fais ta pub !
Bonjour, si vous aimez les retrouvailles guimauves, et les situations cocasses, Kelly Eve KIRK n'attends que vous , merci de votre attention :)

Pour mettre votre annonce sur ce panneau d'affichage, rendez-vous dans ce sujet !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Music is the Universal language | "Minnie" Reevs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Music is the Universal language | "Minnie" Reevs 18th Novembre 2016, 21:56

Music is the universal language


Certains appelleraient cela le destin. D'autre, le Karma. Quoiqu'il en soit en vérité, voilà qu'après les pianos récalcitrants, c'était ses partitions s'étaient faites la malle. Où Diable avaient-elle bien pu passer? Cela faisait maintenant plus d'une demi heure qu'il retournait sa chambre, sans succès. Elle n'était pas si grande, il aurait donc dû se rendre à l'évidence mais il refusait en bloc. Ah misère! Les clients qui commençaient à joyeusement s'agglutiner dans la grande salle. Et le vacarme grandissant lui indiquait que s'il ne descendait pas bientôt les distraire de quelques airs, ce ne serait plus que le cadet de ses soucis.

Oh, il aurait pu jouer sans. Il en connaissait par cœur. Il était également capable d'improviser, pour compenser celles dont il aurait oublier les enchaînements. Pourtant il était là, gilet ouvert et cheveux en bataille, à chercher pour la énième fois sous ses draps. La vérité était que cela lui faisait peur. Descendre dans la masse sans le parachute que représentaient ses bouts de papiers lui semblait incommensurable. Insurmontable même. Cela avait toujours été le cas. Petit déjà, il s'était toujours caché derrière ses cahiers et ses livres. Puis plus tard ses tissus et son mètre ruban. Cela ne faisait pas partie du rôle qu'il s'était approprié pour faire profil bas. C'était sa véritable nature. Un petit enfant fragile qui avait survécu dans un écrin quelque peu ridé. Comme quoi, tout pouvait arriver.

Et cela se confirmait souvent quand on se retrouvait face au mur. Ce fut rapidement son cas, car bientôt on l'appelait à descendre. Inspiration. Panique intérieure. Expiration. Tout en se rhabillant, il cherchait activement une meilleure solution, mais rien ne vint. Pas même un coup de main du divin. Juste une paire de mains flageolante attrapant la balustrade à la sortie de sa chambre. Ses pas dans l'escalier lui semblaient résonner comme jamais. C'était amusant de voir à quel point l'absence d'un béquille qu'on utilisait même pas pouvait chambouler un homme. Au moins celui-ci. Il fallait néanmoins avancer.

Dans sa marche funèbre vers son piano, il croisa une petite nouvelle. Elle était arrivée seulement quelques jours après lui ce qui les rassemblait dans la même catégorie aux yeux des habitants de Deadwood plus anciens. Pour autant, ils n'avaient guère échangé plus que quelques salutations. La faute au sur-dramatique et discret petit Gale, certainement. Et ce soir là ne dérogeait pas à la règle. Surtout quand il se faisait un monde de quelques feuilles disparue.

▬ Ms. Reevs. articula-t-il, un timide sourire sur les lèvres.

S'il avait eu son chapeau, sans doute en aurait-il touché le bord abîmé pour appuyer ses propos et lui souhaiter une bonne soirée en gentleman qu'il était mais ses mains était vides. A son plus grand damne.

Se détournant du droit chemin, comme pour éviter au plus long d'affronter en face des touches qui avaient été un jour blanches et noires, il s'approcha du bar. Son cerveau lui criait whisky, breuvage de courage, mais il résista. Et ce malgré la tension qui irradiait ses muscles.

▬ U-Un verre d'eau, s'il vous plaît ? demanda-t-il, sans trop d'assurance.

Il ignorait si les réserves d'eau pure était suffisante. Ou même simplement suffisamment bien conditionnée après une journée aussi tempérée qu'il l'avait eu mais, au pire, que risquait-il? De tomber malade? Cela lui donnerait vingt-quatre heures supplémentaires pour retrouver ses partitions. Ça n'était pas si mal quand il y réfléchissait un peu. Un peu seulement. Ah ces maudits bout de papiers; quand ils les retrouveraient...


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 03/10/2016
« Messages : 486
« Pseudo : Beraberel (alex)
« Localisation : Deadwood depuis peu.

Message Sujet: Re: Music is the Universal language | "Minnie" Reevs 29th Novembre 2016, 17:14

Music is the Universal language

Petite pause salvatrice après plusieurs heures à se bouger sur la scène pour faire plaisir à la clientèle. Ce soir, je fuis la scène pour déambuler entre les tables, côtoyer quelques cuisses afin de tenir compagnie et d’inciter les hommes à dépenser toujours plus, que ce soit dans les paris, dans l’alcool ou auprès des filles à l’étage. Je soupire, passant un linge sous ma crinière rousse pour me délester de quelques gouttes de sueur. Les journées au Gem sont longues et éreintantes, mais quel plaisir lorsqu’à la fin de la nuit ou de la soirée – en fonction des jours – je viens toucher mon solde auprès du patron. Je passe ma main à l’intérieur de mon bustier pour retirer ce que j’ai dû chiper encore, sans vraiment le vouloir. J’observe mon vol avec les lèvres pincées, des partitions. Il n’y a qu’une personne qui en possède et c’est Gale, le pianiste. Je doute qu’il apprécie cette disparition, quand bien même il n’en aurait pas l’utilité, ça reste des partitions toujours utiles ou avec une valeur personnelle. Il va falloir que je lui rende, même si l’idée de m’en séparer me fait grimacer. Difficile d’aller contre cette nature de voleuse que je ne contrôle pas. Je les glisse dans mes affaires avant de ressortir pour retourner dans la grande salle. En chemin, je croise le pianiste et j’étire un sourire à son salut discret et timide. Je le mire se diriger vers le bar plutôt que son instrument, est-ce qu’il s’en est déjà rendu compte ? Peut-être que je devrais aller lui en parler tout de suite, histoire de pouvoir lui rendre avant qu’il ne reprenne son « service » pour la soirée. J’inspire, comme pour me donner du courage, puis je le rejoins. Quelques minutes de relâches ne vont pas me causer ma place, je ne râle jamais et je ne fais pas d’histoire, pour le moment et j’espère ne jamais en faire. « Mr Fitzgerald ! » Le barman vient déposer un verre devant lui et je fronce des sourcils. Je demande un petit remontant pour me booster durant les prochaines heures, tournant le regard vers le pianiste : « Vous allez bien ? »


Quelques mots, histoire de faire la conversation, avant de lui dire. C’est stupide quand on y pense, car je suis la voleuse, mais bien involontairement et malgré moi. J’espère qu’il ne va pas me dénoncer… ça serait bête de perdre ma place après seulement quelques jours, ou pire, ma main pour quelques feuilles. « Si… », je me racle la gorge, posant mes coudes sur le comptoir avant de boire mon verre d’une seule traite : « si vous cherchez vos partitions, elles sont avec moi. » Je sens que son attention m’est entièrement acquise et je grimace en me tournant vers lui, penaude. « Je suis désolée, je les ai… je vous les ai empruntés pour… » Mes joues rosissent légèrement, je m’emmêle dans mes excuses lamentables : « En vérité, je vous les ai volés, mais bien involontairement Mr Fitzgerald, c’est la vérité. Je veux vous les rendre, mais s’il vous plait, ne le dites à personne… J’aimerai rester travailler… » J’ose un regard suppliant, après tout, je ne risque rien à tenter de l’attendrir ou de l’amadouer. Je pourrais aussi essayer de le charmer, mais j’ai un doute sur l’efficacité de cette option.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Music is the Universal language | "Minnie" Reevs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dedie a Joel/Voodoo music study makes Vatican Library
» Music Mania V
» Music is my life •
» [MINI-EVENT] One, two, three, four... Let's go music !
» Music Mania

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Bastards :: One armed bandits :: Garbage can :: Dead end - Rp-