fais ta pub !
Bonjour, si vous aimez les retrouvailles guimauves, et les situations cocasses, Kelly Eve KIRK n'attends que vous , merci de votre attention :)

Pour mettre votre annonce sur ce panneau d'affichage, rendez-vous dans ce sujet !



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Rien de mieux qu'un bon casse au réveil! [DEAN!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Rien de mieux qu'un bon casse au réveil! [DEAN!] 13th Novembre 2016, 13:12


- Premier post -

Aux premières lueurs de l'aube, il régnait une sorte de calme étrange dans le saloon. Il n'était pas fermé, car l'établissement ne fermait quasiment jamais - juste quelques heures en matinée pour permettre au personnel de nettoyer et se reposer -, mais c'était l'heure où les bourrés dormaient sur les tables, ou par terre dans la boue de la rue. L'heure où ses filles somnolaient sur des chaises, ou dans les bras de clients qui tentaient encore de s’effarer dans les chambres du haut, rien de très glorieux, pour personne. Mais tant que tout ce petit monde payait, ils pouvaient faire - presque - tout ce qu'ils voulaient.

Un de ses videurs sortaient les plus emmerdants par le col et les jetaient tête la première dans la rue principale, sans aucun état d'âme. Le patron, quant à lui, était accoudé derrière son comptoir, des lunettes sur le nez, à faire les comptes de la soirée qui venait de se passer. Il dormait, oui, mais peu et quand le temps le lui permettait. Une nuit aussi agitée que celle qu'il venait de vivre, ne lui avait pas encore permis de fermer les yeux.

Un de ses hommes arriva alors avec un air presque gêné. Levant les yeux sur lui, Al se rendit bien rapidement compte que quelque chose ne tournait pas rond. Sans trop lui permettre d'y mettre les formes, il le somma de lui dire pourquoi il tirait une tête de trois kilomètre de long. Dans un langage des plus fleuri. Car oui, Swearengen, n'était pas connu pour être délicat et fin. Mais quand il apprit de quoi il en retournait, il ne manqua pas de pousser un nouveau juron. Il ne manquait plus que ça.

Posant sa plume, fermant le bouquin de compte qu'il avait devant lui, le plaçant sous son bras, il passa de l'autre côté du bar, sans plus attendre. Il devait rapidement prendre une décision. Passant à côté de l'un de ses hommes de confiance, il balança un coup de pied dans la chaise sur laquelle il était à moitié assoupi.

- Debout! Va me chercher "Shooter" et au pas de course! Qu'il ait les idées claires!

Ce qui annonçait rapidement la couleur. Le patron n'était pas d'humeur et si d'apparence, il semblait encore assez calme, ça ne démontrait pas le feu intérieur. Mais il savait parfaitement se contrôler. Règle numéro un, pour rester en vie longtemps, d'ailleurs. Ne pas se laisser emporter par ses émotions. Et surtout, ne pas le montrer.

D'un pas rapide, il montait déjà l'escalier qui le menait à l'étage du Gem, vers la porte de son bureau. Le temps n'était pas avec eux, loin de là même. Dean avait sérieusement intérêt à arriver dans les prochaines minutes et en forme, s'il ne souhaitait pas se faire engueuler comme du poisson pourri, alors qu'il n'avait encore rien fait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 30/09/2016
« Messages : 363
« Pseudo : Farabriver
« Localisation : Deadwood depuis sa création

Message Sujet: Re: Rien de mieux qu'un bon casse au réveil! [DEAN!] 13th Novembre 2016, 21:32

L’espace confiné de la chambre semble rétrécir autour de moi alors que j’ouvre les paupières sur cette pièce qui n’est pas la mienne. Près de moi, le corps d’une belle jeune blonde rencontrée hier soir à la descente du train. Elle voulait des renseignements, ça s’est fini dans une chambre d’hôtel. Sacrée nuit d’ailleurs, la gosse a des ressources, j’sais pas trop ce qu’elle vient faire ici, mais j’pense qu’elle peut facilement être dans le métier, p’t-être que je vais lui proposer le Gem. Ouais, ce n’est pas une vie, mais ça permet de vivre, elle aurait un toit, à manger et de l’argent. Al n’est pas un mauvais bougre, il suffit de bien le connaitre et s’il s’énerve contre vous, c’est qu’t’as pas bien fait ton boulot. Mon visage pivote dans la direction de la gamine, j’dis ça, parce qu’elle a tout juste la vingtaine la fille. Un beau brin de fille, mais paumée. Elle a soi-disant tout vendu pour venir ici, chercher son paternel, un truc comme ça, j’pas bien mémorisé. Faut dire que j’m’en fous un brin de son histoire. Je soupire avant de me redresser, le grand central, voilà où j’suis. C’est bien, on est à deux pas du Gem. Pour une fois, j’vais pas me taper la mère Chang et ses odeurs de viande bouillie dès le p’tit matin. J’prends mon arme sur la table de nuit, laissant glisser le drap sur ma chair avant d’attraper mon pantalon et ma chemise. J’demande rien, j’m’habille et je vais bosser. Un regard dehors pour connaitre l’heure affichée sur la grande horloge et je sors de la chambre sans un mot. Si la môme elle veut m’causer, elle m’trouvera au saloon.

En descendant, j’donne un coup de chapeau en guise de salut au patron, un gars réglo à priori qui s’nomme Jérusalem. Fait d’jà beau dehors, mais frais, normal pour un mois de novembre. Les premières neiges tomberont bientôt. J’relève mon col et j’traverse la rue déjà bien agitée pour m’rendre au Gem. Lorsque j’entre, on me saute sur le poil, le Boss veut me voir. Putain ! J’fais quelque chose ?! Sans plus attendre, je monte les marches pour aller devant la porte de Al. Trois coups forts et la voix de mon patron m’demande d’entrer. « B’jour Al ! Il parait qu’tu veux me voir, Boss ? » Je retire mon chapeau et je viens devant lui, j’attends qu’il me demande de m’assoir ou non. Avec lui, on ne bouge pas le petit doigt sans sa permission, s’il me demande de poser mon cul sur la chaise, c’est qu’il est amical, sinon…j’suis pas bien. ‘Même temps, j’ai rien à m’reprocher. Mes yeux qui trainent partout, remarque des cartes sur le bureau…c’est la route de l’Est, la plus fréquentée. Je reste bien droit dans mes bottes et j’attends que l’patron daigne me parler, c’est comme tout…j’sais où est ma place, je crois bien qu’il aime ça, Al.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Re: Rien de mieux qu'un bon casse au réveil! [DEAN!] 13th Novembre 2016, 23:01

Sans jeter un regard toutes les secondes à sa montre gousset, Al savait qu'il avait déjà trop attendu son homme de main, à croire que ce dernier avait mieux à faire que de venir bosser. Oui, quand le boss avait quelque chose en tête, il pouvait être d'une mauvaise foi à toute épreuve. Parce que le gamin, était plutôt un bon élément. Un homme de confiance même. Il était, en général, satisfait du travail qu'il fournissait. Les filles se sentaient en sécurité quand il était de garde et les clients se tenaient un peu plus à carreau, à croire que sa réputation le précédait. Ce qui n'était pas un mal. Mais là, il avait d'autres chats à fouetter et surtout, pas de temps à perdre.

Le tenancier avait déjà posé sur son bureau, des cartes de la région, qu'il étudiait avec minutie. Son bouquin de compte avait été rangé dans le coffre-fort qu'il gardait dans son bureau. Bureau qui était coupé en deux. D'un côté il y avait son bordel administratif, là où il recevait ceux qu'il devait et de l'autre côté de la pièce, un grand lit métallique, il ne séparait presque finalement jamais le boulot de ses loisirs.

Debout derrière sa table, les poings sur le bois, il entendit enfin des coups sur sa porte.

- T'es en retard! Fût les seuls mots qu'il eut pour l’accueillir et surtout, lui dire de rentrer, en fermant derrière lui, cela allait de soi.

Son regard le fusilla un instant au-dessus de ses lunettes, étonnamment, la légèreté avec laquelle Dean l'accostait, ne lui plaisait pas, seulement parce qu'il n'était franchement pas d'humeur. Il y avait des jours comme ça, où le patron était de mauvais poil.

- Non, j'attendais le pape. Lâcha-t-il laconiquement pour toute réponse, avant de lui faire signe de s'approcher. On a un problème, des documents compromettants sont en train d'être envoyé à des instances qui ne devront jamais les recevoir. Si ce qu'on m'a dit est exact. Le convoi devrait passer par cette piste. Posant un doigt sur un trait tracé sur la carte, indiquant l'une des routes le plus souvent utilisées par les diligences.

Swearengen laissa un instant à son homme le temps d'assimiler tout ce qu'il était en train de dire, avant de reprendre.

- Prends suffisamment de mecs avec toi, pour que ça donne l'air d'un braquage quelconque, fait par des sauvages et brûlez moi tous ces dossiers. Marquant un temps. Non, en fait, ramenez-moi les papiers. Je suis curieux de savoir ce qu'ils contiennent. Le fixant. Des questions?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 30/09/2016
« Messages : 363
« Pseudo : Farabriver
« Localisation : Deadwood depuis sa création

Message Sujet: Re: Rien de mieux qu'un bon casse au réveil! [DEAN!] 16th Novembre 2016, 18:03



Visiblement, c'est un jour sans. Ce n'était pas encore mon heure de service à ce que je sache. Mais Al doit avoir un souci, lorsqu'il gueule ou grogne sans raison - valable - c'est qu'une chose le contrarie et croyez-moi, pour que le Boss s’inquiète, il en faut une bonne couche. J’me la ferme pour le coup, approchant un peu plus pour mieux mirer les cartes qu’il a sous les yeux. Un simple hochement de ma caboche suffira pour qu’il comprenne que la chose est simple, la piste, très bien…il y a pas mal d’endroits où je peux faire une embuscade. Mon visage se redresse d’un seul coup, faire passer cette attaque pour une embuscade d’Indiens, je ne suis pas pour. Personne ne sait d’où je viens et mieux vaut pour moi, mais là…je me fais coincer si je refuse un ordre du patron, et coincé est un bien maigre mot pour ce qu’il pourrait me faire. Sa voix résonne de nouveau après un blanc qui m’a donné le temps de sombrer dans mes pensées. Je fais comme si tout allait bien, je dois me montrer habile pour le reste de la discussion et apporter des arguments qui me permettront d’amener mes conditions.

« Euh… » Je touche mon menton, frottant ma barbe de plusieurs jours entre le pouce et l’index. « Al…S’tu veux que ça passe pour une attaque de sauvages – Putain ça me tue d’employer un terme pareil – va falloir s’assurer qu’il y ait pas de survivants, à ce qu’j’en sais, la diligence de 11h16 – lorsqu’elle arrive à l’heure – a souvent à son bord des voyageurs… » Je crache dans le crachoir près du bureau. « P’t-être bien même des clients potentiels pour toi » Je remarque son regard assassin et je ne veux pas qu’il pense que j’me défile, c’est pas ça. J’suis juste en train de me noyer bien gentiment tout seul pour l’moment. « Donc, ouais, p’t-être bien qu’j’ai des questions. Tes hommes, ils peuvent passer pour des Lakotas ? Faut des tenues, s’tu veux laisser des yeux observer l’attaque ! On fait semblant de rater nos coups et ils filent…c’pendant, trouve que c’est pas une bonne idée. Y a pas mal d’crapules dans les montagnes, qui dépouillent les voyageurs, on se cache bien la face…on prend les bijoux et les bourses et on s’barre avec ton coffre plein de papiers » Je grimace afin de mimer le net et sans bavure. « J’t’rapporte le tout ici, discrètement, par l’porte de derrière et après, tu t’fais un feu de joie avec ta paperasse ! » J’prenais de risque à lui parler comme si mon idée était la meilleure, mais hors de question que je me fasse passer pour un Indien, j’reculais pas à en descendre s’ils m’attaquaient, mais ils étaient mes frères et j’savais les raisons qui les poussaient à nous prendre pour cible. Maintenant, j’attendais…la main de Dieu allait-elle s’abattre sur moi, tel un courroux ? Avec l’Boss, je dirais que c’était comme avoir la main heureuse au poker.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Re: Rien de mieux qu'un bon casse au réveil! [DEAN!] 17th Novembre 2016, 12:16

Le fait que son homme ne lui réponde pas "présent compris" dans la seconde où il demanda s'il avait encore des questions, fit hausser un sourcil curieux à notre protagoniste. Il observait son interlocuteur et pouvait presque voir les rouages tourner dans le crâne de ce dernier. Qu'est-ce qui lui posait problème tout d'un coup? La suite ne manqua pas de le laisser quelque peu sceptique. Il posa l'un de ses poings contre ses hanches, tout en fixant le jeune homme.

- Depuis quand t'as des états d'âme, Dean? Ça a poussé pendant la nuit? Tu crois que j'en ai quelque chose à foutre de pieds-tendres à l'instant?

N'oublions pas que Swearengen n'était pas un enfant de cœur. Encore moins quand il y avait des sujets importants en jeu. S'il perdait trois clients dans une attaque de diligence, il en gagnait dix qui venaient par le train. Tout ceci lui était donc bien égal. Il avait ses priorités et ses priorités, à l'instant, n'était pas la survie de pauvres types croyant venir faire fortune dans l'ouest sauvage.

Le p'tit gars apportait son idée au plan, il n'avait pas tort sur un point, passer pour des sauvages, demandait d'avoir l'accoutrement pour, si ce n'était pas la bonne couleur de peau. L'homme grogna un instant.

- Ça se trouve les tenues, mais fais-moi savoir si t'as une meilleure idée... Tout en se frottant la moustache, il attrapa ensuite une bouteille qui trainait sur le bureau et s'en servi un verre.

Attentif aux paroles de son homme de main, il l'écouta lui faire part de son idée. Elle n'était pas meilleure que la sienne, mais au moins, éviterait que l'on découvre la supercherie, si par hasard, il y avait des yeux extérieurs témoins de la scène.

- T'as intérêt à que ça se passe sans bavure, si l'un d'entre vous est reconnu, je m'occuperai personnellement de son cas et du tien, c'est clair?

Parce que l'avantage de faire passer le tout pour une attaque d'indiens, le mettait totalement hors de cause. Là, tout devenait plus délicat, bien entendu. Certes, ce n'était pas la première fois que cela arrivait, mais ça n'empêchait pas de se montrer discret ou en tous les cas, le plus hors de cause.

Son regard planté dans celui de Dean, il attendait donc une réponse affirmative de ce dernier. Une fois que la mission serait enclenchée, plus moyen de revenir en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 30/09/2016
« Messages : 363
« Pseudo : Farabriver
« Localisation : Deadwood depuis sa création

Message Sujet: Re: Rien de mieux qu'un bon casse au réveil! [DEAN!] 29th Novembre 2016, 12:45


J’vois bien que boss est pas super emballé par ma proposition, mais s’il y a un truc que je ne peux pas faire, c’est acculer les Indiens d’encore plus de maux. Si on ne leur prenait pas leur territoire, on aurait la paix, ça, les envahisseurs ne le comprennent pas. Pour avoir vécu avec eux, je sais qu’ils sont plus civilisés que certains d’entre nous. Mais, je ne me risquerai pas à entrer dans ce genre de tergiversions avec des individus qui se pensent maître de tout territoire où ils posent les bottes. « Ça se passera bien, Al…Fais-moi confiance ! » Sans plus attendre, je demande si j’peux partir. Il me montre la porte et j’me dirige vers elle. Une fille presque nue passe devant moi suivit d’un client. J’fais un signe de tête à Al et je hurle à Cort de me rejoindre dans l’arrière-cour. J’lui donne mes ordres, prendre 3 autres types, pas plus, bons tireurs et pas trop porter sur les femmes et l’argent. J’veux pas devoir descendre le type parce qu’il aura reluqué une dame et ce dire qu’il avait le droit de la séduire contre son gré.

Moins d’une heure après, on prend la route, contournant les grands axes pour n’pas se faire voir par la population. J’ai acheté 5 chevaux, que j’laisserai reprendre leur liberté une fois l’mission terminée. Les moins malins auraient probablement utilisé leurs montures et se seraient fait reconnaitre en un claquement de doigts. Bref, j’donne mes ordres et on se couvre la face, inutile de dire que j’ai été clair, le premier qui retire son foulard, j’le descends en moins de deux. Pas de signe distinctif, je monte le foulard sur mon visage bien haut sur mon faciès. « Le convoi arrive, vous savez tous c’que vous devez faire ! Rob ! Fais exploser la charge ! » 20 secondes, pas une de plus, la dynamite explose provoquant l’effondrement d’un arbre et coupant la route. Les cheveux de la diligence se cabrent, le convoi vacille avant de chuter sur le côté. « Maintenant ! » Les gars chargent, coups de feu en l’air pour effrayer les passagers rescapés qui tentent de fuir par les flancs de la colline, ils glissent. Je pointe mon arme vers l’un d’entre eux qui me supplie de ne pas lui faire de mal. Il souille ses braies ma parole ! D’un geste simple de tête, j’montre sa montre, qu’il me tend en tremblant. Je ne parle pas, je tire en l’air et il court vers la route de l’autre côté de l’arbre. Les autres suivent le protocole, bons garçons ! Seulement, le type qui tenait les chevaux est bloqué sous le charriot, j’peux pas le laisser agoniser. J’approche avec mon colt, et je lui en mets une entre les deux yeux. Mouvement de menton, ils savent qu’ils doivent prendre tout ce qu’il y a de la valeur pour les revendre dans une ville autour de Deadwood, moi, je me charge du coffre. J’le sangle sur mon cheval et j’fais place nette. Les quatre gars, ils ne reviendront que demain soir, ils ont assez d’argent pour se faire plaisir dans une autre ville.

Je grimpe la colline, avant de passer par le p’tit ruisseau pour cacher mes traces et éviter qu’on m’retrouve, juste au cas où. En remontant un peu sur les hauteurs, j’fais péter le coffre et j’récupère les documents que je fourre dans ma sacoche. Je balance le tout en bas d’un précipice, j’libère le canasson et je me mets en marche pour Deadwood. Pour sûr, l’boss pourra pas m’dire que j’ai mal joué…sauf si Cort et les autres ont merdé. J’sais pas trop, j’ai du mal à faire confiance à ce genre de types. J’reviens au Gem en milieu d’après-midi. J’demande à voir Al, il est occupé avec une fille…j’m’installe appuyé sur la rambarde du saloon au premier et j’attends en fumant. Une p’tite blonde passe et me fait du charme, faut dire qu’on s’connait bien elle et moi. La porte du Boss s’ouvre et la gonzesse ressort. J’bouge pas, j’attends qu’on m’dise d’entrer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Re: Rien de mieux qu'un bon casse au réveil! [DEAN!] 7th Décembre 2016, 12:59


En observant Dean, Al se demandait quand même ce qui pouvait tant le gêner à faire passer les indiens pour plus sauvages qu'ils ne le sont déjà. Certes, s'ils sont aussi peu sympathiques, c'est bien parce que les colons leur volent leur terre. Le patron du Gem n'est pas un idiot, bien loin de là même. Il connait les tenants et les aboutissants d'un grand nombre de choses, surtout ici, dans les Black Hills, mais qu'un mec comme son interlocuteur, qui renâcle à la tâche, c'est louche. Peut-être faudra-t-il qu'il mène une petite enquête un poil plus approfondie. C'est bien le problème d'avoir un patron comme Al, si l'on éveille sa méfiance, il pouvait bien être capable de se poser les bonnes questions.

Enfin, le plus jeune lui intimait de lui faire confiance. Swearengen haussa un sourcil et le fixa de son regard noir. C'était fort de café de lui faire une telle remarque. Depuis quand, lui, faisait-il réellement confiance aux gens? Dans d'autres circonstances, il aurait pu en rire. Mais pas là. L'affaire était bien trop importante pour que la tension se relâche, même un peu.

- Me déçois pas, Dean. Et qu'il l'appelle par son prénom, était bien la preuve qu'il ne rigolait vraiment pas avec cette histoire. Bien qu'il sache que le gamin ferait beaucoup pour lui, personne n'était à l'abri d'une erreur. Alors s'il ne voulait pas faire une connaissance plus approfondie des cochons de Wang, il avait intérêt à ne pas se planter, ni ses gars d'ailleurs.

Il était temps que son homme de main dégage de son bureau, ce dernier demanda la permission de sortir, il lui montra la porte, et il se dirigea sur son balcon, sa bouteille de whisky en main. S'accoudant à la barrière, il reprenait son observation de la ville, comme si de rien n'était. Après tout, les habitants de Deadwood avaient l'habitude de voir cet oiseau de mauvaise augure être ainsi perché à les observer de son regard perçant.

Swearengen avait fini par faire monter une fille dans sa chambre, simplement pour se changer les idées, en attendant le retour de son employé. S'envoyer en l'air était une bonne façon de faire passer le temps et de décrocher un peu des problèmes du quotidien. Tess était l'une de ses "régulières", il ne couchait clairement pas avec toutes les filles de son saloon, comme tous les hommes, il avait ses préférences et cette dernière, avait réussi à le séduire. Ils se connaissaient depuis longtemps maintenant, elle savait ce qu'il aimait, aucunement besoin de faire de manière et quelque part, tous deux devaient s'apprécier d'une certaine manière.

Leurs affaires finies, personne ne s'attarda vraiment, bien qu'ils échangèrent quelques mots tous les deux, plus que la moyenne on dira. Quand la porte s'ouvrit, Al remarqua bien vite que son homme attendait patiemment derrière. Il lui fit signe d'entrer, tout en terminant de reboutonner son gilet.

- Alors?

C'était bien là la seule question dont la réponse importait, et pas qu'un peu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bastard and proud of it
« Inscris le : 30/09/2016
« Messages : 363
« Pseudo : Farabriver
« Localisation : Deadwood depuis sa création

Message Sujet: Re: Rien de mieux qu'un bon casse au réveil! [DEAN!] 4th Janvier 2017, 19:35


Al finit par ouvrir la porte de sa piole, son bureau. Bref, là où les affaires diverses s’passaient. Je tire sur mon cigare avant de prendre le geste du boss pour une invitation. J’me bouge jusqu’à son bureau et j’y dépose ma sacoche assez lourdement. « Tout est là, Al ! Jusqu’à l’moindre note d’ce foutu coffre ! » Je mire mon boss, j’sais qu’il va m’poser la question. Alors j’le devance tout en attrapant l’chaise qui grince sur l’parquet. J’pose mes fesses encore poussiéreuses d’ssus, mon cigare dans à l’bouche. « Si l’gars ont fait comme j’ai dit. Y aura pas de problème. On s’est séparé après l’attaque. J’ai brouillé mes traces…l’coffre, personne ne l’retrouvera » J’sais pas trop s’il va ouvrir le contenu ici, p’t être qu’il voudra que je les brûle, l’fera peut-être bien lui-même ! Avec Al, on s’est jamais trop. Il est futé pour un tenancier, un bonhomme qu’peux se montrer aussi froid qu’la glace et l’instant d’après aussi chaleur qu’un vieil ami. Il est craint ! Y a d’quoi, j’peux vous l’dire !

J’tire encore, d’la fumée s’échappe de mes lippes. J’attends ses ordres, j’suis pas juste un clébard, j’suis un type en qui Al peut avoir confiance et j’espère qu’ça va rester ainsi. J’ai conscience que j’ai p’t-être merdé en changeant ses plans ce matin, mais…du moment qu’il m’demande pas les raisons, les vraies. J’suis pas certain qu’on apprécierait trop dans l’coin que je sois un Cheyenne d’adoption. J’serais vu comme un sauvage, bien qu’une majorité des hommes d’ce saloon mériteraient ce surnom plus que ma tribu.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Bastard and proud of it

Invité
Message Sujet: Re: Rien de mieux qu'un bon casse au réveil! [DEAN!] 16th Janvier 2017, 14:39

Spoiler:
 

Le regard du tenancier se porta rapidement sur la sacoche que son homme posait sur son bureau, alors qu'il sortait une bouteille avec deux verres. Qu'on ne vienne pas dire qu'Al Swearengen ne savait pas accueillir ses hommes ayant bien travaillé. Enfin, si Dean avait réellement bien travaillé. Mais il était rarement déçu de ce que ce gamin faisait pour lui.

- Mmmm... Fût tout ce qu'il lui répondit.

Laissant donc son homme de main se servir de la bouteille posée sur le bureau, il ouvrait le contenant pour voir ce qu'il s'y trouvait et si ses informations étaient justes. Car si le message qu'il avait reçu était finalement un canular, les cochons de Wang finiraient avec un peu de viande au menu du soir. Al n'aimait pas qu'on lui fasse perdre son temps, ni celui de ses gars.

- Y a intérêt, tu en répondras sinon, "Shooter".

Evidemment, Al n'oubliait pas la conversation du matin et puisque le plus jeune avait fait une contre-proposition, la responsabilité de toute l'affaire lui incombait. Si les voyous qu’il avait pris avec lui, se permettaient de faire de la merde, c'était sans doute lui, qui risquait de se prendre un coup de couteau mal placé. Car Al n'était pas trop du genre à utiliser des armes à feu, si on lui donnait le choix.

Installé dans son fauteuil, feuilletant les papiers, sans laisser la possibilité à son employé de vraiment voir de quoi il s'agissait - si seulement il savait lire - Swearengen reprit la parole.

- C'était quoi ce refus catégorique de jouer à l'indien?

Et non, il n'avait pas oublié. Et puis, autant tenir la conversation, pendant qu'ils étaient là tous les deux, non?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Bastard and proud of it

Message Sujet: Re: Rien de mieux qu'un bon casse au réveil! [DEAN!]

Revenir en haut Aller en bas
 

Rien de mieux qu'un bon casse au réveil! [DEAN!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rien de mieux qu'un enfant pour rendre le sourire ... Part II [Nahla Maluka]
» Car il n'y a rien de mieux que de se revoir, peu importe ce qui nous sépare [Les jumeaux:P ]
» Rien de mieux que l'air marin! (libre!)
» Ya rien de mieux pour se Zenifier
» Se prendre des vagues en pleine tête, il y a rien de mieux ! =P

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Bastards :: One armed bandits :: Garbage can :: Dead end - Rp-