant tout.

« Les bons comptes font les bons amis, répondit-il, c'est c'que disait mon vieux quand j'étais môme. Bien que j'sois pas retourné au Kansas depuis belle lurette. Toi non plus j'suppose hein ? »

Plaisanterie à peine voilée. Il ne savait même pas ce qu'était devenu sa famille et ses parents. Le vieux il l'avait même pas suffisamment vu dans sa vie pour avoir une réelle relation avec. Il se contentait d'aller et de disparaître, toujours d'un chantier à l'autre. Quant à ses soeurs et sa mère, il n'avait jamais voulu leur causer d'autres ennuis et puis il avait tiré un traitssur cette vie depuis longtemps. Peut-être qu'elles le croyaient mort. Isaiah ne savait pas encore comment il réagirait en reparlant de ça. Il se renfrognerait peut-être. Il aurait de quoi.



   
fiche codée par shirosaki
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 30/09/2016
« Messages : 363
« Pseudo : Farabriver
« Localisation : Deadwood depuis sa création

Message Sujet: Re: Long time, no see {ft. Dean} 9th Décembre 2016, 20:26

Est-ce qu’il pouvait d’mander ? Oui, il pouvait, mais j’répondrais pas. Les affaires du boss ne regardent qu’lui et moi, j’suis juste présent pour faire mon job. Ni plus, ni moins. « D’sons qu’il a pas misé sur l’bon canasson ! » Il ne tira rien d’plus de moi, frère ou pas, j’lui dois rien ! C’est un parfait inconnu, et j’m’en contente. Barrett attrape l’un des sacs et j’lui emboite le pas bien sagement, d’hab’, c’est pas moi qui fait affaire avec Isaiah, j’m’en serais bien passé d’ailleurs. Bah oui, comme tout l’monde. On ne fait pas un boulot sans être payé. Mon sang s’glace, le Kansas…le vieux, c’est l’paternel, j’suppose. « P’t’être bien, oui ! J’sais pas trop de qui tu causes…J’ai pas r’vu la ferme depuis mes six années ! Sans doute qu’ils sont encore là-bas…Qu’est c’que j’en ai à foutre ! L’passé, j’en ai cure, Barrett ou pas ! » J’le toise bien gentiment de mon regard azuré avant d’sortir d’mon pardessus une bonne bourse remplie. « Pour toi ! »

Sans plus de cérémonie, j’le laisse attraper la sacoche de cuir et j’ramasse le barda pour le placer sur la mule. J’dis trop rien, j’me contente de charger la bête qui n’est pas bien contente de son sort, mais j’l’ai payé pour ça, elle n’a pas intérêt à me faire des ennuis. J’sens le regard d’mon frère sur moi et après tout, pourquoi pas. Je sangle bien j’lui jette un regard avec un mouvement d’menton comme pour l’désigner lui. « J’pensais pas d’voir affronter un d’ces jours un membre d’la famille, je m’souviens pas de grand-chose d’la ferme. Sauf…p’t’être d’la mère et encore, j’suis pas certain…C’est la ressemblance et l’nom, j’suppose qui t’a mis la puce à l’oreille, non ? » J’sais pas pourquoi j’entame cette conversation, qu’est ce que je crois, qu’il va m’offrir un verre l’œil et qu’on va parler nos vies…j’ suis pas un type qui raconte son existence, j’l’ferai même pas l’jour d’ma mort !

Je l’mire, il s’allume un cigare, point commun entre lui et moi. Si la p’tite du saloon m’avait pas un jour d’mandé si Isaiah n’était pas mon frère, j’me serais jamais vraiment posé la question ! Et puis…l’boss l’avait hélé par son nom et putain d’bordel, j’ai fait un bond s’jour là ! Fallait être complètement idiot pour n’pas faire l’rapprochement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Re: Long time, no see {ft. Dean} 15th Décembre 2016, 09:32


   
Long time, no see
Dean & Isaiah
« J’ai du goût pour trop de choses que je mélange, m’attardant à courir d’une étoile filante à une autre jusqu’à temps que je me casse la figure. Voilà ce que c’est que de vivre dans la nuit, voilà ce que ça fait de vous. Je n’avais rien à offrir à personne que ma propre confusion. » J. Kerouac


Comme prévu il s'était bien gardé de dévoiler le pourquoi du comment. Mais ça Isaiah s'y attendait un peu. Dans le coin, il valait mieux parfois ne pas trop être au courant de ce qui se tramait. Ca rallongeait un peu l'espérance de vie. Et tant qu'on le payait, la marchandise allait au plus offrant. La cargaison de ce bon vieux Clinton traînait là depuis des semaines et en écoutant les quelques rumeurs qui traînaient dans le coin à son propos, le contrebandier avait bien compris qu'il ne reviendrais pas la récupérer de si tôt. Voire même pas du tout. Un concours de circonstances qui allait bénéficier à Al. Comme bien souvent d'ailleurs.

Dean avait l'air d'osciller, comme un gamin ne sachant pas sur quel pied danser. Mais chacun des deux évita d'aborder des sujets qui fâchent alors qu'ils s'occupaient de charger la mule. Une fois son argent entre les mains, Isaiah avait jeté un bref regard surpris dans sa direction avant de bien vite reprendre contenance. Ses six ans ? Impossibles de comprendre exactement de quoi il parlait s'il refusait de s'expliquer mais l'homme réalisait que certaines choses avaient dû se passer après son départ. La vie n'avait pas attendu son retour pour suivre son cours apparemment. S'il retournait au Kansas il tomberait probablement des nues.

« Ca fait bien vingt ans que j'y suis pas retourné, admit-il, alors je serais pas foutu de te faire la leçon là dessus. »

Le passé c'était comme un de ces boulets qu'ils collaient aux prisonniers au pénitencier du comté, si vous ne coupiez pas la chaîne, vous vous retrouviez à traîner votre poids indéfiniment. Isaiah s'était débarrassé du sien depuis bien longtemps mais ça ne l'empêchait pas de se demander ce qui avait bien pu arriver au petit gamin qu'il avait laissé au Kansas deux décennies auparavant.

Tabac au bec, il s'était accoudé à l'un des pilier de la véranda pour se donner une contenance et cacher sa surprise. Il ne s'était pas attendu à ce que le gamin fasse le premier pas et aborde le sujet. Bien sûr que le nom lui avait mis la puce à l'oreille. Une fois qu'on savait il était impossible de passer à côté de la ressemblance physique. Les commérages avaient fait le reste. On murmurait quelques ragots en ville sur les frères Barrett et ce qui avait pu les précipiter dans ce coin perdu. Mais les principaux intéressés eux-même n'avaient pas la réponse à cette question.

«  Le nom bien sûr, répondit-il, mais le p'tit Dean que j'ai laissé au Kansas avait clairement pas le même profil. notre pauvre mère a fait ce qu'elle pouvait avec une portée de gamins mal élevés sur les bras. On lui a clairement pas facilité la tâche et t'étais pas en reste à ce que je me rappelle. Moi non plus. Probablement qu'elle s'attendait pas à ce que je me fasse la malle comme j'ai fait. »


   
fiche codée par shirosaki
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Bastard and proud of it

Message Sujet: Re: Long time, no see {ft. Dean}

Revenir en haut Aller en bas
 

Long time, no see {ft. Dean}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Brazava ♦ Long time no see...
» long time no see. ➢ CRASHWOOD. {pv. crash}
» It's Been A Long Time [with Faith] (RP MIS EN PAUSE)
» MEGHAN ♔ Forever is an awfully long time
» Long time ago (Aloysia&Sebastian)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Bastards :: One armed bandits :: Garbage can :: Dead end - Rp-